Marie-Lyne Joncas développe sa passion pour l’animation | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Marie-Lyne Joncas développe sa passion pour l’animation

Image principale de l'article Elle développe sa passion pour l’animation
Photo : Eric Myre

Dès le 5 avril, Marie-Lyne Joncas reprendra le volant des Génies de la vitesse pour une seconde saison, à Z. L'animatrice, humoriste et comédienne s'est découvert une passion pour les voitures grâce à cette émission. Elle nous en parle davantage et se confie sur ses autres projets.

• À lire aussi:
Voyez l'énorme nouveau tatouage de Marie-Lyne Joncas

• À lire aussi:
Marie-Lyne Joncas fait une manoeuvre dangereuse pour éviter de frapper un piéton

Dans Les génies de la vitesse, Marie-Lyne Joncas part à la rencontre de passionnés de modifications automobiles qui rivaliseront avec les voitures exotiques du riche homme d’affaires Olivier Benloulou lors d’une course en ligne droite. Si, à la base, l’animatrice avoue avoir accepté d’animer l’émission dans le but d’acquérir de l’expérience en animation, son regard est tout autre depuis qu’elle a fait la première saison. «C’est un des plus beaux projets que j’ai faits. Je ne tripais pas sur les voitures, mais maintenant, oui. J’ai pris goût à reconnaître les belles voitures exotiques et celles qui sont modifiées. La passion de ces gens-là me parle énormément, parce que je suis une passionnée et que les gens passionnés me passionnent.»

ADRÉNALINE ET ÉMOTIONS
Dans la deuxième saison, on verra entre autres des participants qui n’avaient jamais fait de course en ligne droite, de même que le retour d’un candidat de la première saison.

«C’est le fun de voir à quel point les participants investissent temps et argent dans des voitures. Il y en a un qui a pleuré en rencontrant Olivier Benloulou; il a réalisé un de ses rêves. Je reçois des messages de gens qui me disent qu’ils ne peuvent pas croire que j’ai côtoyé Olivier Benloulou et moi, je ne savais pas qui il était avant d’animer l’émission!» raconte l’animatrice, qui a eu le plaisir de s’asseoir dans toutes les voitures présentées dans Les génies de la vitesse. Même que, l’an passé, elle est montée à bord de la Pagani Huayra d’Olivier Benloulou pour faire de la course en ligne droite. «Ça va à une vitesse hallucinante, mais j’ai très peur en voiture. Mon père est décédé d’un accident de voiture quand j’avais un an, alors je ne suis jamais très bien quand un autre conduit. J’ai dû surmonter ma peur une fois, en faisant de la course automobile.» 


SE TAILLER UNE PLACE
L’humoriste se fait de plus en plus connaître comme animatrice. On a pu la voir, l’automne dernier, à la barre de la compétition d’humour Le prochain stand-up, qui sera de retour à l’automne et dont elle commencera les tournages à la mi-mai. Depuis août 2020, elle est aussi coanimatrice avec Benoît Gagnon de L’heure du lunch, à Rouge. «Je ne pensais pas être une animatrice dans la vie. Je suis curieuse, j’aime les gens et j’aime jaser avec eux. L’animation, c’est mettre les autres en valeur, et j’aime beaucoup ça. Je me suis rendu compte que je n’aimais pas nécessairement avoir le spotlight sur moi. J’aime faire de la télé, mais j’aime surtout partager avec les autres. Avec Ben, on est deux, on échange. Je suis curieuse d’en apprendre plus sur sa vie. L’animation, c’est plus mon métier que je ne le pensais», ajoute l’animatrice, qui tournera prochainement la série Web Après OD avec les candidats d’Occupation Double chez nous, qui sera en ligne dans les prochains mois. Quant à la comédienne, elle joue dans La Maison-Bleue et, en septembre, elle sera de retour dans l’ultime saison de L’heure bleue.

• À lire aussi: Marie-Lyne Joncas révèle son plus grand défi en tant qu’animatrice

• À lire aussi: Un premier défi à l’animation pour Debbie Lynch-White

RETOUR SUR SCÈNE
Le 12 mars, Ève Côté et Marie-Lyne Joncas reprenaient leur tournée des Grandes Crues après un an d’arrêt. «J’ai vraiment tripé, parce que c’était au Saguenay et que je suis une fille du Lac-Saint-Jean. Ça m’a vraiment fait plaisir de retourner dans ma région. Les gens étaient aussi très émotifs parce que c’était dans les premiers spectacles qu’ils voyaient en un an. On était contentes d’avoir déjà fait près de 300 représentations de notre show avant la pandémie, parce qu’à 250 personnes masquées dans une salle de 2000, c’est sûr que les rires sont un peu diffus, mais on sait qu’on a un bon show, alors on n’a pas à s’inquiéter des rires.» 

Par ailleurs, l’humoriste s’est acheté un chalet dans Lanaudière dans le temps des fêtes. Un endroit où elle passera assurément de bons moments cet été.      

On peut voir Marie-Lyne Joncas dans Les génies de la vitesse, les lundis à 21 h à Z, et dans la deuxième saison de La Maison-Bleue sur l’Extra de Tou.tv.
On peut l’entendre à L’heure du lunch, du lundi au jeudi dès 11 h 55, à Rouge.

À VOIR AUSSI: 20 vedettes québécoises masculines qui nous font craquer

s

À VOIR AUSSI: Sébastien Delorme en 10 rôles marquants

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus