Bête noire | Des gestes impardonnables | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Bête noire | Des gestes impardonnables

Mercredi 31 mars à 20 h, Séries Plus (Début)

Ce qui semblait être une journée ordinaire pour Mélanie (Isabelle Blais) vient de tourner à l’horreur.
Photo : Lou Scamble

Ce qui semblait être une journée ordinaire pour Mélanie (Isabelle Blais) vient de tourner à l’horreur.

Une tragédie secoue les élèves, le personnel et tous les membres des familles de ceux qui fréquentent le Collège Beaufort. Pour Mélanie Rivard, le cauchemar commence au moment où elle entend qu’un tireur a ouvert le feu sur les élèves. Ses enfants sont-ils au nombre des victimes? Quand ceux-ci ne répondent pas à leurs cellulaires, elle craint le pire... 

Bête noire est une nouvelle série en six épisodes. Écrite par Patrick Lowe et Annabelle Poisson, la série raconte l’histoire d’une tuerie commise par un jeune homme et expose tous les dommages collatéraux de son geste impardonnable. «La série commence dans les derniers instants de la tragédie. On ne la voit pas, car ce n’est pas une série à sensation. Ce qui nous intéresse, c’est ce qui vient après: le déploiement des policiers, l’enquête et la vie des familles qui continue après le drame, alors qu’elles ne comprennent pas ce qui a pu se passer», mentionne l’un des auteurs, Patrick Lowe. 

La terreur d’une mère

Rien ne laisse présager que le monde de Mélanie Rivard est sur le point de s’écrouler. Directrice d’un CPE, elle part au travail comme tous les matins pendant que Luc, son conjoint, se rend au boulot et que leurs enfants, Léa et Jérémy, prennent la direction du Collège Beaufort, où ils font leurs études secondaires. «Léa est l’aînée des enfants. Elle est en cinquième secondaire. Jérémy est un peu plus jeune et la suit d’une année», souligne Patrick Lowe. 

Mélanie est au CPE, en train de ramasser un petit dégât, quand des images d’horreur apparaissent devant elle. Un téléviseur ouvert lui renvoie des images tournées en direct du Collège Beaufort, là où se trouvent à ce moment même Léa et Jérémy. «Sur le coup, Mélanie ne comprend pas encore toute l’ampleur du drame. Que s’est-il passé? C’est la question que vont se poser tous les parents. On assiste avec eux aux premiers émois, puis à la panique générale qui s’empare peu à peu de tout le monde quand on parle de la présence d’un tireur», affirme l’auteur. Tout comme les autres parents autour d’elle, Mélanie panique. Elle tente de joindre ses enfants sur leurs cellulaires, mais ni Léa ni Jérémy ne répondent à ses textos. Leur est-il arrivé quelque chose? 

Le monde s’écroule

À mesure que les minutes passent, l’angoisse augmente pour les gens présents près de l’école. Les rumeurs circulent, et on apprend qu’un tireur a ouvert le feu sur les élèves, faisant plusieurs victimes... Les parents savent qu’ils doivent laisser travailler les policiers, mais ils ont besoin d’obtenir des explications et d’être rassurés. 

En ce qui concerne Mélanie et sa famille, les nouvelles qui leur parviendront seront malheureusement très mauvaises. La mère de famille pleurera un fils et découvrira avec horreur qu'il a été identifié comme l’auteur de la tragédie. Comment est-ce possible? Qu’en est-il de Léa? Est-ce que tout va bien pour elle?

Jérémy (Zakary Auclair) est l’auteur de la tragédie. Quels éléments ont pu le pousser à commettre un tel carnage?

Photo : Lou Scamble

Jérémy (Zakary Auclair) est l’auteur de la tragédie. Quels éléments ont pu le pousser à commettre un tel carnage?

Alors que tous se questionnent sur les motivations de Jérémy, qu’en est-il de sa sœur, Léa (Marine Johnson)?

Photo : Lou Scamble

Alors que tous se questionnent sur les motivations de Jérémy, qu’en est-il de sa sœur, Léa (Marine Johnson)?

Une enquête

La série nous permet de suivre la quête des parents, qui voudront bien entendu comprendre ce qui s’est passé. «Aux yeux de tout le monde, Jérémy était un jeune sans histoire. Il n’avait pas de problème majeur et vivait dans une famille ordinaire», précise Patrick Lowe. Pour Mélanie et Luc, c’est incompréhensible. Ils n’arrivent pas à expliquer pourquoi quelqu’un comme Jérémy a commis un crime de ce genre...

Une enquête policière est ouverte et, en parallèle, la psychiatre-coroner Éliane Sirois tente elle aussi d’apporter des réponses aux questions que tout le monde se pose.

Arrivés sur les lieux, la psychiatre-coroner Éliane Sirois (Sophie Cadieux) et les enquêteurs constatent l’ampleur de la tuerie et identifient le tueur.

Photo : Lou Scamble

Arrivés sur les lieux, la psychiatre-coroner Éliane Sirois (Sophie Cadieux) et les enquêteurs constatent l’ampleur de la tuerie et identifient le tueur.

«Son travail est de comprendre le geste. Elle a le pouvoir d’enquêter et elle est certaine que la famille, sans même le savoir, possède des réponses aux questions.» Que trouvera-t-elle? 

Une distribution remarquable

Isabelle Blais et Sophie Cadieux jouent Mélanie et Éliane, deux des personnages importants de la série. Elles sont entourées notamment de Stéphane Gagnon, qui tient le rôle de Luc, de même que de Martin Dubreuil, qui incarne le Sergent Boisvert. La série nous permet en outre de découvrir ou de renouer avec de jeunes comédiens tels Marine Johnson, Zakary Auclair, Lévi Doré, Audrey Roger et Nahéma Ricci. 

À lire aussi

Et encore plus