Toute la vie: Le passé de Christophe refait surface | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Toute la vie: Le passé de Christophe refait surface

Image principale de l'article Le passé de Christophe refait surface
Photo : Véro Boncompagni / RAD

Le passé de Christophe refait surface quand Anne vient à Montréal pour voir Daphné et qu’elle en profite pour passer du temps avec son ancien ami. Une bataille se prépare pour la garde des enfants de Julie. Plus déterminé que jamais, Christophe veut faire tout ce qu’il peut pour que les jumelles soient retirées à sa mère.


• À lire aussi: La famille Longpré-Massicotte au coeur d'une nouvelle émission

Christophe Lallier est passé maître dans l'art d’écouter les autres et de leur offrir du soutien. Les filles de Marie-Labrecque et leur entourage le considèrent comme un pilier. Ainsi, l’intervenant en sait long sur la vie des filles de l’école et attire les confidences. Par contre, il ne fait jamais allusion à sa vie privée, et personne n’a accès à son intimité. 

«Il y a des choses dont Christophe refuse de parler, et son passé en fait partie. Avec Anne, les choses sont différentes, puisqu’ils se sont connus quand ils étaient dans la jeune vingtaine et qu’ils ont vécu beaucoup de choses ensemble. À cette époque, Christophe consommait des drogues dures et s’est retrouvé en prison. Il ne veut pas en parler, mais Anne le ramène exactement là où il ne veut pas aller», mentionne l’auteure, Danielle Trottier. 

Photo : KarlJessy / RADIO-CANAD


Des mots qui blessent
Anne est à Montréal pour voir Daphné, qu’elle connaît depuis des années. «Elle la suit depuis son enfance, car Daphné est une enfant de la DPJ», précise l’auteure. Anne ne veut pas la laisser tomber maintenant, car elle sait combien c’est difficile pour Daphné de mettre une croix sur sa relation avec Gabriel. La jeune fille a complètement perdu la capacité de prendre une décision par elle-même. Oublier Gabriel lui semble impossible, et elle se demande encore si elle doit rester à Marie-Labrecque», explique Danielle Trottier. Anne fait tout ce qu’elle peut pour l’aider à y voir clair et à prendre la meilleure décision. 

Après sa visite à Daphné, Anne s’arrête chez Christophe. «Il y a des choses qu’ils ne peuvent pas se dire à l’école. À présent, ils ont une conversation plus personnelle. Anne a été l’amoureuse de Christophe des années auparavant. Elle ne consommait pas et commençait ses études pour devenir infirmière. Elle a tout fait pour sauver son chum, en vain», révèle Danielle Trottier. 

Au cours de cette conversation, l’ancienne vie de Christophe, celle qu’il veut tant oublier, refait surface. Le fait de remuer ce douloureux passé aura-t-il des effets dévastateurs sur lui?

Photo : Véro Boncompagni / RAD

Une lutte sans merci
Patrick L’Allier est peut-être policier, mais quand il s’agit de sa famille, la loi ne s’applique plus de la même façon. Il a posé un geste qui a eu des conséquences désastreuses pour Julie et qui force Christophe à réagir. Alerté par Me Traversier, l’avocat de sa sœur, l’éducateur mesure les dangers potentiels que courent ses nièces sous la garde d’Édith, avec Patrick dans le décor. Christophe est prêt à tout pour que la garde des petites soit retirée à sa mère et que la DPJ les prenne en charge. «Le combat commence», annonce l’auteure. 

Par ailleurs, le moment est venu pour Viviane de finaliser les démarches d’adoption qu’elle a entreprises pour son enfant. «Elle a 30 jours pour confirmer ce qu’elle veut. Est-elle toujours convaincue que l’adoption est la meilleure chose qui soit? C’est sa dernière occasion de se poser la question», souligne Danielle Trottier. 

Photo : Véro Boncompagni / RAD


Une nouvelle histoire
Nous avons fait nos adieux à plusieurs des filles qui ont fait leur entrée à l’école Marie-Labrecque au début de la saison. Toutefois, de nouvelles histoires commencent, dont celle de Derek, joué par Henri Picard. L’adolescent, qui vient d’arriver du Nouveau-Brunswick, se retrouve seul avec un bébé sur les bras quand sa copine décide de partir pour Toronto. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus