Paris Hilton accuse David Letterman d'avoir voulu l'humilier dans une entrevue | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Paris Hilton accuse David Letterman d'avoir voulu l'humilier dans une entrevue

Suite à la diffusion du documentaire Framing Britney Spears, il a beaucoup été question du traitement réservé à la popstar dans les médias dans les dernières années, mais aussi celui réservé à d'autres femmes dans le milieu, dont Paris Hilton.


• À lire aussi: Britney Spears publie une rare photo avec ses deux fils adolescents

• À lire aussi:
Les fans de Britney Spears s'en prennent à Justin Timberlake sur les réseaux sociaux et voici pourquoi

Des clips d'entrevues qui se sont déroulées au début des années 2000 ont aussi recommencé à circuler dans les dernières semaines, et le nom de David Letterman est revenu souvent.

Dans son balado This is Paris, la femme d’affaires, comédienne, star de télé-réalité, DJ et héritière est revenue sur une entrevue particulièrement difficile qu’elle avait accordée à l’animateur de The Late Show en 2007.

En septembre 2006, Hilton avait été arrêtée pour conduite avec des facultés affaiblies. Elle avait alors perdu son permis de conduire et a dû se soumettre à une période de probation de 36 mois. 

En mars 2007, la femme qui avait alors 26 ans a été arrêtée alors qu’elle conduisait à 112 km/h dans une zone de 55, sans permis de conduire, avec ses phares éteints. Suite à cette bourde, la jeune mondaine a été condamnée à 45 jours de prison pour avoir violé sa probation. Elle a servi 23 jours.

• À lire aussi: Nouvellement fiancée, Paris Hilton est prête à fonder une famille

• À lire aussi:
Paris Hilton raconte ses agressions

Suite à sa sortie de tôle, Hilton a été submergée de demandes d’entrevue, qu’elle a refusées. Quelques mois plus tard, l’héritière a commencé à faire la promotion d’un nouveau parfum qu’elle avait développé dont elle avait accepté de parler avec le roi du late night. Par contre, tout le monde s’était entendu que le sujet de son incarcération ne serait pas abordé.

«C’était hors limite et il devait parler que de mon parfum et de mes autres projets. Je me sentais comme si c'était un safe space car j’étais allée à Letterman plusieurs fois au cours des dernières années.»

«On s’amusait toujours et il faisait des blagues à mon égard, mais j’avais cru qu’il tiendrait sa promesse et j’avais tort», a affirmé la femme de 40 ans.

L’entrevue a commencé de façon assez calme, avec l’animateur qui demande à la star comment elle trouve New York, mais ça change de ton assez vite.


• À lire aussi: Un nouveau documentaire nous fait découvrir la vraie Paris Hilton

• À lire aussi:
Paris Hilton surprend les internautes en utilisant sa vraie voix en entrevue

«Comment as-tu aimé aller en prison», lance Letterman, exactement 20 secondes après le début de l’entrevue.

La jeune héritière visiblement mal à l’aise force un rire et l’animateur procède à l’interroger sur l’expérience.

«J’étais tellement mal à l’aise et tellement bouleversée. J’étais là, et c'était comme s’il faisait exprès pour essayer de m’humilier, se souvient Hilton. Et pendant les pauses publicitaires, je le regardais, le suppliant d’arrêter. Tu m’avais promis qu’on ne parlerait pas de ça et c’est la seule raison pour laquelle j’ai accepté de faire ton émission.»

Selon Paris, Letterman a dit qu’il arrêterait les blagues, mais la seconde que l’émission revenait en ondes, il recommençait, sous les rires de la foule.

«C'était tellement cruel et méchant. Quand l’émission fut terminée, je lui ai dit que je ne reviendrais jamais.»

Suite à l’entrevue, Letterman s’est excusé à Paris Hilton et lui a envoyé une caisse de bouteilles de vin.

Hilton a terminé en ajoutant qu’elle-même et d’autres starlettes avaient été ciblées par les médias. «Je me voyais dans le même bateau que Britney et Jessica Simpson. Il y avait un certain type de fille qui était ciblé, et ils n’agiraient pas comme ça envers des hommes.»

Paris Hilton a affirmé qu’elle et Letterman ont depuis fait la paix et que l’animateur s’est réexcusé à plusieurs reprises. Letterman qui était connu pour ses monologues et ses entrevues au ton très mordant, sarcastique et souvent baveux est plus docile dans son vieil âge. Sa nouvelle émission Netflix My Next Guest Needs No Introduction se concentre plus sur des longues entrevues avec des personnalités connues.

Il n’a pas commenté les récentes accusations de sexisme à son égard.

À VOIR AUSSI: 12 couples hollywoodiens qui se sont formés lors d'un blind date

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus