René Simard est très excité à l'idée d’être grand-père | 7 Jours
/magazines/7jours

René Simard est très excité à l'idée d’être grand-père

Image principale de l'article Très excité à l'idée d’être grand-père
Photo : /

Pour René Simard, 2021 est une année symbolique. L’artiste a célébré ses 60 ans sur le plateau de Star Académie, et il soulignera ces jours-ci ses 50 ans de carrière et ses 40 ans d’amour avec Marie-Josée Taillefer! De plus, il sera bientôt grand-papa de la petite Chloé, puisque son fils, Olivier, attend la venue d’un premier enfant.

• À lire aussi:
Vous devez absolument voir le cadeau que René Simard a reçu de sa fille

• À lire aussi:
60e anniversaire: René Simard, d'hier à aujourd'hui

René, te voilà à 60 ans. Comment vis-tu cela?
Sérieusement, je n’ose pas trop y penser. Je me dis que ce n’est qu’un numéro et que j’ai la chance d’être heureux, bien entouré et en santé. J’ai une belle qualité de vie, et c’est pour moi ce qui est le plus important. Je veux continuer de m’impliquer dans des projets, mais plutôt derrière que devant la caméra. En ce moment, j’ai un beau projet avec ComediHa! et aussi un autre qui se dessine avec Québecor. Je suis en train de tout fignoler ça.

Il y a maintenant cinq décennies que tu fais ce métier. Que retiens-tu?

Ce fut une belle route au cours de laquelle il y a eu beaucoup plus de ups que de downs. Bon, j’ai dû traverser quelques chemins cahoteux — j’ai même frappé de gros nids de poule! Mais ma moyenne est bonne. J’ai été chanceux d’avoir une si belle carrière. J’ai eu la chance d’être bien entouré; je pense, entre autres, à ma belle amie et agente Claudine Bachand, qui a toujours été comme une mère pour moi, et à ma femme, Marie-Josée. C’est ce que je souhaite aux jeunes qui choisissent cette carrière: de faire les bonnes rencontres et d’être outillés pour faire face au succès. Ce succès est éphémère; il faut de la passion et travailler fort pour que ça dure.

De quoi es-tu le plus fier?

De mes deux enfants, Rosalie et Olivier. Sur le plan professionnel, je suis fier d’avoir touché à plusieurs aspects du métier. C’est important simplement parce que, quand on s’investit dans des projets qui fonctionnent moins bien, ça nous permet de prendre conscience de certaines choses. Ça aide à avancer. Et il faut prendre une défaite comme un apprentissage. En ce moment, on ressort tes chansons, on fait des émissions spéciales...

Quelle chanson est importante pour toi?

Midori Iro No Yane est une chanson importante, car elle représente mon expérience au Japon qui fut magique. C’était gros ce qui m’arrivait là-bas.

Cette année marque 60 ans de vie, 50 ans de carrière et 40 ans d’amour. C’est une grande année pour toi!

Oui. Et en plus de tout ça, je vais être grand-papa. Mon fils, Olivier, sera papa, et ce sera une petite fille. Elle va s’appeler Chloé. Marie-Josée et moi, nous l’imaginons déjà et nous rions de bonheur tellement nous avons hâte! Mon rôle de père me comble, mais maintenant que je sais que je serai grand-père, ça me rend tellement heureux. Je vais être un grand-papa complètement gaga.

En terminant, qu’est-ce qu’il te reste à accomplir?

Décrocher un rôle dans une série. J’ai déjà joué dans des téléromans, mais jamais dans une série. J’aimerais jouer un rôle à contre-emploi. Ce serait vraiment le fun de pouvoir faire ça.

À VOIR AUSSI: RENÉ SIMARD: D'HIER À AUJOURD'HUI

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus