Furieux, Rémi-Pierre Paquin lance un cri du cœur en faveur de la réouverture des restaurants | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Furieux, Rémi-Pierre Paquin lance un cri du cœur en faveur de la réouverture des restaurants

Image principale de l'article Furieux, il lance un cri du cœur
Joël Lemay / Agence QMI

On le sait, depuis le début de la pandémie, les restaurateurs ne l'ont pas facile. Après avoir rapidement fermé leurs portes en mars 2020, les établissements avaient pu rouvrir leurs établissements l'été dernier... avant d'être contraints de fermer leurs salles à manger, en octobre.

• À lire aussi : Rémi-Pierre Paquin: le personnage de Bidou a été marquant pour lui

• À lire aussi : Rémi-Pierre Paquin dévoile son plus grand rêve en tant qu'acteur

Les restaurants sont fermés depuis maintenant plus de six mois; Rémi-Pierre Paquin a lancé un cri du cœur en faveur de la réouverture des restaurants. C'est qu'en plus d'être comédien, Rémi-Pierre Paquin est aussi un des copropriétaires de trois succursales du pub Le Trèfle (deux à Montréal et une à Québec).

Un peu plus tôt dimanche, le comédien et homme d'affaires s'est exprimé, visiblement en colère, à propos de la situation, puisque les restaurateurs ne peuvent ouvrir leurs portes, même s'ils ont tout mis en place pour suivre les directives à la lettre... alors que plusieurs personnes se rassemblent dans les parcs.

Voici ce qu'il avait à dire :


• À lire aussi : Magalie Lépine-Blondeau lance un cri du cœur

• À lire aussi : Sonia Vachon lance un cri du cœur en faveur de la diversité corporelle

En commentaires, de nombreux collègues artistes ont pris le temps d'envoyer un peu d'amour et de soutien à Rémi-Pierre Paquin en commentaires, comme Vincent Vallières, Félix-Antoine Tremblay, Patricia Paquin, Pierre Hébert et Ludivine Reding.

Ce n'est pas la première fois que le comédien se rend sur les réseaux sociaux pour faire valoir son mécontentement face à la situation des restaurateurs. Après avoir été ouverts une partie de l'été, les restaurants avaient dû refermer leurs portes, à l'automne, en pleine deuxième vague. Rémi-Pierre Paquin avait alors déploré le fait que les quelques contrevenants du monde de la restauration et des bars ont été «ultra-médiatisés», ce qui a eu pour effet de diaboliser les autres qui eux, dans la très grande majorité, ont suivi les directives lors du déconfinement pour pouvoir rouvrir leurs portes. Il avait aussi dit s'inquiéter pour ses employés.

Le chef Martin Juneau avait lui aussi eu un discours semblable, disant que les restaurateurs avaient investi de bonnes sommes d’argent pour modifier l’intérieur de leurs établissements afin de respecter les mesures sanitaires et que, malgré tout, ils étaient contraints de refermer leurs commerces.

On se souhaite une réouverture pour très bientôt!

À VOIR AUSSI : 14 vedettes qui sont propriétaires d'un restaurant   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus