Avant la grande finale de L'amour est dans le pré, Katherine Levac revient sur les moments forts de la saison | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Avant la grande finale de L'amour est dans le pré, Katherine Levac revient sur les moments forts de la saison

JEUDI 20 H, NOOVO

Image principale de l'article Katherine Levac revient sur les moments forts
Noovo

C’est au cours de l’ultime épisode de L’amour est dans le pré que nous découvrirons lesquels des cinq agriculteurs ont trouvé l’âme sœur. Remplie d’enthousiasme, l’animatrice Katherine Levac revient sur les moments forts de cette saison, dans laquelle il y a assurément eu de l’amour dans l’air!

• À lire aussi: Deux candidates de «L'amour est dans le pré» sont des soeurs

• À lire aussi: Katherine Levac avait été mise en garde contre Gilbert Rozon

Katherine, il s’en est passé des choses dans la neuvième saison de L’amour est dans le pré! Voyons où en sont nos agriculteurs... Commençons par Alex.
La déclaration d’amour d’Alex et David a ému tout le Québec; ç’a été un des moments les plus touchants de la saison. Ils sont tellement beaux ensemble! J’ai beaucoup aimé le moment où Alex a rencontré la famille de David. La sœur de ce dernier est en couple avec une femme, et leurs parents font peu de cas du fait que leurs enfants sont homosexuels. Ils leur souhaitent d’abord et avant tout du bonheur! Ce discours, rempli d’ouverture, est fort inspirant. 

NOOVO

Parle-nous de Denis...
Dès le départ, notre doyen de la saison était convaincu qu’il allait trouver l’amour. À 59 ans, Denis savait ce qu’il voulait et ce qu’il ne voulait plus dans une relation. Il est plus âgé, ses prétendantes aussi, et je trouve que ça paraissait dans leurs discussions. Il n’y avait pas de niaisage: ils allaient droit au but. Sérieusement, j’ai beaucoup appris en les observant. 

Que veux-tu dire?
À la ferme, j’ai beaucoup aimé les interactions entre Ève, Josée et Nathalie, trois belles femmes intelligentes et matures qui ont confiance en elles et se respectent mutuellement. Il y a un laisser-aller dans leur quête de l’amour. Si c’est le bon, tant mieux; sinon, tant pis. Tout se fait naturellement. Cela dit, Denis a choisi de poursuivre son chemin avec Ève. 

Noovo

Du côté de Julien, ça a brassé! Deux de ses prétendantes lui ont d’ailleurs reproché son manque de tact pendant leur séjour à la ferme.
La participation de Julien à L’amour est dans le pré lui donne l’occasion d’entreprendre un cheminement personnel. Il s’est rendu compte qu’avant de trouver la femme de sa vie, il devait découvrir qui il est. Sans entrer dans les détails, disons qu’il revient de loin. Comme il le dit si bien, il a dû non pas tourner quelques pages de son passé, mais les arracher. Il s’est fait brasser par ses prétendantes, mais je suis convaincue que du bon ressortira de tout ça.    

Noovo

 

• À lire aussi: «L'amour est dans le pré»: Une autre déclaration d'amour sentie touche le public droit au coeur 

Tout au long de l’aventure, Marc-Antoine s’est fait plutôt discret...
J’ai appris à le connaître depuis quelques mois, et c’est un super bon gars, mais la télévision ne rend pas justice à sa belle personnalité. Contrairement aux autres agriculteurs, il a eu de la difficulté à s’habituer à la présence des caméras. Il a eu un coup de cœur pour Anne dès le départ, mais il était tellement sur les freins, tellement intimidé par tout ce qui entourait l’aventure, que ça lui a pris du temps avant de laisser entrevoir ses sentiments. 

Noovo

Parlons du dernier — et non le moindre —, le beau Martin...
Il s’est tout de suite senti choyé par la qualité des prétendantes qui s’étaient inscrites à l’aventure pour lui. Il n’a pas été démonstratif envers Émilie, Audrey et Lydia, parce qu’il voulait prendre son temps pour trouver celle avec qui il allait faire sa vie. Il a pris très au sérieux sa participation à L’amour est dans le pré. Il a finalement craqué pour Émilie; il voyait davantage Audrey comme une amie. 

Noovo

En terminant, peut-on dire qu’il y a eu de l’amour dans l’air en cette neuvième saison de L’amour est dans le pré?
Oui! J’ai eu droit à une très belle cuvée. (rires) Je n’en dis pas plus; je vous laisse le plaisir de découvrir qui est toujours amoureux dans le dernier épisode. Lors de notre week-end au Manoir du lac William, j’ai eu de belles discussions avec les agriculteurs. On a eu du plaisir, on a beaucoup ri, mais on s’est aussi dit les vraies affaires, honnêtement, sans détour ni gants blancs. Ils ressortent tous grandis de cette expérience. Je suis persuadée que les couples formés cette saison vont durer... toute la vie. Et c’est, selon moi, ce qu’il y a de plus beau! 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus