Histoires de coming out | Une démarche qui change une vie | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Histoires de coming out | Une démarche qui change une vie

Lundi 3 mai à 21 h, MOI ET CIE (Début)

Debbie Lynch-White
Photo : © MOI ET CIE

Debbie Lynch-White

Debbie Lynch-White nous propose de belles rencontres et des histoires touchantes dans cette série qui raconte comment des gens de tous âges et de tous les milieux ont fait leur coming out. Chaque semaine, l’animatrice s’entretient avec une vedette et une personne du public qui racontent leur expérience. 

Cette série, Debbie Lynch-White l’a imaginée et créée. «Ma blonde et moi, nous avons constaté que le sujet du coming out n’avait jamais été exploré. Certaines personnalités en parlent un peu lors d’entrevues, et j’ai vu quelques capsules à ce sujet, mais rien n’allait en profondeur. J’ai donc eu envie de faire quelque chose là-dessus. J’ai parlé de mon projet à une productrice que j’ai rencontrée par hasard. Nous avons fait quelques démarches, et Groupe TVA a tout de suite aimé l’idée. De toute ma carrière, c’est le projet qui s’est réalisé le plus vite», explique-t-elle. 

Debbie en compagnie de Karine

Photo : © MOI ET CIE

Debbie en compagnie de Karine

12 émissions, 24 histoires

Dans chacun des 12 épisodes d’Histoires de coming out, une vedette et une personne du public racontent leur histoire. «Chaque récit est unique, mais je me suis rendu compte qu’ils ont des points communs. Peu importe notre milieu ou notre âge, on a tous les mêmes peurs, les mêmes angoisses, les mêmes inquiétudes», soutient l’animatrice. Parmi les personnalités qui participent à l’émission, on trouve notamment Pierre Lapointe, Simon Boulerice, Roxane Bruneau, Jean-François Guevremont — qui incarne Rita Baga —, Geneviève Leclerc et Dany Turcotte. 

Photo : © MOI ET CIE

Un appel à tous a été lancé pour trouver les invités. L’équipe de production a reçu des centaines de lettres et a choisi les gens pour leur diversité et leurs réalités différentes. «Nous voulions montrer des histoires variées et mettre en lumière tous les aspects liés au coming out, dont l’importance des modèles, les préjugés, la ville et la région. Je me suis promenée partout au Québec et j’ai rencontré des gens qui m’ont beaucoup touchée. Cependant, on ne tombe pas dans le larmoyant. C’était important de faire ressortir la lumière, car dans chaque histoire, même la plus triste, il y a quelque chose de beau.»

Le premier épisode

Dans le premier épisode, l’auteur-compositeur-interprète Pierre Lapointe discute de son parcours avec Debbie. «Il reste discret sur sa vie privée, mais nous avons eu d’excellents échanges. Le premier épisode met la table avec, outre notre entretien, la chanson Maman, papa que Pierre interprète et qui se termine par une des plus belles phrases selon moi: “Ceux qui aiment n’auront jamais tort.”» 

Dans cet épisode, Debbie rencontre aussi Karine, qui a été contrainte de couper les ponts avec sa mère à la suite de son coming out. Aujourd’hui, la situation a beaucoup changé. Francine, la mère de Karine, se confie sur sa réaction maladroite et sur le chemin qui a mené à leur réconciliation. Tout au long de la série, l’animatrice racontera elle aussi son histoire et celle de sa conjointe, Marina, qu’on suivra dans l’un des épisodes. 

Histoires de coming out est la première expérience de Debbie Lynch-White en matière d’animation. «Je me vois davantage comme quelqu’un qui va à la rencontre des gens que comme une animatrice. Même s’il y a un côté animation dans la structure et dans le partage d’informations, j’avais surtout envie d’incarner la quête et de miser sur les rencontres, car c’est un sujet tellement personnel», souligne-t-elle. 

La vision des spécialistes

Outre les rencontres mémorables que nous promet Debbie Lynch-White, la série bénéficie de la collaboration de spécialistes qui apportent un complément d’information et précisent ou expliquent certaines choses.

À lire aussi

Et encore plus