Ils étaient dix | Meurtres sous le soleil | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Ils étaient dix | Meurtres sous le soleil

Jeudi 29 avril à 22 h, TV5 (Début)

Les jours de ces 10 personnes sont comptés. À moins que ce soit l’une d’elles qui ait tendu le piège...
Photo : C. Dubois

Les jours de ces 10 personnes sont comptés. À moins que ce soit l’une d’elles qui ait tendu le piège...

Dans cette nouvelle adaptation du classique d’Agatha Christie, 10 personnes se retrouvent coincées sur une île tropicale, où un mystérieux assassin les élimine à tour de rôle. Un vrai cauchemar dans un décor de rêve... 

Avec plus de 100 millions d’exemplaires écoulés dans le monde, le célèbre roman policier Dix petits nègres, rebaptisé en 2020 Ils étaient dix, est de loin l’œuvre la plus populaire d’Agatha Christie. Comme tout classique qui se respecte, le livre a fait l’objet de nombreuses adaptations au petit écran depuis sa publication, en 1939. La dernière en date transpose le best-seller de la reine du crime à la sauce slasher sous la houlette du réalisateur français Pascal Laugier, spécialisé dans les films d’horreur.

Une étrange invitation

Dès le début de la série, on plonge en plein cauchemar. Deux flics, Mathieu Le Golf et Léonie Baptista, découvrent une vidéo inquiétante lorsqu’ils débarquent dans un hôtel abandonné sur une île perdue des Antilles. Les images, filmées avec un cellulaire, montrent une jeune femme effrayée qui cherche à échapper à un tueur. Rapidement, on comprend que la malheureuse faisait partie d’un groupe de 10 personnes invitées sur l’île par un mystérieux individu. 

On découvre ensuite ce qui s’est passé. D’abord, Myriam et Eddy ont été recrutés pour travailler dans le seul hôtel de l’île, en répondant à une étrange annonce qui donnait très peu d’informations. Les deux employés ont simplement été avertis de l’arrivée imminente d’une poignée de visiteurs. Quand ils débarquent à leur tour quelques jours plus tard, Xavier, Victoria, Kelly, Gilles, Malik, Nina, Eve et Vincent ne tardent pas à déchanter.

Un vrai traquenard

L’endroit paradisiaque qu’on leur a promis se révèle plutôt être un enfer. L’hôtel n’a rien du luxueux établissement auquel ils s’attendaient et paraît ne pas avoir été entretenu pendant des années. Pour ne rien arranger, les réserves d’eau et de nourriture sont presque vides. La situation empire quand tous les moyens de communication sont coupés et que le seul hélicoptère qui leur aurait permis de quitter les lieux est saboté.

L’île recèle toutes sortes de surprises désagréables.

Photo : C. Dubois

L’île recèle toutes sortes de surprises désagréables.

Isolés du reste du monde, les pensionnaires de l’île réalisent qu’ils sont tombés dans un traquenard. La tension monte alors d’un cran. Entre deux chicanes, ils se demandent pourquoi on cherche à les retenir prisonniers sous un soleil brûlant. Ces 10 personnes aux parcours éclectiques ne le savent pas encore, mais l’explication se trouve dans leur passé. 

Photo : C. Dubois

Un lourd secret

C’est ce qu’on découvre, au compte-gouttes, dans de multiples flash-back. Malgré leurs profils différents, Xavier le militaire, Victoria la chirurgienne, Kelly la ravissante idiote inséparable de son chien, Gilles le représentant commercial, Malik le jeune avocat, Nina l’étudiante, Eve la policière et Vincent le gourou du bien-être ont un point commun: ils cachent un lourd secret, tout comme les deux employés de l’hôtel, Myriam et Eddy.

En les assassinant à tour de rôle, un justicier anonyme veut leur faire payer un crime qu’ils ont commis. C’est ainsi que débute un véritable jeu de massacre, dans lequel le tueur prend un malin plaisir à jouer avec les nerfs de ses victimes. Un climat de suspicion terriblement pesant s’abat alors sur le groupe. Tout le monde soupçonne tout le monde, car le meurtrier se cache peut-être parmi les invités coincés sur cette île quasi déserte.

Le désarroi et la panique se répandent rapidement dans l’hôtel.

Photo : C. Dubois

Le désarroi et la panique se répandent rapidement dans l’hôtel.

Tandis que les cadavres s’empilent et que des messages énigmatiques s’affichent comme autant d’indices sur l’écran de l’ordinateur de la réception de l’hôtel, la liste des suspects potentiels se réduit comme peau de chagrin. Pourtant, le suspense dure jusqu’à la fin, car même pour les — nombreux — connaisseurs du roman d’Agatha Christie, le dévoilement de l’identité de l’assassin pourrait réserver quelques surprises. 

À lire aussi

Et encore plus