Trois fois plus | Des triplés qui changent tout | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Trois fois plus | Des triplés qui changent tout

Lundi 15 mars à 20 h, Canal Vie

Saviez-vous qu’une quinzaine de naissances triples ont lieu au Québec chaque année? Pour le père et la mère de ces bébés, l’expérience de la parentalité est trois fois plus intense que pour ceux qui accueillent un seul poupon. Quatre familles de triplés ouvrent la porte de leur foyer débordé — mais débordant d’amour — aux caméras de Trois fois plus! 

Avoir des triplés n’est pas une mince affaire; les Allard, les Truchon, les Larochelle et les Noël en savent quelque chose. En toute transparence, ils ont laissé Canal Vie filmer leur quotidien atypique rempli de joie et parfois d’inquiétude, car au-delà des anecdotes, une grossesse triple n’est pas de tout repos.

Des trios qui en ont dedans!

Quatre-vingt-dix pour cent des triplés naissent avant terme, et leur arrivée dans le monde est tout sauf banale. «Si je devais décrire un accouchement de triplés en deux mots, je dirais: huit jours», dit Annie, la maman des triplés Larochelle, en riant jaune. Souvent plus fragiles que les autres bébés, les triplés exigent ensuite énormément de soins. En fait, dans Trois fois plus, on avance qu’un trio de bambins de six mois nécessite 200 heures de soins hebdomadaires... alors qu’il n’y a que 168 heures dans une semaine! Avec une telle charge parentale, il n’est pas surprenant que plusieurs couples éclatent. «Je suis quand même fière qu’on soit passés à travers la première année des triplés sans se séparer, parce que les gynécologues nous ont dit que 50 % des parents dans notre situation se séparent durant cette période», affirme Audrey, l’heureuse maman de cinq enfants.

Tous les couples de Trois fois plus ont tenu le coup, même s’ils ont surmonté de dures épreuves. C’est entre autres le cas de Michel et Chantal. Cette dernière, qui a trois fillettes à la maison, a failli perdre son amoureux et partenaire quand ce technicien de remontée mécanique est resté coincé dans une dameuse qui s’est encastrée dans un arbre après une fausse manœuvre. Neuf heures plus tard, quand les secours sont arrivés, il ne sentait plus ses pieds. «On dit souvent à la légère qu’il faut profiter de chaque moment comme si c’était le dernier, mais maintenant on sait ce que ça veut dire», affirme Chantal.

Malgré la fatigue et les inquiétudes, l’amour et les rires sont extrêmement présents dans la série. Ces parents rigolent même de leur «notoriété» soudaine, car ils attirent désormais l’attention à tout coup, où qu’ils aillent. Folle de ses petits, Annie va même jusqu’à dire: «Si on en avait juste un, ce serait plate. Il n’y aurait pas assez de choses à faire!» 

Qui sont-ils?

• Les Allard

Les Allard

Photo : © Canal Vie

Les Allard

Audrey et Éric étaient déjà parents d’Ève et de Thomas lorsqu’une grossesse surprise s’est avérée... triple! Aujourd’hui âgés de 18 mois, les triplés Léa, William et Emy ont des personnalités bien différentes. William est fort et indépendant. Léa, qui est née en parfaite santé, a peut-être manqué un peu d’attention à la naissance, ce qui fait d’elle une petite fille très colleuse. Quant à Emy, qui a arrêté de respirer deux fois dans ses premières heures de vie, elle est la plus sereine du trio.

• Les Truchon

Les Truchon

Photo : © Canal Vie

Les Truchon

Chantal et Michel sont originaires du Saguenay et sont les fiers parents de trois fillettes de deux ans, Aliyah, Maeve et Carryann. Ils sont passés à travers bien des épreuves depuis l’arrivée de leurs triplées, dont un accident qui aurait pu coûter la vie à Michel. Ils apprennent aussi à composer avec le diagnostic de paralysie cérébrale d’Aliyah, qui ne peut pas marcher.

• Les Larochelle

Les Larochelle

Photo : © Canal Vie

Les Larochelle

Si Annie souhaitait avoir deux enfants, Pierre-Samuel, de son côté, préférait n’en avoir qu’un. Le couple a eu la surprise de sa vie en apprenant que son clan compterait finalement cinq membres, du jour au lendemain! Les triplés Médérick-Bastien, Aldérick-Anaël et Corélia-Louva, 14 mois, habitent dans un quatre et demi avec leurs parents. Un défi de taille!

• Les Noël

Les Noël

Photo : © Canal Vie

Les Noël

Comme les Allard, les Noël avaient déjà deux enfants, Laurianne et Louis-Félix, quand ils ont appris que trois autres s’ajouteraient à la famille. À six ans, Alexandre, Xavier et Roxanne fréquentent déjà l’école et sont les triplés les plus autonomes de la série. 

À lire aussi

Et encore plus