18 stars qui ont choisi de fermer leurs réseaux sociaux | 7 Jours
/magazines/starsysteme

18 stars qui ont choisi de fermer leurs réseaux sociaux

Les médias sociaux offrent une très belle vitrine aux stars, mais celles-ci ne sont pas à l’abri des critiques et des trolls. Quand ça dérape ou que ça dégénère, certaines finissent par fermer leur compte... pour un temps ou indéfiniment!  

Cardi B 

Photo : Getty Images

L’interprète de Bodak Yellow ferme ses comptes sur les médias sociaux quand elle se chicane et qu’elle veut avoir le dernier mot. Elle l’a fait à deux reprises: en mai 2018 après sa dispute en ligne avec Azealia Banks, et en février 2019 après la polémique impliquant son Grammy pour le meilleur album rap et son ennemie jurée, Nicki Minaj. Cela dit, la rappeuse est incapable de bouder Instagram plus de quelques jours!

• À lire aussi: Un premier grand rôle pour Cardi B

Alec Baldwin 

Photo : Getty Images

La vedette de 30 Rock a publié ce qui devait être son dernier tweet il y a quelques semaines: «Twitter est comme une fête où tout le monde crie. Ce n’est pas vraiment une fête. Maintenant, au revoir.» Ce soudain dégoût des réseaux sociaux tire sa source du scandale entourant son épouse Hilaria, accusée en ligne d’avoir inventé son passé et son accent espagnols, alors qu’elle est née à Boston. Son départ a été de courte durée, puisqu’Alec était de retour en ligne dans les jours qui ont suivi!

• À lire aussi: En pleine polémique entourant sa femme, Alec Baldwin quitte Twitter

Pete Davidson 

Photo : Getty Images

Il y a d’abord eu l’incident impliquant son ex-fiancée Ariana Grande en juillet 2018, qui a encouragé l’humoriste de SNL à effacer toutes ses publications sur Instagram. Puis, cinq mois plus tard, il a fermé son compte après avoir mis en ligne un message alarmant: «Je ne veux plus être sur cette Terre. Si je reste, c’est pour vous, mais je ne sais pas combien de temps je tiendrai le coup.» Pete n’a pas commis l’irréparable, mais il n’a jamais réinstallé l’application sur son cellulaire. 

Ariana Grande 

Photo : Getty Images

À l’été 2018, Pete Davidson a effacé son compte Instagram après qu’un fan de la chanteuse a critiqué un commentaire qu’il avait écrit à sa fiancée de l’époque. Pour lui montrer son soutien, Ariana a désactivé les commentaires de son propre compte. «L’énergie que vous dégagez est exactement la même que celle que vous recevez. S’il vous plaît, créez-vous une belle vie», a écrit l’interprète de Sweetener pour expliquer son geste. Celle-ci n’a donc pas su ce que le public pensait d’elle pendant deux longs mois... jusqu’à ce qu’elle flanche et réactive son compte. 

Kendall Jenner 

Photo : Getty Images

Si le clan KarJenner repose sur une gigafortune, c’est en grande partie grâce aux réseaux sociaux. La famille ne peut donc pas leur tourner le dos! La mannequin a tout de même tiré la plogue de son compte Instagram en 2016... pendant une petite semaine. «Quand je me réveillais le matin, c’était la première chose que je regardais, et la dernière quand je me couchais le soir. J’étais trop dépendante, alors j’ai fait une pause», a-t-elle expliqué sur le plateau d’Ellen DeGeneres. 

Justin Bieber 

Photo : Getty Images

En 2016, le profil Instagram du Biebs a été inondé de méchancetés à propos de sa nouvelle flamme de l’époque, Sofia Richie. Après plusieurs jours à menacer ses abonnés de rendre son compte privé s’ils ne cessaient pas ce lynchage public, il a mis son plan à exécution. Il faut dire que son ex, Selena Gomez, a probablement accéléré sa décision en écrivant: «Si tu ne peux pas endurer la haine, alors arrête de publier des photos de ta petite amie, lol.»

• À lire aussi: Justin Bieber ne veut pas devenir pasteur

Ed Sheeran 

Photo : Getty Images

Le chanteur de Shape of You entretient une relation d’amour-haine avec les réseaux sociaux. Il les a quittés une première fois en décembre 2015, pour se réconcilier avec ceux-ci un an plus tard. Puis, en juillet 2017, le rouquin a annoncé qu’il renonçait à Twitter... pour finalement tous les laisser tomber en décembre 2019. Ironiquement, c’est sur Instagram qu’il a donné les raisons de son départ, expliquant «avoir besoin de faire une pause pour voyager, écrire et lire». 

Lorde 

Photo : Getty Images

L’interprète de Royals a décidé de prendre ses distances à l’égard des réseaux sociaux en 2018. «La raison pour laquelle j’ai quitté les médias sociaux, à part l’impression d’avoir perdu mon libre arbitre, c’est l’énorme stress qu’ils me causent à propos de notre planète, du racisme systémique et de la brutalité policière», a-t-elle expliqué dans le magazine Interview

Taylor Swift  

Photo : Getty Images

Après un flot incessant de publications sur Twitter et sur Instagram, Tay-Tay a ressenti le besoin de se montrer plus discrète sur les médias sociaux en 2015. Publiant ensuite quelques messages ici et là, elle a finalement effacé son profil Insta en 2017. C’est seulement après le lancement de son album Reputation, cette année-là, qu’elle a fait un véritable retour en ligne.

• À lire aussi: Le harceleur de Taylor Swift en prison

Lena Dunham 

Photo : Getty Images

N’en pouvant plus de la violence verbale qui règne sur Twitter, la scénariste et vedette de Girls a engagé une personne pour tweeter en son nom en 2015. «J’apprécie tous ces gens qui me suivent, alors pas question de couper tous les ponts. Mais ce média n’est vraiment pas un espace sain pour moi», a écrit celle qui est toutefois restée active sur Instagram. 

Iggy Azalea 

Photo : Getty Images

La rappeuse a eu un dur retour à la réalité après des vacances à Hawaii, en 2015. Des photos de paparazzis la montrant en bikini avaient déclenché une vague destructrice de critiques sur son physique. «Apparemment, c’est inimaginable et choquant d’être une femme et d’avoir de la cellulite», a-t-elle lancé en quittant Twitter... pendant quelques mois. 

Millie Bobby Brown 

Photo : Getty Images

La vedette de Stranger Things s’est sentie forcée de quitter Twitter il y a un peu plus de deux ans, après que des mèmes l’accusant d’être une homophobe violente ne cessent de se multiplier en ligne. Depuis, la pauvre adolescente de 17 ans, qui ne comprend toujours pas d’où vient la rumeur, a seulement écrit un petit tweet en 2019, pour dire: «Allô. Vous me manquez.» 

Kanye West 

Photo : Getty Images

Après une série de tweets qui ont fait couler beaucoup d’encre en 2018 et un hommage à Donald Trump à Saturday Night Live (pendant lequel il s’est fait huer), le compositeur de Famous a décidé de faire une pause de Twitter et d’Instagram. «Kanye a fermé ses comptes après avoir réalisé que ses publications étaient devenues malsaines», a alors commenté une source du magazine People. Ce n’était pas sa première déconnexion ni la dernière, parce qu’on va se le dire: Yeezus maîtrise très mal les communications en ligne.

• À lire aussi: C'est officiel: Kim Kardashian et Kanye West divorcent

Lizzo 

Photo : Getty Images

Selon la rappeuse de 32 ans, tous les réseaux sociaux ne sont pas égaux. En janvier 2020, elle a donc diffusé une vidéo en direct sur Instagram pour expliquer son départ de la twittosphère. «J’aimerais être sur Twitter, parce que ça me permet de diffuser mes propres messages positifs en plus de rester en lien avec les gens qui me soutiennent. Cependant, je n’en peux plus de gérer les intimidateurs et toute cette négativité sur Internet.» Depuis, c’est son agence qui alimente son compte. 

Daisy Ridley 

Photo : Getty Images

L’actrice qu’on a pu voir dans Star Wars s’est heurtée à un mur d’insultes lorsqu’elle a publié un statut antiviolence lié aux armes à feu sur Facebook et sur Instagram en 2016... ce qui l’a convaincue de se déconnecter des médias sociaux. Après un bref retour sur les plateformes, elle les a quittées pour de bon l’année suivante, expliquant au magazine Radio Times qu’elles sont «hautement mauvaises pour la santé mentale des gens». 

Leslie Jones 

Photo : Getty Images

En 2016, après la sortie du film Ghostbusters où elle tient la vedette, l’humoriste s’est vu adresser une rafale de tweets haineux, racistes et menaçants. Pour faire cesser ce cauchemar, la comédienne a fermé son compte. «Vous pouvez détester le film, mais la merde que j’ai reçue aujourd’hui... c’est mal», a-t-elle écrit. Or, elle s’est reconnectée trois jours plus tard. «Je pensais pouvoir rester à l’écart, mais qui d’autre sinon va tweeter en direct sur Game of Thrones?» a-t-elle alors demandé à la blague. 

Rihanna 

Photo : Getty Images

Il est aujourd’hui inconcevable pour RiRi de ne pas utiliser Instagram, sa vitrine publicitaire préférée, pour nous vendre tous les produits de sa marque Fenty. Toutefois, en 2014, son compte @badgalRiRi a été mystérieusement effacé. C’était une erreur d’Instagram, semble-t-il. Or, l’interprète d’Umbrella a tout de même attendu six mois avant de se réinscrire.

• À lire aussi: Une publication de Rihanna seins nus provoque l'indignation sur le web

Chrissy Teigen 

Photo : Getty Images

La femme de John Legend a reçu des menaces de mort à cause d’un tweet controversé qu’elle a écrit sur la fusillade survenue à Ottawa, en octobre 2014. «Je ne vois plus rien à travers la mer de haine et de colère qu’est devenu mon Twitter», a-t-elle mentionné avant de claquer la porte du média social... pendant sept petites journées. «Je m’ennuie. Vous m’avez manqué», a-t-elle tweeté à son retour.

À VOIR AUSSI: VOICI POURQUOI CHRISSY TEIGEN EST LA SEULE VEDETTE SUIVIE PAR JOE BIDEN

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus