Armie Hammer: sa double vie | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Armie Hammer: sa double vie

Image principale de l'article Sa double vie
Photo : Getty Images

La nouvelle a fait fureur et traumatisé ses nombreux fans en janvier: dans un échange avec une femme dévoilé sur Instagram, Armie Hammer s’était dit «100 % cannibale» et désireux de boire son sang! ce scandale continue de faire couler beaucoup d’encre.

Quelques jours après ces étranges révélations, Armie a dû «démissionner» du prochain film Shotgun Wedding, dans lequel il aurait partagé la vedette avec Jennifer Lopez. Le comédien a ensuite expliqué cette décision en raison des «attaques fallacieuses» dont il a fait l’objet. Ce n’était pourtant pas la première fois que les fantasmes d’Armie suscitaient la critique. En effet, en 2013, lors d’une entrevue accordée au magazine Playboy, il admettait qu’il était un amant de type dominant. «J’aime tirer les cheveux de ma partenaire, ce genre de choses», avait-il dit. Huit ans plus tard, la nature perverse d’Armie prend néanmoins des proportions plus qu’inquiétantes. Sous le choc, comme tout le monde d’ailleurs, son ex-femme, Elizabeth Chambers, était certainement loin de soupçonner ce terrible scandale lorsque le couple a annoncé son divorce en juillet dernier, après 10 ans de mariage.

Possédé par le diable?

Elizabeth Chambers veut la garde exclusive des enfants, Harper et Ford.

Photo : Getty Images

Elizabeth Chambers veut la garde exclusive des enfants, Harper et Ford.

Bien qu’Armie nie toute allégation, quelques ex-amantes ont pris les devants pour condamner sa personnalité manipulatrice et violente. Deux d’entre elles, la mannequin Paige Lorenze et la femme d’affaires Courtney Vucekovich, ont notamment spécifié qu’il brûlait d’envie de manger leur chair et d’autres parties de leur corps. Après une liaison de deux mois, Courtney a admis avoir souffert du trouble de stress post-traumatique; pour sa part, Paige affirme qu’Armie est un homme profondément narcissique qui a de sérieux problèmes. «Il aime faire des blagues sur le diable», note-t-elle. La mère du comédien serait d’ailleurs convaincue que le démon l’habite. «Elle le croit possédé par le diable», a fait savoir Paige. De son côté, Elizabeth Chambers tient à protéger leurs deux enfants, Harper, six ans, et Ford, quatre ans, en tentant d’en obtenir la garde exclusive. «Elizabeth estime qu’Armie a besoin d’aide, dit un proche du couple dans le magazine Us Weekly. Elle veut qu’il suive un traitement dans un centre de réadaptation, et si son état s’améliore, elle verra à reconsidérer l’organisation de la garde des enfants. Pour le moment, elle juge qu’ils ne sont pas en sécurité avec lui. À moins d’un miracle, Armie n’admettra jamais qu’il a besoin d’aide. En attendant, c’est l’impasse.» 

À lire aussi

Et encore plus