Paula Abdul fait un bref retour à American Idol et cause un gros malaise | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Paula Abdul fait un bref retour à American Idol et cause un gros malaise

Image principale de l'article De retour à American Idol, elle cause un malaise
Photo : Getty Images

Lors de son apparition à American idol, Paula Abdul a causé tout un malaise en plus de prouver son faible pour les injections de Botox. Si la star a désormais du mal à faire bouger les muscles de son visage, il n’en va pas de même pour sa langue!

• À lire aussi:
Les chicanes de plateau les plus mythiques

La star de 58 ans, membre du jury de l’émission American Idol de 2002 à 2009, était très heureuse de pouvoir remplacer Luke Bryan, déclaré positif à la COVID-19. Toutefois, une mauvaise surprise attendait l’équipe lorsque Paula est arrivée sur le plateau. «Ses collègues ont sûrement eu peur quand ils l’ont vue, dit une source dans The National Enquirer. Son visage est gonflé comme un ballon. On ne voit aucune des rides qu’on s’attendrait à voir sur le front et autour des yeux d’une personne de près de 60 ans. Elle est vraiment allée trop loin!» Pour sa part, un chirurgien plastique estime que la vedette a abusé des produits de comblement et du botox. «Elle a aussi très certainement fait appel au bistouri», précise le docteur Anthony Youn, qui n’a jamais traité Paula.

Des propos embarrassants

La chanteuse et chorégraphe n’a pas seulement fait jaser à cause de son apparence physique sur le plateau de l’émission. Ses propos embarrassants ont grandement étonné l’animateur, Ryan Seacrest. En effet, Paula a d’abord parlé de Simon Cowell en le surnommant «grand-papa», même s’il n’a que trois ans de plus qu’elle! Pire, après l’avoir aussi qualifié de «STD» (ITS en français), elle a expliqué que ça signifiait «super talented debonair» (un débonnaire super talentueux). 

Avec Simon Cowell en 2002.

Photo : ImageCollect

Avec Simon Cowell en 2002.


• À lire aussi: Simon Cowell hospitalisé après un accident de vélo

Par ailleurs, Paula s’est fait remarquer par sa grande nervosité lors de ce retour à la télé. «On aurait dit une débutante, confirme un témoin dans Globe. Ses amis ont dû lui rappeler qu’elle a plus d’expérience que n’importe quel autre juge!» Heureusement, ses fans n’avaient que des éloges à lui faire, et l’un d’eux a même tweeté: «Seule Paula Abdul peut se permettre de dire: “We’re missing the STD” (l’ITS nous manque) sur les ondes d’une émission grand public.» Toutefois, Paula se serait sentie gênée et aurait plus tard mentionné à Katy Perry et Lionel Richie: «Je n’arrive pas à croire que j’ai pu dire une chose semblable!»

À VOIR AUSSI: 10 stars propriétaires d’une île privée

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus