Incursion exclusive sur le plateau de la nouvelle émission de Marilou | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Incursion exclusive sur le plateau de la nouvelle émission de Marilou

À découvrir cet automne

Image principale de l'article Incursion exclusive sur le plateau
Photo : Julien Faugere

Sept ans après la création de son site 3 fois par jour, Marilou exporte son univers gourmand à la télévision avec Trois fois par jour & vous. Nous sommes allés fouiner dans son studio-cuisine de Longueuil pour en découvrir plus sur cette nouvelle production.

Photo : Julien Faugere

• À lire aussi: Marilou explique pourquoi elle a décidé de séparer sa vie professionnelle de sa vie personnelle

Marilou tourne pas moins de 30 épisodes pour la première saison de Trois fois par jour & vous. À l’automne, TVA en diffusera un par semaine, tandis que Zeste en aura trois à l’horaire. Chaque émission tourne autour d’un thème différent, comme la culpabilité, le mouvement végétalien et les allergies. Ces thèmes permettent à Marilou d’avoir des discussions profondes avec des spécialistes invités. «Un peu comme lors d’un repas partagé, où l’on discute de plein de choses, je veux susciter des réflexions», explique l’animatrice.      

Photo : Julien Faugere

Petit succès deviendra grand
En 2014, jamais Marilou n’aurait pensé que sa petite entreprise grandirait de si belle façon. «C’est l’évolution de tout ça qui me rend le plus fière. Même s’il y a des erreurs dans mon parcours, je trouve gratifiant qu’il y ait eu beaucoup de mouvement. Je ne répète pas une formule gagnante chaque année en me reposant sur mes lauriers», affirme-t-elle. 

Parmi les changements que Marilou a apportés, il y a l’installation de son propre studio-cuisine à Longueuil, ce qui lui a permis d’établir une frontière entre son travail et l’intimité de sa demeure. «Maintenant, ma maison, c’est uniquement mon chez-moi. J’adore mes collègues, mais recevoir toute une équipe de tournage sous son toit, ça peut être assez imposant», dit-elle. De plus, Marilou ne se sent pas obligée de se concentrer sur la cuisine en rentrant chez elle auprès de ses filles, Jeanne et Rose. «Au début de 3 fois par jour, j’étais très intense sur le plan des recettes, mais cette intensité m’a usée. Ça faisait en sorte que le soir, j’avais moins envie de cuisiner. C’est quelque chose qui est en constante évolution, mais pour le moment, je préfère me retrouver au parc à jouer les mains dans le sable avec mes filles plutôt que préparer des muffins. N’empêche que mon expérience me permet de leur créer un repas équilibré avec ce qui est dans le frigo», dit-elle, amusée. 

• À lire aussi: Marilou donne des détails sur sa nouvelle émission culinaire

«Marilou est très humaine» — Charles Martel, le réalisateur

Photo : Julien Faugere


Charles Martel a une feuille de route impressionnante derrière les caméras et dans la cuisine. En effet, il a réalisé plusieurs émissions gourmandes dont Le cuisinier rebelle, 1 ingrédient, 3 façons et Inspiration chef. Le grand défi de Trois fois par jour & vous, selon lui, est de ne pas dénaturer l’univers que Marilou a créé il y a sept ans.«Onpart de quelque chose qui existe, qui a un look et une façon de faire, et on l’adapte pour la télé. Mon travail est de suivre les réflexes naturels de Marilou afin de garder ce que les gens aiment de son univers, dont le look épuré et les recettes simples. Comme Marilou est très humaine, je me permets aussi de garder quelques erreurs à l’écran et d’en rire plutôt que d’y aller avec la perfection. C’est ce qu’elle faisait sur le Web», explique le réalisateur.

Une connaissance de longue date  

Photo : Julien Faugere

 
Audrey Skoropad a connu Marilou à 16 ans, lorsqu’elle animait BO2 avec sa sœur jumelle, Fay, à MusiquePlus. Sans être de grandes amies, les deux jeunes vedettes se sont souvent retrouvées dans les mêmes sphères, surtout qu’Audrey gagne aussi sa vie dans le monde culinaire — elle promeut le mode de vie végétalien sur les réseaux sociaux. Invitée de Trois fois par jour & vous le jour de notre passage en studio, la mère de trois enfants a approfondi ce thème avec Marilou. «Je suis végétalienne depuis mes 16 ans. À ce moment-là, il n’y avait pas beaucoup d’aliments et de restaurants accessibles au Québec pour ce mode de vie. J’ai donc dû être créative et apprendre à cuisiner», explique-t-elle.

Les recettes de Robi

Photo : Julien Faugere


S’il y a un nom qu’on entend en chœur sur le plateau de Trois fois par jour & vous, c’est bien celui de Mariève Robitaille, alias Robi. Conceptrice de toutes les recettes de la production, elle est comme une petite abeille qui prépare les plats, les dresse magnifiquement et répond aux questions de Marilou sur leur composition. «Toutes les recettes que je peux faire d’avance, je les concocte chez moi la veille du tournage. Le lendemain, j’arrive au studio vers 6h30 pour commencer les cuissons de dernière minute, comme celles des viandes», explique Mariève, qui travaille avec Marilou depuis un bon moment. Elle n’utilise pas d’ingrédients «magiques» — par exemple, elle n’ajoute pas d’huile pour rendre les plats plus luisants et photogéniques —, car l’approche de Marilou est réaliste. Il lui arrive cependant de devoir réaliser des recettes plusieurs fois. «Dans l’épisode d’aujourd’hui, par exemple, il y avait un smoothie avec un flotteur. Comme l’ensemble se séparait rapidement, j’en ai préparé plusieurs!» explique celle qui prend bien soin de toujours garder un surplus des ingrédients de ses recettes.

Une complice depuis toujours

Photo : Julien Faugere

Lucie Dubé est la grande complice de Marilou depuis l’adolescence. D’abord chargée de donner, six heures par semaine, de leçons de chant et de piano à la jeune vedette de la chanson, la professeure s’est rapidement transformée en mentore. Depuis, Lucie Dubé accompagne Marilou dans toutes sortes d’aventures, dont Trois fois par jour & vous, où elle est chargée de production. «Quand on lui a demandé de faire une émission de télé, Marilou ne se voyait pas la faire sans moi, car elle voulait que la production lui ressemble sur le plan de la profondeur et de la maturité», explique la grande complice de l’animatrice, qui la connaît par cœur. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus