Escouade 99 | Le roi des voleurs | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Escouade 99 | Le roi des voleurs

Mardi 11 mai à 21 h, TVA

Max (Mickaël Gouin) a décidé de relever un défi farfelu afin de prouver sa supériorité.
Photo : Patrick Gougeon

Max (Mickaël Gouin) a décidé de relever un défi farfelu afin de prouver sa supériorité.

C’est l’Halloween, la soirée la plus occupée de l’année pour les policiers de l’escouade 99. Les arrestations se succèdent, et les criminels défilent au poste. Cela n’empêche pas Max de parier qu’il pourra voler la médaille d’honneur de son commandant afin d’obtenir le titre du meilleur enquêteur de la planète! 

En cette journée de l’Halloween, le rire et la camaraderie sont encore plus importants à l’escouade 99. C’est le seul moment de l’année où les policiers peuvent passer les menottes à un lapin géant ou à un bébé en couche. Même si le travail ne manque pas, les enquêteurs s’amusent et profitent de la fête. Charles, un passionné de l’Halloween, va encore plus loin que ses collègues et se présente au travail vêtu d’un «stume» — un diminutif de costume. Pendant que ses collègues le taquinent et tentent de deviner en quoi il est déguisé, le commandant Célestin attend l’équipe dans la salle de réunion pour lui parler des affaires en cours. 

En quoi Charles (Guy Jodoin) est-il déguisé? Bien malin qui pourra le dire!

Photo : Patrick Gougeon

En quoi Charles (Guy Jodoin) est-il déguisé? Bien malin qui pourra le dire!

Super Max

Après que chacun a reçu son assignation pour la soirée, Max y va d’un laïus sur la stupidité des criminels. L’un d’eux a justement commis un vol vêtu de son chandail de travail, sur lequel son nom est imprimé en grosses lettres. L’enquêteur vedette affirme que s’il était un bandit, il ne se ferait jamais prendre: rien ni personne ne pourrait passer les menottes à «Super Max, le bandit qu’on n’arrête jamais». Charles est tout à fait d’accord et assure qu’il serait son plus grand admirateur.

Le commandant Célestin, qui se joint à la conversation, affirme, au contraire, que Max n’a pas ce qu’il faut pour être un criminel et qu’il se ferait sans aucun doute prendre la main dans le sac. Afin de prouver que c’est lui qui a raison, Max parie qu’avant minuit, il volera la médaille d’honneur du commandant, l’objet qui a le plus de valeur à ses yeux. Bien qu’il trouve ce pari enfantin et insignifiant, le commandant accepte. Si Max perd, il travaillera sans salaire pendant cinq fins de semaine; s’il gagne, le commandant remplira la paperasse à sa place et déclarera devant tout le monde que Max est le meilleur enquêteur du monde.

Le commandant Célestin (Widemir Normil) n’en revient pas de l’immaturité de Max...

Photo : © TVA

Le commandant Célestin (Widemir Normil) n’en revient pas de l’immaturité de Max...

... et il n’est pas au bout de ses surprises!

Photo : Patrick Gougeon

... et il n’est pas au bout de ses surprises!

Une tâche difficile

Max a déjà son plan pour voler la médaille. Sa première tentative de passer par le plafond pour s’introduire dans le bureau de son supérieur échoue toutefois lamentablement. Raymond Célestin s’amuse de cet échec; il trouve que son détective manque d’envergure. Afin de lui compliquer la tâche, il range la médaille dans son coffre-fort, lequel est caché dans une armoire dont le commandant seul a la clé. Max a intérêt à réfléchir et à se montrer très perspicace, sinon il risque de passer les prochaines fins de semaine au poste à travailler gratuitement! Un déguisement farfelu, des oiseaux et une explosion dans une poubelle seront-ils suffisants pour lui permettre de remporter son pari?

Rosalie, la sensible

Sous ses airs de rebelle et de dure à cuire, Rosalie serait-elle une grande sensible? Le lieutenant Bourjoly en est persuadé et tente de le prouver au moment où Rosalie prend la déposition d’un homme déguisé en religieuse. Quand la policière menace de frapper Jeff pour lui prouver qu’il a tort, il met ses talents de détective en valeur et trouve quelque chose de compromettant que Rosalie a tout intérêt à ce que personne ne voie jamais. Quelle est donc cette terrible découverte?  

Je déteste l’Halloween!

En cette soirée d’Halloween, tout le personnel de l’escouade 99 est enthousiaste. Certains en profitent pour se déguiser, d’autres pour manger de délicieuses friandises entre deux arrestations. Pour Fanny, cependant, cette journée, c’est l’horreur! Elle déteste l’Halloween et tout ce que cette fête implique. Or, Charles, avec qui elle fait équipe pour arrêter des trafiquants de drogue, promet de la lui faire aimer. Le pourra-t-il?

À lire aussi

Et encore plus