Des enfants viennent en aide à Guy A Lepage et un petit miracle se produit | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Des enfants viennent en aide à Guy A Lepage et un petit miracle se produit

Image principale de l'article Des enfants lui viennent en aide
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Guy A Lepage a reçu l'aide de la part de certains élèves de la classe de sa fille, et il a été grandement touché par leur geste.

• À lire aussi: Guy A. Lepage revient sur le moment où son fils a failli perdre la vie

• À lire aussi: Guy A Lepage remet le complotiste Alexis Cossette-Trudel à sa place sur Twitter

Récemment, l'animateur a perdu son jonc. Il était triste, évidemment. Mais grâce à la persévérance des collègues de classe de sa fille, le bijou a été retrouvé.

Dans une longue publication sur Instagram, il raconte qu’il y a trois semaines, en allant reconduire sa fille à l'école, il est tombé à plein visage sur la glace en allant à son auto. Plus tard, il a réalisé qu’il n’avait plus son jonc.

«Je suis retourné à l’école de ma fille en me dépêchant pour arriver avant la fin des classes afin que la scène ne soit pas souillée. Trop tard. Les élèves de l’école à côté piétinaient allègrement la scène de crime et le tas de neige immaculé était devenu un chantier noirci par les bottes des enfants.»


• À lire aussi: Le passage de Dany Turcotte à Tout le monde en parle en 15 citations touchantes

C’est à ce moment qu'une des profs, Madame Rachel, l’a vu en train de chercher et a décidé de mobiliser les élèves pour l'aider à retrouver la bague. 

«Tous les camarades de classe de ma fille se sont habillés et sont venus triturer la neige (rendue motonneuse et salie) pendant de longues minutes. Sans résultat. Madame Rachel semblait aussi déçue que moi.»

Par contre, la température plus chaude de mercredi a fait fondre la neige, ce qui a inspiré Vincent, Élisabeth et David à reprendre les recherches. Contre toute attente, ils ont réussi à trouver le jonc.

«Il me l’a rapporté hier soir devant ma maison, accompagné de sa sœur et de sa mère. J’étais sans mot. Vincent aussi. J’ai vu de la fierté dans ses yeux. Celle d’un jeune homme qui vient de faire une bonne action. J’aurais voulu le serrer dans mes bras. Les mesures de distanciation et son masque m’en ont empêché. Merci infiniment Vincent.»

À VOIR AUSSI: 17 personnages féminins forts de la télé québécoise 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus