Guillaume Lemay-Thivierge a hâte d’animer Chanteurs masqués | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Guillaume Lemay-Thivierge a hâte d’animer Chanteurs masqués

Image principale de l'article Impatient d’animer Chanteurs masqués

Après l'avoir suivi ce printemps dans Si on s'aimait, on pourra voir Guillaume Lemay-Thiverge dans Chanteurs masqués, l'une des belles nouveautés automnales à TVA. Cette émission de variétés est parfaite pour l'artiste, qui rêvait d'un rendez-vous familial haut en couleur à heure de grande écoute!

• À lire aussi: Voici qui sera à l'animation de l'adaptation québécoise de The Masked Singer

Guillaume se retrouvera cet automne à la barre de l’adaptation de l’émission à succès The Masked Singer, un concept sud-coréen qui a trouvé preneur dans plus de 40 pays. Dans Chanteurs masqués, des personnalités déguisées — et ce, de façon spectaculaire! — viendront chanter devant un panel de juges qui tentera de découvrir qui s’époumone sous le costume. «Je ne connaissais pas l’émission. Quand je l’ai vue, j’ai trouvé ça très amusant. Je l’ai montrée à mes enfants, et ils ont trouvé ça tellement drôle! Ils ont aimé voir les costumes extravagants. Moi, j’ai trouvé le concept très ludique, explique l’animateur. En cette période assez trouble qu’on vit en ce moment, ça va faire du bien de ne pas se casser la tête et de s’amuser en essayant de deviner qui chante!» 

L’aspect rassembleur de l’émission a plu instantanément à Guillaume, ce qui a joué sur sa décision de relever ce défi. «Souvent, les émissions pour adultes commencent par un avertissement pour dire que ça ne s’adresse pas à un public de tout âge. Et celles qui sont classées familiales s’adressent un peu trop aux enfants; les adultes n’y trouvent pas leur compte. Je trouve que Chanteurs masqués, qui sera à une heure de grande écoute, vient chercher tout le monde: les grands ont du fun, et les enfants aussi!» 

L’animateur ne sera pas au courant de qui va se cacher sous chacun des costumes. «Ainsi, tout ce que je vais pouvoir dire ou faire sera authentique. J’ai bien de la difficulté avec les fausses surprises, quand quelqu’un fait semblant de ne pas être au courant... Je trouvais important que l’animateur ne sache pas qui est sous le costume. Comme ça, mes réactions vont être réelles et sincères.» 


• À lire aussi: Guillaume Lemay-Thivierge ressent le besoin de ralentir dans les prochaines années

• À lire aussi: Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin poursuivent leur apprentissage durant la 2e saison de Si on s’aimait  

TOUT UN SPECTACLE!
Pour lui, il s’agit d’un retour à l’animation d’une émission régulière en solo, ce qu’il n’a pas fait depuis quelques années. «J’adore travailler en équipe, mais je suis aussi quelqu’un d’assez solitaire dans ma façon de travailler; j’aime bien avoir le plein contrôle de ce que je fais.» 

Guillaume nous assure que, de semaine en semaine, on aura droit à tout un show. «En plus de profiter de numéros spectaculaires avec de la paillette, des couleurs, de la danse et des musiciens, on va jouer à essayer de deviner qui se cache sous chaque costume.» Et la production nous en mettra plein la vue avec les déguisements. «On va découvrir qu’il y a des concepteurs de costumes de talent au Québec. Je pense que la mâchoire va nous tomber tellement ça va être impressionnant! On va réaliser à quel point ici aussi, on est bons là-dedans!»

Il s’agit aussi d’un concours; les meilleurs performeurs reviendront jusqu’à ce qu’un grand gagnant soit couronné, pour l’honneur, à la fin de la saison. Et c’est le panel de juges qui en décidera, tout en tentant à chaque fois, bien sûr, de trouver qui est l’invité qui chante devant eux. Cela ajoutera du piquant à l’émission, promet Guillaume. «Les juges ne sont pas juste là pour évaluer les prestations; ils vont mettre de la couleur, nous divertir et nous amuser. Et ils vont aussi commenter chaque numéro: plus les invités feront de bonnes prestations sans se faire démasquer, plus ils vont revenir et durer longtemps dans l’aventure.»

• À lire aussi: Guillaume Lemay-Thivierge et Mélissa Désormeaux-Poulin émus par le passage de leurs filles à «À tour de rôles»


RENOUER AVEC UN JEUNE PUBLIC
Guillaume se réjouit d’animer une émission qui plaira aussi aux enfants. «Les jeunes me connaissent beaucoup moins, maintenant. Je trouve donc intéressant de pouvoir m’adresser à eux. C’est un public important, admet-il. J’aime bien que des plus petits puissent aussi faire partie de mon public. J’adore l’idée de pouvoir retrouver les jeunes. Ça faisait longtemps que je disais à ma blonde que j’aimerais faire quelque chose qui me permettrait de les rejoindre.»

À VOIR AUSSI: 42 comédiens qui ont déjà joué dans 30 vies 

s


À VOIR AUSSI: 35 vedettes qui sont allées encourager Chez Cheval, le café inspirant de Patricia Paquin et Louis-François Marcotte 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus