TV Hebdo revisite les événements marquants de l'hiver-printemps 1987 | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

TV Hebdo revisite les événements marquants de l'hiver-printemps 1987

En avant la musique!

Marie Carmen, Starmania.
Photo d'archives, © Le Journal de Montréal

Marie Carmen, Starmania.

En 1987, la musique pop occupe toujours une place de choix dans le paysage culturel, et la télé demeure, plus que jamais, le véhicule parfait pour créer des vedettes. 

Madonna sur scène à Montréal.

Photo : Getty Images

Madonna sur scène à Montréal.

À LA UNE 

Dans l’air du temps

En 1987, la vague new wave s’essouffle, mais la planète pop continue de tourner à plein régime. MusiquePlus, qui a ouvert ses portes quelques mois plus tôt, devient la chaîne de prédilection des adolescents et des jeunes adultes branchés. Du côté anglophone, Walk Like an Egyptian, des Bangles, With or Without You, de U2, et Never Gonna Give You Up, de Rick Astley, se succèdent à la tête des palmarès, et Aretha Franklin devient la première femme intronisée au Rock and Roll Hall of Fame. Il était temps!

Photo d'archives

Le 24 février, au cours de la 29e soirée de remise des Grammy Awards, animée par Billy Crystal, Paul Simon remporte le titre d’Album de l’année pour son remarquable Graceland, et Madonna reçoit une statuette dans la catégorie pop pour Papa Don’t Preach. Côté prestations, une Whitney Houston en voix se démarque avec son interprétation de The Greatest Love of All, et Janet Jackson, dont l’album est demeuré dans le Top 10 durant 24 semaines, sort pour de bon de l’ombre de son grand frère Michael grâce à une chorégraphie rodée sur la musique de son succès Control.

Photo d'archives

Au Gala de l’ADISQ, Michel Rivard, Marjo et le groupe The Box récoltent quelques statuettes, et l’incontournable Vivre dans la nuit, de Nuance, est nommé 45 tours de l’année. En avril, une Céline Dion version adulte lance Incognito et fait la grande tournée des réseaux, tandis que Diane Dufresne nous propose Secret, un titre empreint de mystère qui fait l’objet d’une présentation spéciale à la télé. Le spectacle musical Starmania revit avec une nouvelle distribution, qui comprend Marie Carmen, Marie Denise Pelletier... et un certain Jean Leloup.

Photo d'archives

Dix ans après sa mort, Elvis Presley est au rendez-vous, en esprit à tout le moins, lorsque René Simard nous offre de l’accompagner en balade à Memphis, au Tennessee. De leur côté, les amateurs d’opéra ont droit à une présentation spéciale de l’adaptation cinématographique du Carmen de Bizet mettant en vedette la soprano Julia Migenes et le ténor Placido Domingo.

Photo : Frederic Auclair / TVA

Bref, qui a besoin d’une radio quand la télé est là pour nous en mettre plein les oreilles ? 

Rendez-vous 87 

Le dernier round d’une grande rivalité

Quelques joueurs de l’équipe canadienne le lendemain de leur victoire.

Photo : Getty Images

Quelques joueurs de l’équipe canadienne le lendemain de leur victoire.

Soyons honnêtes, les festivités entourant Québec 84 et le 375e anniversaire de la Vieille Capitale n’ont pas connu un très grand succès trois années plus tôt. Toutefois, la traditionnelle pause du Match des étoiles donne aux amateurs de hockey une bonne occasion de se réjouir, car la formule proposée permet de dévier du traditionnel affrontement entre les conférences Clarence-Campbell et Prince-de-Galles. Le domicile des Nordiques devient alors le théâtre d’une série de deux matchs entre les vedettes de la LNH et les redoutables porte-couleurs de l’équipe soviétique. Le 11 février, les joueurs de la Ligue nationale remportent la première partie 4 à 3. Deux jours plus tard, les hommes de Viktor Tikhonov prennent leur revanche 5 à 3.

Photo d'archives

Quatre ans avant la dissolution de l’URSS et l’arrivée de joueurs russes dans la LNH, cet exercice (qui a demandé un certain doigté diplomatique) s’avère l’ultime occasion pour les amateurs de voir les Lemieux, Gretzky et compagnie se mesurer aux as de la grosse machine rouge. En marge de l’événement sportif lui-même, de nombreux rendez-vous culturels sont programmés, dont une émission spéciale, Chantez-nous la paix, diffusée le 8 février dans toute la francophonie par l’entremise de la chaîne TF1. Le spectacle met notamment en scène les danseurs du Ballet du Bolchoï, les Chœurs de l’Armée rouge, Yvon Deschamps, Jean Lapointe, Robert Charlebois, Gilles Vigneault, Ginette Reno, Diane Tell et Julien Clerc. 

Flash actualité 

Des tournesols qui valent leur pesant d’or

Le Canada introduit la pièce de 1 $ et s’engage, sous la gouverne de Brian Mulroney, sur une pente glissante avec le projet de l’Accord du lac Meech. La démarche se veut réparatrice mais, en fin de compte, elle mènera à un cul-de-sac constitutionnel; l’accord ne sera jamais ratifié et sera mis à la corbeille en 1990.

Yasuo Goto s’est porté acquéreur d’une toile de la série Les tournesols, de Vincent Van Gogh.

Photo : Getty Images

Yasuo Goto s’est porté acquéreur d’une toile de la série Les tournesols, de Vincent Van Gogh.

Par ailleurs, Yasuo Goto, un magnat japonais du monde de l’assurance, achète une toile de la série Les tournesols de Van Gogh, peinte un siècle plus tôt, pour la modique somme de 39,9 millions de dollars — une bagatelle, quoi ! Cette vente vient plus que tripler le précédent record de 12 millions de dollars payés pour L’adoration des mages, d’Andrea Mantegna, tableau vendu deux ans plus tôt. Puisque la toile de Van Gogh comprend 15 fleurs, on peut dire que chacune d’elle vaut près de 2,7 millions de dollars... si on ne tient pas compte du pot.

Photo : Getty Images

Tapis rouges et galas 

Les trophées Artis déménagent

Photo d'archives

Après un premier Gala MetroStar en 1986 à l’antenne de TQS, l’événement se déplace du côté de Radio-Canada où, le temps d’une soirée, on récompense les artisans de la télé, du disque et de la radio. Ginette Reno et Michel Louvain remportent les titres de Personnalités féminine et masculine de l’année. De leur côté, Jacques Thisdale (Entre chien et loup) et Andrée Boucher (Des dames de cœur) sont les comédiens préférés du public. 

Marie-Soleil Tougas coiffe Céline Dion et Guillaume Lemay-Thivierge, et obtient le titre chez les artistes de moins de 25 ans, une catégorie qui a depuis sombré dans l’oubli. Pierre Lalonde, Reine Malo, Pierre Bruneau et Patrick Norman font également partie des gagnants, tout comme Janette Bertrand, qui se voit offrir le titre de Meilleure animatrice d’émission d’information (Parler pour parler)

Ça fait jaser 

Michèle Richard, la provocatrice

Photo d'archives

Alors que certains artistes demeurent pertinents en étant créatifs et visionnaires, d’autres ont simplement compris que, pour persister dans le showbiz, la règle la plus importante est de savoir faire parler de soi. Qu’on aime Michèle Richard ou non, il faut accorder à la future animatrice du mythique Garden Party qu’elle a bien appris la leçon. Vêtue de manière provocante sur la couverture de TV Hebdo, a-t-elle pu, à son insu, servir de modèle aux Miley Cyrus, Britney Spears et autres starlettes de notre époque? Peut-être pas, mais il faut admettre que l’idée est amusante à entretenir. 

La série de l’heure 

C’est la fin pour Peau de banane

Sébastien Tougas, Louise DesChâtelets, Marie-Soleil Tougas et Yves Corbeil.

Photo : © TVA

Sébastien Tougas, Louise DesChâtelets, Marie-Soleil Tougas et Yves Corbeil.

On peut se moquer gentiment des textes et des jurons colorés de Guy Fournier, qui n’ont pas toujours franchi avec succès l’épreuve du temps, mais il faut admettre que le scénariste a enfilé quelques succès à l’époque. Une chose est certaine, la jeune Marie-Soleil Tougas est la découverte de cette comédie, qui met également en vedette son petit frère Sébastien, Yves « Jérusalem » Corbeil et Louise « Sainte fesse » DesChâtelets. Quelques mois plus tard, la jeune comédienne a l’occasion de se lancer dans une nouvelle aventure, celle de Chop Suey, qui lui permet de passer du rôle d’une adolescente au fort tempérament à celui de l’ambitieuse benjamine d’un trio de colocataires au féminin. 

Photo d'archives

Clair de lune 

Je t’aime, moi non plus

Bruce Willis et Cybill Shepherd.

Photo : ABC

Bruce Willis et Cybill Shepherd.

Les spectateurs apprennent à se familiariser avec une nouvelle grande vedette en devenir, Bruce Willis, qui incarne le fin limier David Addison et donne la réplique à Cybill Shepherd, l’interprète de la détective Maddie Hayes. Les personnages s’adressent régulièrement à la caméra, ce qui donne lieu à des moments plutôt comiques, et la complicité entre les deux vedettes est palpable dès les premières diffusions.

Malheureusement, l’ego grandissant de Willis et le tempérament de Shepherd — une diva, selon les biographes — ont tôt fait de mettre du sable dans l’engrenage. Ajoutez à cela les rumeurs d’une liaison qui aurait tourné au vinaigre entre les deux comédiens, une grossesse et un soupçon de rivalité malsaine, et vous obtenez une des situations les plus explosives jamais vécues sur un plateau de télé. À ce jour, malgré le succès de l’émission, la haine que se vouent les deux interprètes depuis des décennies demeure légendaire à Hollywood. 

Télé-zapette 

• L’émission Les insolences d’une caméra revit, et l’animateur Alain Stanké est de retour pour cette nouvelle cuvée.

Photo d'archives

• Dominique Michel prend la barre de L’ultraquiz Lance et compte, et Michel Jasmin reprend du service avec Jasmin centre-ville.

Photo d'archives

• Dans le dernier épisode de la comédie Poivre et sel, Hermance et Arthur (Véronique Le Flaguais et Jean-Louis Paris) accueillent la venue de la cigogne, qui leur apporte deux colis plutôt qu’un.

Photo d'archives

• Dans la minisérie Laurier, diffusée du 4 au 7 janvier, le comédien Albert Millaire prête ses traits à cet homme politique marquant de l’histoire du Canada.

• Le 19 avril, les Simpson font leurs débuts à la télé dans une série de capsules humoristiques du Tracey Ullman Show.

• Le comédien Bill Murray remplace au pied levé le présentateur Harry Caray, victime d’un AVC, et devient commentateur de fortune le temps d’une rencontre entre les Cubs de Chicago et nos Expos.

Photo d'archives

• Dans la finale saisonnière de Dallas, Pamela Ewing (Victoria Principal) perd le contrôle de sa voiture, qui percute un camion et provoque une pétarade qui laisse sérieusement douter des chances de survie de la conductrice. L’épouse de Bobby s’en sortira-t-elle?

• Diffusée à ABC, la télésérie Amerika nous fait plonger dans un monde alternatif où l’URSS a conquis les États-Unis. Malgré un budget de 40 millions de dollars pour 14,5 heures de dramatique, le succès est mitigé.

• Frank Sinatra participe à un épisode de Magnum P.I.; ce sera sa dernière apparition créditée à l’écran avant sa mort.

• Devant une foule record de 93 173 amateurs de lutte réunis au Pontiac Silverdome (Michigan), Hulk Hogan défait le Géant Ferré et conserve son titre de champion de la WWF à l’issue de l’événement Wrestlemania III.

• Frappé de plein fouet par un scandale sexuel, le télévangéliste Jim Bakker doit accrocher son micro et s’en remettre à la grâce de Dieu. 

• Après avoir été choisi pour incarner le prochain James Bond, Pierce Brosnan doit se retirer à la suite d’un retour inattendu de l’émission Remingston Steele, dont il est la vedette. NBC retire de nouveau l’émission après la diffusion de quelques épisodes, au désarroi de celui qui aura de nouveau, quelques années plus tard, la chance d’incarner l’agent 007.

• Des célébrités nées durant ce semestre? Michael B. Jordan (9 février), Elliot (autrefois Ellen) Page (21 février), Kesha (1er mars), Maxime Landry (16 juin), Kendrick Lamar (17 juin) et le footballeur Lionel Messi (24 juin).

À lire aussi

Et encore plus