Émilie Ferland admet être touchée droit au cœur par la souffrance des animaux | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Émilie Ferland admet être touchée droit au cœur par la souffrance des animaux

Image principale de l'article Touchée par la souffrance des animaux
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

Puisque le Miller Zoo est non seulement un jardin zoologique, mais également un centre de réadaptation de la faune, Clifford, Émilie et leur équipe d’Un zoo pas comme les autres reçoivent régulièrement des animaux blessés, abandonnés ou orphelins.

• À lire aussi:
Un zoo pas comme les autres | La famille s’agrandit

• À lire aussi:
«Les poilus»: Mélissa Bédard est la première invitée de la saison

«Je ne m’habitue jamais à voir un animal souffrir. Chaque fois, ça me touche droit au cœur. Je pense entre autres au cerf que vous verrez dans la troisième saison. Cet animal est arrivé chez nous très mal en point parce qu’il a eu le malheur de croiser le chemin d’un pécan. Sans notre intervention, il aurait certainement conservé de graves séquelles de cette agression ou peut-être même succombé à ses blessures. De toutes les missions qu’on se donne au Miller Zoo, la réadaptation est l’une de mes préférées, car l’instinct de survie incroyablement fort des animaux est inspirant pour nous, les êtres humains.»


À VOIR AUSSI: Les animaux de compagnies des vedettes québécoises 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus