Camille Felton attristée par la fin de La Dérape | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Camille Felton attristée par la fin de La Dérape

Image principale de l'article Attristée par la fin de l'émission La Dérape

Camille Felton reprend son personnage de Julia, une pilote de course, dans la troisième saison de La Dérape, qui fera son ultime tour de piste à compter du 4 mai, à TVA. Pour la comédienne de 21 ans, c'est un rôle, mais aussi un projet qui représente beaucoup dans sa carrière.

• À lire aussi: 10 comédiennes de 18 à 25 ans qui n’ont pas fini de faire parler d’elles

Au tout début du projet de La Dérape, le réalisateur Christian Laurence — avec qui Camille Felton avait déjà travaillé pour le film Le journal d’Aurélie Laflamme, puis pour la série jeunesse Subito texto — l’a contactée pour savoir si le rôle de Julia l’intéressait. «Je n’ai pas passé d’audition. Ce personnage représente quelque chose d’important pour moi. Julia me ressemble beaucoup, dans le sens où elle a une forte personnalité. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Moi, je n’ai pas peur de faire ma place dans le milieu, pour ma carrière. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu le rôle-titre dans un film ou une série. C’est un beau projet.»      

DES ADIEUX ÉMOUVANTS
Pour la comédienne, avoir eu la chance d’incarner Julia pendant trois saisons a été un pur bonheur, ce qui a rendu les adieux à son personnage un peu plus émouvants. «C’est le projet dont la fin m’a fait le plus de peine. Julia était rendue une autre partie de moi-même. Plus les saisons avançaient, plus on se fondait l’une dans l’autre. Bien sûr, j’ai fini par accepter que ce soit la fin, mais ç’a été un genre de peine d’amour de dire bye à ce personnage. Même chose pour le tournage, parce que ç’a été une expérience particulière de tourner dans La Dérape. On tournait à Québec. On vivait tous ensemble. On se voyait 24 heures sur 24. Je me croise les doigts, car j’aimerais travailler à nouveau avec Christian Laurence; c’est mon réalisateur préféré. J’ai beaucoup tourné avec lui, et je l’adore. Il dirige bien ses acteurs.» 

Au cours de cette dernière saison, Julia fera son entrée chez les professionnels de la course automobile. «Charlotte Aubin joue la principale rivale de Julia. Il va y avoir des chicanes. Son père, Jeff (Sébastien Delorme), aura une nouvelle blonde, et Julia ne sera pas contente. Il y aura beaucoup de rebondissements pour les autres personnages aussi. Leurs quêtes seront bouclées, mais un gros drame va tous les démolir. C’est très beau et très touchant comme saison.» 

La comédienne a puisé dans d’autres facettes de son jeu pour incarner son personnage, qui vivra beaucoup de drames. «Il y a beaucoup de scènes dramatiques où elle pleure. Elle fait des crises de panique. Je n’étais pas habituée à jouer Julia dans des scènes intenses, car ce personnage est très fort mentalement. Il y a une scène où Julia a une commotion cérébrale. Elle ne peut plus faire de course et se fait virer de son équipe. Elle s’effondre et pleure sa vie. Ç’a été émotif à tourner.»

• À lire aussi: 10 émissions pour ados que même les parents aiment écouter

RETOUR À LA RÉALITÉ
Après avoir passé plusieurs semaines loin des siens en raison de sa participation à Big Brother Célébrités, Camille a repris la vie normale. «J’ai vraiment été contente de revoir ma famille, mon chum (David) et mes amis. C’est sûr qu’avec la covid, je ne peux faire de câlins à personne. Le retour s’est bien passé, mais ç’a été long avant que je revienne à la réalité. Ce qui m’a affectée, c’est la réadaptation sociale avec les gens, parce que je ne savais pas de quoi parler. J’avais de la misère juste à parler de tout et de rien, parce que ma réalité pendant trois mois a été de parler de veto et de patron et à spéculer à longueur de journée. Mais là, ça va mieux», dit-elle. Le jour de notre entretien, elle s’en allait passer une semaine au chalet avec son amoureux. 

Par ailleurs, Camille et son ami Zoé Duval ont récemment terminé la tenue de leur Festival Émergence, qui a eu lieu du 15 au 18 avril. Le duo a écrit un long métrage qu’il va coréaliser, mais pour l’instant, il est dans les demandes de subventions.      

La Dérape sera diffusée les mardis à 19 h 30, à TVA, dès le 4 mai.

À VOIR AUSSI: SÉBASTIEN DELORME EN 10 RÔLES MARQUANTS 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus