Anaïs Favron se confie sur sa relation unique avec sa mère | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Anaïs Favron se confie sur sa relation unique avec sa mère

Image principale de l'article Sa relation unique avec sa mère
Instagram

Anaïs Favron a reçu plusieurs beaux commentaires à propos de l’émission 50 façons de tuer sa mère.

• À lire aussi: Un nouveau défi pour Anaïs Favron

«Les gens trouvent Denise, ma mère, cool, et c’est vrai qu’elle l’est! Avant la pandémie, elle était du genre à débarquer chez moi et à me dire: “Je me suis réservé un voyage en Italie. Peux-tu garder mon chien pendant une semaine? Je pars demain!” Je savais qu’elle serait prête à pratiquer plusieurs activités pour les besoins de 50 façons de tuer sa mère, mais elle a dépassé mes attentes!» raconte l’animatrice, visiblement fière de sa mère.

Anaïs a particulièrement aimé lui jouer un bon tour. «Elle m’avait dit: “Je suis prête à essayer n’importe quoi, sauf le bungee!” Eh bien, je lui ai fait croire que nous allions tout de même sauter dans le vide, et sa réaction a été épique! (rires) Cela dit, je l’ai fait et j’ai adoré l’expérience. Il s’agit d’un des plus gros buzz de ma vie!»

• À lire aussi: Anaïs Favron dénonce les gens qui ne respectent pas les règles de confinement

L’animatrice a aussi vécu un moment fort touchant avec sa maman. «J’ai toujours dit que je n’aurais jamais de tatouage, mais j’ai changé d’idée à cause d’événements récents. Mon père souffre de démence, et il est entré en CHSLD. Denise a embarqué dans mon trip de tatouage; c’est un beau souvenir mère-fille!»

Pourrait-il y avoir une deuxième saison de 50 façons de tuer sa mère? «Le concept est de tourner plusieurs saisons, avec des tandems différents. Si on nous demande de participer à une autre saison — à cause de la pandémie, nous n’avons pas pu faire toutes les activités prévues —, Denise et moi serions partantes, c’est certain! Mais si un autre artiste a la chance de vivre ces expériences avec sa mère, je serai tout aussi contente!»



À VOIR AUSSI: Les 10 meilleures séries sportives

s


Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus