Théodore Pellerin sera de 4 longs métrages cette année | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Théodore Pellerin sera de 4 longs métrages cette année

Image principale de l'article Il sera de 4 longs métrages cette année
Joël Lemay / Agence QMI

À 23 ans seulement, l'acteur Théodore Pellerin peut se vanter d'avoir une impressionnante feuille de route. De retour au cinéma dans le film Mon année Salinger, de Philippe Falardeau, le jeune prodige lève le voile sur ses nombreux projets.

• À lire aussi:
Théodore Pellerin s’ouvre sur sa carrière à l’internationale

Depuis ses débuts comme comédien en 2013, dans la quotidienne 30 vies, à Radio-Canada, Théodore Pellerin a joué dans plus d’une dizaine de films et a remporté, en 2018, le prix Iris de la révélation de l’année pour son rôle dans le film Chien de garde, de la réalisatrice Sophie Dupuis. Cet hiver, c’est dans la peau d’un fervent admirateur de l’auteur fantôme J.D. Salinger qu’on pourra le voir jouer au cinéma, dans Mon année Salinger. «Lorsque Philippe Falardeau m’a appelé pour m’offrir un rôle dans son film, j’étais très excité. Philippe est un cinéaste pour qui j’ai beaucoup de respect et d’admiration. Même si je n’ai qu’un petit rôle dans ce film, c’était pour moi un réel plaisir de travailler avec lui.»

UN LONG PROCESSUS DE RECHERCHE
Théodore Pellerin sera aussi du film Souterrain, réalisé par son amie Sophie Dupuis, qui sera présenté le 28 avril, à l’ouverture de la 39e édition des Rendez-vous Québec Cinéma. À noter que, dans ce film, tourné en Abitibi — avec Catherine Trudeau, James Hyndman, Guillaume Cyr et Joakim Robillard —, on suivra un groupe de mineurs qui sont piégés à la suite d’une explo- sion souterraine. «Contrairement aux autres, je ne suis pas allé tourner dans les profondeurs d’une mine. Julien, mon personnage, est plutôt un ancien mineur qui est devenu gravement handicapé à la suite d’un accident de travail. Cet incident l’a d’ailleurs rendu aphasique. Il comprend tout, mais il n’arrive plus à s’exprimer comme avant.» 

Afin d’incarner le plus fidèlement possible ce personnage lourdement handicapé, l’acteur s’est accordé cinq mois de préparation. «Au fil du temps, j’ai rencontré des thérapeutes et des orthophonistes. Je suis aussi allé suivre des ateliers au Théâtre Aphasique, qui met en scène des gens aphasiques. Ç’a été un long processus de travail et de recherche, que j’ai beaucoup aimé faire.» 

     

• À lire aussi: Une distribution impressionnante pour le nouveau projet de Patrick Senécal

UN DEUIL À FAIRE
Par ailleurs, Théodore Pellerin ne s’en cache pas: il a été happé par les contrecoups de la pandémie. «Cette situation a eu un impact direct sur la série On Becoming a God in Central Florida, dans laquelle je tournais avec l’actrice américaine Kirsten Dunst. Après avoir reporté deux fois les tournages de la deuxième saison, la chaîne américaine Showtime a finalement décidé d’annuler cette série, qui aurait pu s’échelonner sur plusieurs années. Ç’a été un deuil pour moi!» 

Le fils de la danseuse Marie Chouinard et du peintre Denis Pellerin ne manque toutefois pas de travail. «On pourra me voir cette année dans le film de science-fiction Mayday, de la réalisatrice Karen Cinorre, pour lequel j’ai pu tourner en Croatie. Je serai aussi dans le film d’horreur There’s Someone Inside Your House, qui sortira plus tard cette année sur Netflix. À la télévision, on peut me voir dans un épisode de la nouvelle série d’horreur Patrick Senécal présente, qui est disponible depuis peu sur Club illico.»

DES COURS À L’UNIVERSITÉ
Alors qu’il se prépare à aller tourner en Italie, en mai, pour un projet dont il ne peut pas encore parler, le comédien compte bien poursuivre sa carrière internationale tout en demeurant au Québec. «J’ai déjà pensé aller vivre ailleurs, mais avec la pandémie, j’ai réalisé à quel point je suis choyé de vivre à Montréal. Maintenant, je peux passer des auditions virtuelles de la maison et les faire parvenir à New York, à Paris et à Los Angeles. Je n’ai plus besoin d’être sur place.» 

Dans l’attente d’autres tournages, le jeune artiste profite de ses temps libres pour suivre des cours de psychologie et de philosophie à l’université. «Je ne suis pas un programme en particulier. Je m’inscris seulement à des cours qui m’intéressent. Je fais ça par pur plaisir et pour ne pas laisser mon cerveau ramollir», conclut cet oiseau rare au talent indéniable.  

Vous pourrez voir Théodore Pellerin dans les films Mon année Salinger, dès le 5 mars, et Souterrain, à compter du 30 avril.

À VOIR AUSSI: 15 papas marquants de la télé québécoise

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus