Anaïs Favron s'ouvre sur la maladie de son père et sa condition très difficile | 7 Jours
/magazines/7jours

Anaïs Favron s'ouvre sur la maladie de son père et sa condition très difficile

Anaïs Favron était de passage à Deux filles le matin mardi pour se confier à Marie-Claude Barrette sur un sujet très intime et délicat: la maladie de son père.

• À lire aussi: Patrice Bélanger, Anaïs Favron et Laurent Duvernay-Tardif à la barre d’une émission pour la relâche

• À lire aussi: Anaïs Favron se confie sur sa relation unique avec sa mère

Le père d'Anaïs souffre de démence depuis environ quatre ans. L'artiste s'est confiée avec beaucoup d'émotion sur la façon dont se déroule la vie aux côtés de celui dont la maladie est plus souvent qu'autrement imprévisible.

S'ils ont eu l'occasion de se voir beaucoup et de passer du temps de qualité en famille les premières années après la tombée de son diagnostic, les événements ont été beaucoup moins roses par la suite. 

«On ne s'attedait pas à ce qu'il arrive ce qui est arrivé. On ne s'attendait pas à la covid, à la perte de ses soins. Il a fait trois hôpitaux, trois urgences...» a-t-elle laissé savoir à Marie-Claude.

En effet, la pandémie a compliqué les choses, et le pauvre homme a été transféré plusieurs fois d'hôpital. On a même annoncé sa mort imminente à la famille, en plus de les convoquer au début de la première vague afin qu'ils puissent lui faire leurs adieux. Toutefois, son état de santé est demeuré stable et il a survécu depuis, dans des conditions difficiles. 

«En avril, on a entré mon père en CHSLD parce qu’il souffrait de démence. Je suis aidante naturelle deux fois par semaine, je dois aller nourrir mon papa», avait-elle raconté en entrevue au Journal de Montréal au début janvier.

Toutes nos pensées vont à la famille durant cette situation souffrante.

Voyez l'extrait complet dans la vidéo ci-haut!

À VOIR AUSSI: 19 comédiens québécois qui ont incarné une personnalité connue   

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus