Philippe Bond est prêt pour l’arrivée de sa fille au mois d’août | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Philippe Bond est prêt pour l’arrivée de sa fille au mois d’août

Image principale de l'article Prêt pour l’arrivée de sa fille au mois d’août
Photo : Bruno Petrozza

Nouvellement installé dans la maison qu'il s'est fait construire, Philippe Bond n'a pas chômé ces derniers mois. L'humoriste et animateur de radio a repris la tournée de son spectacle Merci en mars et sera papa pour la deuxième fois cet été.

• À lire aussi : Phil Bond révèle les détails de sa rencontre avec sa blonde, Stéphanie

• À lire aussi : Philippe Bond se réjouit de son retour à la radio

Philippe Bond fait plus de route depuis quelques mois. En plus de se rendre à la radio Énergie à Montréal, où il coanime C’t’encore drôle en semaine avec Pierre Pagé, il a repris la tournée de son spectacle Merci. Ça faisait un an que l’humoriste n’était pas monté sur scène devant un public en salle. « Ça a fait du bien, mais ça faisait longtemps que je n’avais pas été aussi stressé. Quand j’ai recommencé, à Gatineau (le 11 mars), j’étais en coulisses avec mes textes 10 minutes avant d’embarquer sur scène et je me disais que je ne me souvenais plus de rien. J’ai dit à un des techniciens d’allumer les lumières et de me laisser aller, que je ne savais pas comment ça allait se passer, mais que lorsque j’allais dire “Merci, bonsoir”, le spectacle serait terminé. Quand j’ai embarqué sur scène, j’étais comme dans mes vieilles pantoufles. » 

LE DÉPART DE SA GRAND-MÈRE
Évidemment, pour respecter le couvre-feu, Philippe Bond a enlevé quelques gags à son show, qui est passé de deux heures et quart à une heure et demie de représentation sur scène. Quant au numéro qu’il avait sur ses grands-parents paternels, il a été modifié, étant donné que sa grand-mère Françoise est décédée le 24 mars, à 97 ans. « J’expliquais que mon grand-père et ma grand-mère n’étaient pas tuables, qu’ils étaient rendus à 96 ans et pesaient 96 lb à deux. Je faisais des gags sur le fait qu’ils ne voulaient pas mourir et qu’ils étaient encore en forme, mais, malheureusement, ma grand-mère est morte. Je ne pouvais pas continuer à faire mon numéro en disant que mes grands-parents ne sont pas tuables quand ma grand-mère est décédée d’un cancer. J’ai donc enlevé toute la partie sur elle dans mon spectacle; je n’ai gardé que les gags sur mon grand-père, qui est rendu à 97 ans et qui n’est pas tuable. »

• À lire aussi : Philippe Bond se confie sur son déménagement

PRÊT POUR L’ARRIVÉE DE BÉBÉ
En août, sa blonde, Stéphanie, accouchera d’une petite fille. Le même mois où leur fils, Axel, aura trois ans. « On lui dit qu’il aura une petite sœur, mais je ne sais pas s’il le réalise encore. On vient de déménager dans une nouvelle maison, dans un nouveau quartier, sa mère est enceinte, j’ai recommencé la radio l’automne passé... C’est beaucoup de choses à assimiler pour lui. Toutefois, si je regarde ça avec mon œil de papa, je suis persuadé qu’il sera un bon grand frère. On est déménagés dans un quartier résidentiel, où les voisins ont des enfants plus jeunes que mon fils, et celui-ci partage beaucoup ses jouets avec eux. Je regarde ma blonde et je lui dis qu’il sera correct avec sa petite sœur et qu’il va la protéger. » 

La chambre du bébé est prête. « On a emménagé il y a une semaine et demie dans notre nouvelle maison. Le walk-in et la chambre sont faits, et le linge de la petite est déjà placé sur des cintres. Elle n’est pas encore au monde et elle a déjà plus de vêtements que moi! (rires)»      

La petite famille devait déménager l’automne dernier, mais les travaux de construction ont été plus longs que prévu en raison de la pandémie et des délais de livraison des matériaux. Entre-temps, Philippe et les siens ont pu rester dans leur ancienne demeure, située non loin de la nouvelle, dans les Laurentides, puisque le couple qui l’a achetée la prenait comme chalet et n’était pas pressé d’y habiter. 

D’ici la venue de sa fille, Philippe Bond terminera son animation à la radio le 10 juin. Puis suivront les vacances estivales. Pierre Pagé et lui seront de retour en poste à la mi-août. En juillet, Philippe fera la tournée du ROSEQ, qui l’amènera en Gaspésie, sur la Côte-Nord et au Lac-Saint-Jean.      

On peut entendre Philippe Bond à C’t’encore drôle du lundi au vendredi, de 11 h 30 à 13 h, à Énergie.
Sa tournée Merci se poursuit partout au Québec. Pour les dates : philippebond.com.

À VOIR AUSSI : Les premières photos Instagram de ces 30 vedettes québécoises 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus