TV Hebdo revisite les événements marquants de 1982 | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

TV Hebdo revisite les événements marquants de 1982

Dans cette chronique, nous vous faisons revivre la petite histoire de notre télé.

Gilles Villeneuve: La mort d'une légende 

Gilles Villeneuve au volant de sa Ferrari 126 C2 au Grand Prix de Belgique, le 8 mai 1982.

Photo : Getty Images

Gilles Villeneuve au volant de sa Ferrari 126 C2 au Grand Prix de Belgique, le 8 mai 1982.

L’année s’annonce prometteuse pour le pilote québécois Gilles Villeneuve, star de la formule 1 qui côtoie les Alain Prost, Keke Rosberg, Nelson Piquet et autres Niki Lauda sur les grilles de départ aux quatre coins de la planète. Mais la vie de ce pilote d’exception connaît une fin abrupte, et une nation pleure son champion alors que le cirque de la F1 s’installe sur l’île Notre-Dame. 

À la une

Un jour sombre

Photo : Getty Images

Le 8 mai 1982 a laissé sa marque au fer rouge dans les annales du sport québécois et dans la mémoire des fans de course automobile. Après une seconde place au Grand Prix de Saint-Marin qui lui a laissé un goût amer à la bouche, le pilote québécois de formule 1 Gilles Villeneuve compte prendre sa revanche sur son coéquipier, Didier Pironi.

Deux semaines plus tôt, le second pilote de l’écurie Ferrari a en effet infligé un camouflet au Québécois en le coiffant à l’arrivée malgré les indications reçues par l’équipe de la Scuderia. Lors des essais du Grand Prix qui se déroule cette fois à Zolder, en Belgique, Villeneuve tente avec acharnement de battre le chrono de son ami devenu rival, mais, avant la fin de la journée, le pilote de 32 ans emboutit la March de l’Allemand Jochen Mass. La Ferrari enchaîne les tonneaux. Le corps de Villeneuve est projeté hors du véhicule à plus de 100 mètres et termine sa course contre un grillage de protection. Les secours ne mettent que quelques secondes à arriver sur les lieux, mais il est déjà trop tard. Alors que s’amorce ce qui s’annonçait comme la saison de sa carrière, le coureur automobile rend l’âme et entre dans la légende.

Cinq semaines plus tard, au Grand Prix du Canada, les organisateurs veulent rendre hommage au regretté pilote. Pour marquer l’occasion, TV Hebdo consacre sa une au sportif originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu. Le temps est gris et froid pour la saison. Triste présage pour une journée qui se terminera, une fois de plus, par une tragédie.

Photo : Archives TVA Publications

Jean Drapeau, maire de Montréal, a alors entrepris de rebaptiser la piste de l’île Notre-Dame du nom de Circuit Gilles-Villeneuve, et un Salut Gilles a été peint sur la ligne de départ à la mémoire du disparu.

Dès les premiers instants de la course, le malheur frappe à nouveau. La Ferrari de Didier Pironi cale sur la grille de départ et le bolide du pilote français est embouti par la Osella du jeune italien Riccardo Paletti, 23 ans, qui meurt sur le coup. Au terme de cette course funeste, le Brésilien Nelson Piquet remporte le Grand Prix du Canada. Il est rejoint sur le podium par Séville Villeneuve, le père de Gilles, mais le cœur des téléspectateurs n’est pas à la célébration.

Le sport automobile canadien vit une période sombre et il faudra attendre une quinzaine d’années avant qu’un Québécois revienne sur un podium de formule 1. Un certain Villeneuve. Jacques de son prénom.  

Tapis rouges et gala

Le cinquième Gala de l’ADISQ

Photo : Archives TVA Publications

Le gala de la musique est fidèle à ses animateurs. Ou l’inverse. À preuve, Yvon Deschamps a animé la cérémonie à neuf reprises au cours de sa carrière. En 1982, on peut certainement dire que la soirée a été l’affaire de deux interprètes. Chez les hommes, Claude Dubois remporte notamment les titres d’interprète masculin, de spectacle, de microsillon et de chanson de l’année pour Plein de tendresse, alors que chez les femmes, Diane Dufresne repart avec les statuettes d’interprète féminine et d’album pop de l’année. Corbeau triomphe chez les groupes, tandis que la distribution de Pied de poule remporte le titre de révélation de l’année devant Peter Pringle, le trio jazz Uzeb, l’interprète d’As-tu du feu? (Beurre de peanut), Bill, et une certaine Céline Dion. Le 45 tours le plus vendu cette année-là? Call Girl, de Nanette Workman. Musique!

Photo : Archives TVA Publications

 

Ça fait jaser

Le confort et l’indifférence

Photo : Archives TVA Publications

Deux ans après le référendum de mai 1980, les téléspectateurs ont l’occasion de reconsidérer ce moment charnière de notre histoire à travers le regard (et la lentille) du réalisateur Denys Arcand. Présenté sous forme de documentaire, Le confort et l’indifférence, qui a figuré au programme de bien des cours de cégep et d’université depuis, nous rappelle comment, à la veille du scrutin historique, des milliers de citoyens peu préoccupés par le sort de la province se sont rendus au salon de la camionnette modifiée, qui avait lieu au stade olympique. Avec le comédien Jean-Pierre Ronfard qui intervient ponctuellement dans le documentaire sous les traits de Machiavel, Denys Arcand y va d’un commentaire cinglant laissant peu de place au doute sur sa position dans cet épineux débat qui a déchiré des familles.  

La série de l’heure 

Monsieur le ministre: Dans les coulisses du pouvoir

Photo : Archives TVA Publications

La télé s’intéresse ponctuellement à cet univers complexe qu’est la politique. Côté drame, on peut penser à À la Maison-Blanche, Borgen, Bunker, le cirque ou encore House of Cards, mais les auteurs de comédies se sont également payés la tête de nos femmes et hommes d’État. Pensez à Veep, Si la tendance se maintient ou, plus récemment, La Maison-Bleue

Au début des années 1980, ces incursions fictives dans les coulisses du pouvoir sont cependant plus rares. Avec Monsieur le Ministre, les autrices Solange Chaput-Rolland et Michèle Bazin nous entraînent dans le quotidien d’Alain Robert, ministre de la Famille dans le gouvernement du Québec, et de son épouse, Louise, qui doit préserver la cohésion de son clan et élever ses enfants malgré les absences répétées et prolongées de son époux.

Avec les regrettés Michel Dumont et Andrée Lachapelle comme têtes d’affiche, on peut dire que la production a trouvé un duo de tête qui a du panache pour cette nouvelle dramatique qui va demeurer en ondes jusqu’en 1986. 

Flash actualité

Lancement de l’album Thriller

Photo : YouTube

En 1982, la Grande-Bretagne fait la leçon à l’Argentine lors de la guerre des Malouines, et sept citoyens de la région de Chicago sont victimes d’empoisonnement au cyanure de potassium après avoir ingurgité des gélules d’acétaminophène de marque Tylenol. Avec le recul, aucun événement n’aura été plus marquant que la sortie, le 30 novembre, de l’album de Michael Jackson Thriller, qui va fracasser tous les records de vente et marquer une période déjà effervescente sur le plan musical.

Au sommet de sa popularité, l’album se vend au rythme d’un million d’exemplaires par semaine, propulsé par la sortie de sept différents singles, dont les classiques Beat It, Billie Jean et le mémorable clip de la chanson-titre réalisé par John Landis (Le loup-garou de Londres, Les Blues Brothers, Un fauteuil pour deux). Au total, 66 millions d’albums vont trouver preneur au fil des ans. Des chiffres d’une ampleur qu’on aurait peine à concevoir de nos jours. 

Passe-partout

Une amie qui vous veut du bien

Claire Pimparé, Marie Eykel et Jacques L’Heureux.

Photo : Archives TVA Publications

Claire Pimparé, Marie Eykel et Jacques L’Heureux.

Quatre saisons de l’émission ont déjà été diffusées à la télé, et les personnages de Passe-Partout sont devenus les compagnons de toute une génération de poussinots et de poussinettes. Le succès est incontestable. Les albums se vendent comme des petits pains chauds et les reprises vont alimenter les plages horaires de Radio-Québec et Radio-Canada durant des années. Difficile d’évaluer, avec le recul, l’impact de l’émission sur le développement de l’autonomie des enfants de la province, un des objectifs de ses créateurs. Mais en voyant l’empressement des parents de cette génération à faire découvrir la nouvelle mouture du trio à leurs propres enfants aujourd’hui, on ne peut mettre en doute l’attachement réel qu’ils ont développé pour ces personnages qui les ont autrefois accompagnés dans leur quotidien.

Photo : Archives TVA Publications

 

Télé-zapette

Photo : Archives TVA Publications

  • Le 13 juillet, le match des étoiles du baseball majeur est diffusé en direct de Montréal. C’est la première fois que la compétition est présentée hors des États-Unis. Menées par cinq joueurs des Expos (Gary Carter, Steve Rogers, André Dawson, Tim Raines et Al Oliver) les stars de la Nationale l’emportent 4 à 1 devant plus de 59 000 spectateurs réunis au Stade olympique.

Photo : Archives TVA Publications

  • Dans la télésérie À l’est d’Eden, tirée du roman de John Steinbeck, la séduisante Jane Seymour incarne une manipulatrice qui, dans les années suivant la guerre de Sécession, sème le désarroi autour d’elle. Un rôle qui lui vaudra un Golden Globe pour son interprétation.

Photo : Archives TVA Publications

  • Du 6 janvier au 24 mars, Radio-Canada présente également une autre minisérie inspirée d’un roman à succès, Shogun, mettant en vedette Richard Chamberlain.

Photo : Archives TVA Publications

  • Après avoir incarné Mimi Jarry dans Rue des Pignons, Sylvie Léonard continue de se faire remarquer dans le téléroman Terre humaine, de Mia Ridez-Morisset. L’avenir s’annonce prometteur pour la future Sylvie d’Un gars, une fille.

Photo : Archives TVA Publications

  • Grâce à la présence des frères Anton, Peter et Marian Stastny au sein de l’alignement, les Nordiques de Québec possèdent une des équipes les plus électrisantes de la LNH. Après avoir vaincu les Canadiens et les Bruins en séries, le Fleurdelysé va s’incliner en finale de conférence contre les puissants Islanders de New York de Mike Bossy, en route vers leur troisième coupe Stanley.

Photo : Archives TVA Publications

  • Mireille Deyglun est choisie pour prêter ses traits à Florentine Lacasse, l’héroïne du roman Bonheur d’occasion, de Gabrielle Roy.
  • Le 1er février, le comédien Bill Murray devient le tout premier invité du Late Night with David Letterman. Quelques mois plus tard, sur le plateau de l’émission, le comédien Andy Kaufman reçoit une gifle magistrale du lutteur Jerry Lawler. On apprendra plus tard qu’il s’agissait d’un coup imaginé par le visionnaire humoriste.
  • Le groupe Queen et son charismatique leader Freddie Mercury ouvre la huitième saison de Saturday Night Live et interprète son hit Under Pressure. L’année 1982 marque également la mort d’un des piliers de l’émission, le comédien John Belushi, qui rend l’âme le 5 mars à la suite d’une overdose.
  • Des stars nées en 1982: Cobie Smulders (3 avril), Seth Rogen (15 avril), Anna Paquin et Elizabeth Moss (24 juillet), Kirsten Dunst (30 avril), Jamie Dornan (1er mai) ainsi qu’Anne Hathaway (12 novembre).

À lire aussi

Et encore plus