Thomas Beaudoin est de retour au Québec pour un projet spécial | 7 Jours
/magazines/7jours

Thomas Beaudoin est de retour au Québec pour un projet spécial

Image principale de l'article Il est de retour au Québec pour un projet spécial
Photo : Julien Faugere / TVA Publications

Le dicton Loin des yeux, près du cœur s’applique à la relation qu’entretient le public québécois avec Thomas Beaudoin. Même s’il habite à Los Angeles, l’acteur fait régulièrement la navette entre son pays d’adoption et sa terre natale pour prendre part à différents tournages. Il était récemment de passage à Montréal pour reprendre son rôle d’expert en scènes de crime dans la comédie Top Dogs: Homicides.

• À lire aussi:
Après une rémission d’un an, Renée Martel sent sa vie retourner à la normale

• À lire aussi: Après Game of Thrones, Sophie Turner sera en vedette dans une nouvelle série
 

Thomas, tu es de passage à Montréal pour le tournage de la deuxième saison de Top Dogs: Homicides, n’est-ce pas?
Effectivement. Comme j’arrivais des États-Unis, j’ai dû suivre le protocole sanitaire imposé aux voyageurs. Après avoir atterri en sol canadien, j’ai fait un séjour obligatoire de trois jours à l’hôtel, suivi de deux semaines de quarantaine, avant de commencer les tournages.

Habituellement, tu profites de tes séjours ici pour voir ta famille et tes amis, non?
Oui, mais en temps de pandémie, mes passages au Québec ne sont pas des plus productifs, socialement parlant. Je suis allé faire quelques marches avec mes proches, masqués et distancés, mais sans plus. 

Photo : Julien Faugere / TVA Pu



Tu habites à Los Angeles. Comment se vit la pandémie aux États-Unis?

Les règles sanitaires sont différentes dans chaque État, mais en Californie, c’est à peu près la même chose qu’au Québec en ce qui a trait au télétravail, à la désinfection des mains, au port du masque, etc. Par contre, j’ai le sentiment qu’on ressent moins les restrictions reliées à la crise sanitaire là-bas, avec le soleil omniprésent. Et puis la vaccination va bon train aux États-Unis aussi, alors on voit enfin la lumière au bout du tunnel.

La Californie n’en est pas à sa première crise! En 2020, d’importants incendies menaçaient la ville de Los Angeles...
Je n’ai heureusement pas été évacué, mais mon quartier était assez proche d’un foyer d’incendie pour que je sente la fumée et observe des résidus de cendre autour de chez moi. Malheureusement, ce n’est pas un phénomène unique: des feux de broussailles dégénèrent ainsi chaque année!

La ville de Los Angeles est aussi reconnue pour ses tremblements de terre. En as-tu vécu?

Oui, plusieurs. Les séismes que j’ai vécus sont survenus en pleine nuit. Ça ne dure que quelques secondes, mais c’est assez pour me réveiller. La seule fois où ce fut un peu plus effrayant, c’est lorsque ma chienne Billie, qui est de nature plutôt calme, s’est levée d’un coup sec. J’ai lu le lendemain matin que l’épicentre se trouvait dans la région de Los Angeles; elle avait donc raison d’être sur ses gardes.

Est-ce parce que tu as été confronté à ces catastrophes naturelles que tu t’intéresses à l’environnement?

La nature, l’écologie, la protection de l’environnement sont des sujets qui m’intéressent depuis longtemps. J’essaie, dans la mesure du possible, de limiter mes déplacements, de recycler, de multiplier les petits gestes pour prendre soin de notre planète et de m’associer à des projets en accord avec ces valeurs, comme ma collection de mouchoirs de poche en collaboration avec Bold & Tailor. 


Ironiquement, la pandémie a donné une pause à l’environnement!
Oui, on a vu par exemple que les oiseaux étaient plus présents dans les grandes villes comme Londres, Paris ou New York, alors que les humains étaient en confinement. En décembre dernier, je me suis rendu sur l’île de Manhattan pour le travail: voir ce quartier de New York, habituellement si vibrant, quasiment désert était tout aussi étrange que magnifique.

Qu’es-tu allé tourner là-bas?
J’ai décroché un rôle dans The Equalizer, une série télévisée mettant en vedette Queen Latifah. J’incarne un méchant qui croise le chemin de l’ancienne espionne devenue justicière. J’ai eu quelques scènes avec Queen Latifah et c’est une femme talentueuse, charismatique, plus grande que nature.

Tu as déjà vécu à New York, n’est-ce pas?
Oui! J’y ai étudié le théâtre, dans ma jeune vingtaine. Lors de mon dernier passage, un de mes couples d’amis qui habitent toujours là-bas m’a demandé d’être célébrant pour leur mariage. Ils savaient que j’avais suivi une formation pour célébrer les unions civiles, puisque j’avais été célébrant à deux reprises dans le passé. J’ai donc accepté avec plaisir!

Jamais deux sans trois! Exactement!
Je ne suis moi-même pas marié, mais je comprends et respecte ce geste d’amour. Être un témoin privilégié d’une des journées les plus importantes de leur vie, c’est un immense privilège pour moi. L’amitié qui me lie à ces trois couples est à jamais soudée.

En terminant, quels sont tes projets?

Je suis présentement en discussion pour prendre part à différents tournages, en français et en anglais. Je termine aussi l’écriture d’un long métrage. Bientôt, je vais réaliser une bande-annonce pour aller présenter le scénario à différentes boîtes de production américaines. Présenter un teaser, c’est la nouvelle façon de faire aux États-Unis, au lieu de simplement envoyer un script. Je suis aussi en train de fignoler deux courts métrages, que j’aimerais venir tourner au Québec. Entre deux tournages en tant que comédien, l’écriture m’occupe énormément.
 

UN CONTRE-EMPLOI POUR THOMAS DANS TOP DOGS: HOMICIDES!


Le public québécois est tombé sous le charme de Thomas Beaudoin grâce à son rôle du ténébreux Hubert dans la série Hubert et Fanny. «Mon personnage d’expert en scènes de crime un peu gaffeur dans la comédie Top Dogs: Homicides est totalement différent, et c’est le but! En tant que comédien, j’aime relever des défis, sortir de ma zone de confort, aller là où personne ne m’attend. Donner la réplique à des humoristes avec un incroyable sens du timing comique, avoir la liberté de proposer des choses, d’improviser, c’est tellement stimulant! La comédie exige une confiance et un laisser-aller fort différents d’une série dramatique», conclut Thomas, qui vient tout juste de terminer le tournage de la deuxième saison de cette websérie complètement déjantée imaginée par Alexandre Bisaillon, qui y tient un des rôles principaux.

La première saison de Top Dogs: Homicides est offerte sur noovo.ca.
La série
The Equalizer est offerte sur la plateforme de vidéo sur demande de Global. globaltv.com.



À VOIR AUSSI:
Sonny Caouette de 2Frères vend sa charmante maison unifamiliale de Sherbrooke pour 465 000 $

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus