Ludovick Bourgeois sensibilise les Québécois au cancer qui a emporté son père et son grand-père | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Ludovick Bourgeois sensibilise les Québécois au cancer qui a emporté son père et son grand-père

Image principale de l'article «Partager mon histoire pour éviter des drames»
Photo : /

Le cancer colorectal a emporté son père en 2017 et son grand-père en 2021. Ludovick Bourgeois travaille, pour une quatrième année, avec la Société canadienne du cancer dans le but de sensibiliser la population au dépistage précoce de ce cancer, qui est le deuxième plus meurtrier au Canada.

• À lire aussi: Ludovick Bourgeois partage une touchante vidéo pour souligner l'anniversaire de la mort de son père

Après la mort de son père, Patrick Bourgeois, en 2017, Ludovick Bourgeois a été contacté par la Société canadienne du cancer, qui lui proposait de devenir le porte-parole d’une campagne de sensibilisation sur le dépistage du cancer du côlon.

PHOTO GUY HAMELIN

• À lire aussi: Le grand-père de Ludovick Bourgeois décède du même cancer que son père

«Je n’ai pas hésité. J’avais envie de partager mon histoire pour sensibiliser les gens et essayer de prévenir des drames comme celui que j’ai vécu. Le cancer colorectal est le deuxième plus meurtrier au Canada, mais c’est aussi le plus facile à guérir quand il est détecté à temps. Je sais que ce n’est pas un cancer très “glam” - on parle d’une partie du corps qui est encore tabou -, mais la prévention peut sauver des vies.»

Cette année, la campagne vise à faire connaître l’existence du test RSOSi, donné sur prescription et qu’on peut faire à la maison.

«Ça se fait très facilement dans le confort de notre salle de bains. On va ensuite porter l’échantillon dans un centre de dépistage, et le médecin fait le suivi. L’idée est de démocratiser le RSOSi, de le faire connaître, d’en parler le plus souvent possible à tous, incluant les médecins. Il faut que les gens de plus de 50 ans fassent ce test.»

• À lire aussi: Ludovick Bourgeois se confie sur sa relation avec Fred St-Gelais

Hérédité

À la mi-février, le grand-père paternel de Ludovick est également décédé des suites de ce cancer, à 89 ans.

«C’est un cancer héréditaire qui court dans la famille; il va falloir que je fasse attention. Selon mon médecin, je vais devoir me faire tester dès l’âge de 35 ans, beaucoup plus tôt que les gens qui n’ont pas d’antécédents familiaux. Je suis plus à risque.»

Bien qu’on soit en temps de pandémie, le cancer colorectal ne prend pas de pause, d’où l’importance de livrer le message même durant cette période un peu compliquée.

«Je comprends que les gens veulent laisser la place à ceux qui sont atteints de la COVID, mais on peut avoir assez facilement un rendez-vous téléphonique avec son médecin pour se faire prescrire un test. Malheureusement, on prévoit une hausse des cas de cancer colorectal à cause de la COVID. Il faut rappeler aux gens qu’il est nécessaire de faire de la prévention.»

• À lire aussi: Le nouveau projet de Ludovick Bourgeois

Retour sur scène

Ludovick a profité des derniers mois pour prendre un peu de recul par rapport aux dernières années.

«J’ai eu de grosses années, et le repos forcé m’a permis d’apprécier tout ce que j’ai vécu et de prévoir tout ce qui s’en vient. On tient souvent tout pour acquis; ça m’a vraiment fait du bien.»

Depuis quelques semaines, le chanteur est toutefois de retour sur la route, puisqu’il a désormais l’autorisation de faire des spectacles dans les zones orange.

• À lire aussi: Ludovick Bourgeois dévoile ses coups de cœur musicaux

«Je suis déjà allé en Gaspésie et en Abitibi. C’est un peu bizarre, car les gens sont distancés et portent des masques, mais c’est mieux que rien. J’avais hâte de retrouver le public, mais aussi toute ma gang. La tournée est un mode de vie que j’aime beaucoup.»

Ludovick doit néanmoins s’adapter aux nouvelles règles de tournée, comme avoir une équipe réduite et utiliser plusieurs voitures pour les déplacements. Le chanteur commence aussi à réfléchir sur la suite.

«J’aimerais sortir un nouvel album au début de 2022. L’automne dernier, j’ai sorti un EP de reprises de succès des années 2000, mais c’était surtout un “projet COVID”. Je pense que je vais commencer à faire un troisième album assez rapidement, toujours avec Fred St-Gelais, s’il est d’accord... mais je ne le lui ai pas encore demandé!»

Pour tous les détails sur la campagne de sensibilisation sur le cancer colorectal: cancer.ca. Pour connaître toutes les dates de spectacles de Ludovick Bourgeois: ludovick.ca.

À VOIR AUSSI: Les 17 plus beaux couples de la télévision québécoise

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus