Meghan Oak revient sur son départ de Star Académie | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Meghan Oak revient sur son départ de Star Académie

Image principale de l'article Meghan Oak revient sur son départ de Star Académie
Éric Myre

Si elle a dû quitter ceux et celles qu’elle appelle ses frères et sœurs de Star Académie dimanche dernier, la jeune femme de 23 ans part le cœur satisfait. Et Meghan Oak jure que le public la retrouvera bientôt, puisqu’elle travaille très fort pour faire décoller sa carrière!

• À lire aussi:
Guillaume de Star Académie surpris d'être sauvé à nouveau par le public

• À lire aussi:
Mika surprend les Académiciens

Meghan, comment vous sentez-vous après avoir interprété avec brio Broken Vow?
Je suis très fière de ma performance. J’y ai fait quelques changements de dernière minute dans la mélodie, grâce à mon grand ami «le stress», mais ils étaient nécessaires. Je n’aurais pas pu mieux faire avec toutes les émotions que je vivais de chanter ainsi en direct. 

Qu’avez-vous pensé des performances de Guillaume et de William, qui étaient aussi en danger cette semaine?
Ils étaient incroyables! Toute la semaine dernière, je les ai appelés «mes deux boys». Ils ont été là pour moi, leur soutien a été incroyable. Avec leurs grands cœurs, je sais qu’ils ont dû être tristes de retourner à Waterloo sans moi, mais je voudrais les serrer dans mes bras et leur dire à quel point je suis fière d’eux et qu’ils méritent leur place à l’Académie.

Éric Myre



Dimanche, vous avez aussi livré magnifiquement la chanson Hello, en duo avec Véronic DiCaire, et vous sembliez avoir une grande connexion avec elle.
En joignant Star Académie, je ne pensais pas que je vivrais un moment où je serais complètement fan et intimidée par un artiste. C'est toutefois arrivé avec Véronic DiCaire. J’ai été si impressionnée par son talent, sa grandeur, sa gentillesse et sa générosité qu’elle m’a réellement subjuguée. J’en ai perdu la parole devant elle. 

Elle semblait vous encourager du regard durant votre duo...
Ce qui s’est passé, c’est que j’ai eu beaucoup de mal avec ma gorge durant les jours qui ont précédé le Variété. En répétition, la veille, je n’ai même pas pu chanter avec elle. Elle m’a dit: «Fais attention à ta voix, je vais chanter pour toi.» Dès le départ, Véronic s’est mise en position de protectrice par rapport à moi, et c’est sûrement ce que vous avez perçu. 

Qu’est-il arrivé à votre voix?
La fatigue et le stress sont en cause, c’est typique quand on performe beaucoup et qu’on vit plusieurs émotions fortes. Mon larynx était endolori, et j’avais de la difficulté à atteindre les notes hautes. J’ai eu certaines craintes samedi, mais au fond, je savais que l’adrénaline et mon désir de donner le meilleur de moi-même allaient faire le travail dimanche et me permettraient de bien performer.

Éric Myre



Vous avez dit durant la quotidienne que vous avez été plus près de vos émotions lors de votre passage à l’Académie que durant toute la dernière année. Comment expliquez-vous ça?
Dans la dernière année, je me suis beaucoup fermée aux émotions négatives, que ce soit la colère ou la tristesse. J’avais du mal à les montrer. Dans l’espèce de cocon qu’a été l’Académie, entourée de ceux que j’appelle mes frères et sœurs, j’ai été plus apte à vivre mes émotions. Ça a fait en sorte que je me suis ouverte un peu plus. Pas autant que je l’aurais souhaité, et je crois que je l’aurais fait davantage si j’avais pu rester un peu plus longtemps, mais j’espère continuer sur cette lancée.

Pourquoi vous fermiez-vous aux émotions fortes auparavant?
Je pense que c’est simplement un système de protection que j’ai pour m’assurer de passer à travers les bons et les mauvais côtés de la vie. C’est une petite bulle de protection que je me suis créée et que je mets tranquillement de côté.

Éric Myre



Vous avez aussi fait une grande déclaration cette semaine en disant pouvoir être une chanteuse au Québec. Qu’est-ce qui vous a donné la confiance de l’affirmer?
Je sais que je peux être chanteuse au Québec... Pour n’importe quel être humain, c’est difficile d’avoir la confiance de dire une telle chose, mais j’étais très sincère lorsque j’ai dit au public dimanche que ce n’était qu’un au revoir. Je suis certaine que vous allez me revoir à l’écran et peut-être même bien plus rapidement que vous pensez. Je travaille tellement fort et je suis aussi passionnée par les communications que par le chant. Grâce à Star Académie, j’ai eu la piqûre pour la scène et j’espère y remonter dès que j’en aurai l’occasion. J’aime la musique et encore plus depuis mon passage à l’Académie! 

Qu’avez-vous hâte de faire maintenant que vous avez quitté Waterloo?
Faire de la musique justement. Je veux utiliser mes expériences acquises dans l’aventure pour écrire et concevoir un nouvel EP. J’ai vraiment hâte de retourner en studio!      

Retrouvez tous les Académiciens du lundi au jeudi, à 19h30, pour les émissions quotidiennes, et le dimanche à 19h pour le variété, sur les ondes de TVA et en simultané ou sur demande sur TVA+. Visitez également la boutique virtuelle de Star Académie.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus