Valérie Roberts fait des confidences sur sa grossesse qu'elle trouve difficile | 7 Jours
/magazines/7jours

Valérie Roberts fait des confidences sur sa grossesse qu'elle trouve difficile

En entrevue à Sucré salé hier, Valérie Roberts a fait des confidences sur sa grossesse.

• À lire aussi : Sur le point de devenir maman, Valérie Roberts célèbre son shower

• À lire aussi : À quelques semaines d’accoucher, Valérie Roberts s’ouvre sur sa grossesse particulière

On lit souvent que la grossesse est la plus belle expérience d'une vie et que ce sont neuf mois magiques. Cependant, ce n'est pas le cas de toutes les femmes, et Valérie Roberts en sait quelque chose!

Elle a partagé ses réflexions sur sa grossesse à Marie-Christine Proulx durant l'épisode de Sucré salé diffusé hier à TVA.

Valérie a d'abord révélé qu'elle ne ressentait pas le sentiment d'urgence face à la maternité, puisqu'elle trouvait que sa famille était complète avec les deux filles de son conjoint, Martin Juneau.

C'est surtout ces dernières, Simone et Léonie, qui voulaient avoir un petit frère ou une petite sœur.

«Ça faisait des années qu'elles nous en parlaient. Moi, plus le temps avançait, j'étais de moins en moins certaine que je voulais avoir un enfant, parce que je trouvais que ma vie était complète avec les filles de mon chum. Ça me suffisait. Mais pour elles, c'était vraiment important», a-t-elle avoué. 

Elle a par la suite admis qu'elle ne raffolait pas de sa grossesse.

«Je me trouve très choyée d'être enceinte, et ça, c'est important de le dire. Après ça, être enceinte, je ne trippe pas tant sur le concept. Je trouve que c'est très contraignant. Je commence à faire beaucoup de rétention d'eau parce qu'il commence à faire chaud. Je suis à la fin de ma grossesse, je suis à huit mois et demi, et mon corps est comme “OK, ça suffit!”.

Elle a aussi révélé avoir reçu beaucoup de commentaires négatifs sur le fait qu'elle ait mentionné publiquement qu'elle n'aimait pas être enceinte. Bien qu'elle remercie les gens qui lui disent qu'elle est radieuse, elle rétorque qu'elle se sent «juste pas bien».

Les deux femmes ont aussi discuté de la journée nationale des beaux-parents, qui a eu lieu le 16 mai dernier, un concept que Valérie Roberts a elle-même instauré.

Pour voir l'extrait complet, c'est dans la vidéo ci-haut!

À VOIR AUSSI : Geneviève Schmidt en 6 rôles marquants  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus