Un premier couple passe à l'étape de la colocation à Si on s'aimait | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Un premier couple passe à l'étape de la colocation à Si on s'aimait

Image principale de l'article Un premier couple passe à l'étape de la colocation
PHOTO/KARL-JESSY

En s'embarquant dans l'aventure de Si on s'aimait, les candidats vivent une expérience unique dans laquelle ils passent à travers différentes étapes importantes de la vie de couple, dans le but de comprendre et briser certains comportements.

• À lire aussi : Si on s'aimait : Rien ne va plus entre Amélie et Guillaume

• À lire aussi : Sébastien de Si on s'aimait rend un bel hommage à son amie Renee Wilkin

Cette semaine, un des couples s'apprête à franchir la troisième phase de son expérience dans le cadre de l'émission.

Eh oui, les chouchous du public, Sébastien et Gabriel, sont maintenant rendus à une étape importante, soit celle de la colocation.

Cette nouvelle risque de réjouir les fans de Si on s'aimait, car la relation entre les deux hommes ne cesse de progresser. Sébastien et Gabriel font preuve de beaucoup d'ouverture d'esprit, d'écoute et d'empathie l'un envers l'autre, et ils se sont rapidement taillé une place de choix dans le cœur des téléspectateurs.

On a donc très hâte de les voir aborder cette nouvelle étape!
• À lire aussi : Si on s'aimait : Sébastien et Gabriel ont conquis le cœur du public québécois

• À lire aussi : Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin poursuivent leur apprentissage durant la 2e saison de Si on s’aimait

Parallèlement, dans un extrait partagé sur la page Facebook de l'émission, on peut voir que Guillaume rencontre les amis d'Amélie, et que Sylvain rencontre une bonne amie de Brigitte... avec qui il semble avec des atomes crochus. À suivre!



Ne manquez pas Si on s'aimait du lundi au jeudi, à 19 h, à TVA.

À VOIR AUSSI : Les premiers baisers les plus attendus de la télévision québécoise  

s

À VOIR AUSSI: 27 comédiens québécois qui faisaient partie de la distribution de Chambres en ville  

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus