Un scandale sexuel dans le monde de la mode! | 7 Jours
/magazines/starsysteme

Un scandale sexuel dans le monde de la mode!

Image principale de l'article Un scandale sexuel dans le monde de la mode!
Photos : Getty Images et ImageCollect

De nombreux mannequins, dont Bella Hadid, Hailey Baldwin et Kendall Jenner, subissent les contrecoups des accusations d’inconduite sexuelle qui visent leur bon ami Alexander Wang. En effet, le designer serait un véritable «prédateur», et ses célèbres muses craindraient de ternir leur réputation en rompant le silence.

• À lire aussi:
Le défilé de Rihanna sème la controverse

• À lire aussi:
Kendall Jenner organise une fête en pleine pandémie

Les premières accusations incriminant Alexander remontent à décembre 2020, lorsque le mannequin Owen Mooney a qualifié le créateur de mode de «prédateur sexuel». Le Britannique a affirmé avoir été agressé par la star de la mode dans une boîte de nuit en 2017, et par la suite, divers mannequins ont suivi son exemple pour dénoncer les comportements du designer. Après avoir nié toute allégation, Alexander a toutefois été condamné par le groupe de revendication Model Alliance, qui a annoncé être «solidaire» des accusateurs. Aujourd’hui, les témoignages des fameuses muses d’Alexander — notamment Bella Hadid, Hailey Baldwin et Kendall Jenner — se font encore attendre pour confirmer ces inculpations. Selon plusieurs, les top-modèles garderaient le silence de peur d’être éclaboussées par ce scandale.

Une tentative de dissimulation?

«Elles sont de grandes copines d’Alexander et l’ont fréquenté dans toutes sortes d’occasions plutôt intimes, précise une source dans le magazine Life & Style, en parlant des mannequins. Elles redoutent d’avoir à répondre aux questions, mais elles ne peuvent pas se taire.» Outre Kendall, Bella et Hailey, Kaia Gerber (la fille de Cindy Crawford) et Kylie Jenner sont aussi montrées du doigt. «Certaines d’entre elles se sont beaucoup impliquées dans le mouvement #MeToo, mais leur mutisme dans cette affaire laisse croire qu’il s’agit d’une tentative de dissimulation», indique la source. D’autre part, si aucune plainte formelle ne semble avoir été portée contre Alexander, le NYPD prend le harcèlement sexuel au sérieux et demande aux victimes de remplir un rapport. «Kendall, Kylie, Hailey, Bella et Kaia se doivent d’en parler avant que ce scandale ne prenne trop d’ampleur, conclut la source. Elles devront le faire. Ce n’est qu’une question de temps.» 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus