Julie Le Breton s'ouvre sur ses choix de vie pleinement assumés | 7 Jours
/magazines/7jours

Julie Le Breton s'ouvre sur ses choix de vie pleinement assumés

Image principale de l'article Ses choix de vie pleinement assumés
Photo : Andreanne Gauthier / TV

Pour Julie Le Breton, que nous retrouvons actuellement avec joie dans Les beaux malaises 2.0, la dernière année s’est vécue en deux phases: l’arrêt total de toute activité et la reprise du travail. Habituée à une certaine solitude, l’actrice a profité du temps qui lui était alloué pour repenser sa vie et revoir ses priorités. Elle s’est confiée sur le sujet, entre autres, dans la dernière édition du magazine 7 Jours.

• À lire aussi:
Martin Matte revient sur la controverse entourant sa publicité jugée grossophobe

• À lire aussi:
Le coeur lourd, Julie Le Breton entame sa dernière journée de tournage des Pays d'en haut

«Être célibataire en confinement, c’est correct, mais être célibataire en confinement et espérer rencontrer quelqu’un, c’est autre chose! Ce n’est pas du tout mon cas! J’ai pu me vautrer dans un célibat choisi, accepté, rempli de bienfaits et de belles découvertes. Ça m’a fait beaucoup de bien. Je ne suis pas une bibitte sociable ni celle qui court les 5 à 7. En me réveillant le matin, je n’avais aucun compromis à faire dans ma journée puisque je ne partage ma vie avec personne: ni chum ni enfant. Je fais tout ce que je veux quand je le veux, comme un bébé gâté.»

«Je prends soin de moi. J’ai un horaire de vie très sain. Je me couche de bonne heure, je me lève tôt et ça me plaît. Si ça devait durer encore trois ans, c’est sûr que j’aurais un autre discours. J’aurais hâte de rencontrer quelqu’un! Mais pour l’instant, c’est très doux. Par contre, j’ai trouvé le temps des fêtes un peu plus moche; j’avais hâte que ça finisse.» a raconté la comédienne.
 

Lisez l’entrevue complète dans le magazine 7 Jours actuellement en kiosque.


 

À VOIR AUSSI: 38 couples oubliés du showbizz québécois

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus