Roxane Bruneau devient collaboratrice régulière à «La Tour» | 7 Jours
/magazines/7jours

Roxane Bruneau devient collaboratrice régulière à «La Tour»

Image principale de l'article Roxane Bruneau devient collaboratrice régulière
Marc-André Lapierre

Chaque semaine, Patrick Huard reçoit chez lui des personnalités avec lesquelles il échange sur différents sujets d’actualité. Cette semaine, Roxane Bruneau comptait parmi ses amis, alors que la conversation tournait autour du panier d’épicerie.

• À lire aussi: L’amoureuse de Roxane Bruneau souligne son 30e anniversaire avec un message touchant

• À lire aussi: Roxane Bruneau se confie sur sa crainte de perdre l'amour du public

Roxane, est-ce toi qui fais l'épicerie à la maison?
Non, presque jamais! (rires) C'est ma blonde, Caroline, qui s'occupe du volet bouffe. Comme elle est maman de trois enfants, elle sait où sont les produits, elle achète en fonction des repas qu’elle va préparer dans la semaine, et elle est super bien organisée. Moi, quand je mets les pieds à l’épicerie, soit à peu près trois fois par année, je ressors avec un pot de Nutella et du popcorn! (rires)  

Y es-tu allée depuis la pandémie?
Oui, pour faire une commission pour Caro. Déjà, à la base, je suis perdue, dans une épicerie, alors imagine avec les flèches dans les allées! Si j’oublie un item sur la liste, tu peux être sûre que je ne rebrousse pas chemin! (rires) En fait, on m’a invitée à parler du panier d’épicerie à La Tour parce que je n’aime pas la bouffe. J’amenais donc un point de vue différent dans la conversation.

Tu n’aimes pas la bouffe?
Je mange par nécessité, parce que j’ai faim, mais tout ce qui entoure les repas ne me fait pas triper. Si quelqu’un inventait une pilule qui remplace la bouffe, je serais la première à la prendre! Lorsque j’étais célibataire, je pouvais manger une rôtie le matin, passer la journée dans mon studio, et réaliser à minuit que je n'avais rien mangé de la journée. D'ailleurs, quand je regarde mes premières vidéos sur Internet, je n'en reviens pas de voir à quel point je n'avais pas l'air en santé.

Pourquoi donc?
Je n’étais pas mince, j’étais maigre. On associe malheureusement trop souvent la minceur avec la santé, alors que ça n’a rien à voir! Je connais des gens en surpoids qui sont beaucoup plus actifs et en forme que moi. Cela dit, depuis que je suis avec ma blonde, je mange régulièrement, j’ai un rythme de vie plus équilibré et j’ai plus d’énergie. Bref, je suis en meilleure santé qu’auparavant. 

Il doit bien y avoir un mets que tu apprécies?
La soupe tonkinoise. Je pourrais en manger matin, midi et soir, pour le reste de ma vie, sans jamais me tanner! (rires) Mais attention: de la vraie soupe tonkinoise, préparée dans un restaurant vietnamien.

Cuisines-tu un peu?
C’est assez rare... Si je suis avec mes trois beaux-enfants et que je dois faire le souper, je vais commander dans un restaurant ou faire du Kraft Dinner! (rires) Des fois, je me prends pour une grande chef cuisinière, et je prépare du riz instantané arrosé de sauce soya!

• À lire aussi: Patrick Huard prévoit retourner sur scène après la pandémie

Ricardo Larrivée participait aussi à la discussion sur le panier d’épicerie à La Tour. T’a-t-il transmis sa passion pour la cuisine?
Ce que j’apprécie de Ricardo, c’est qu’il n’essaie pas de convertir ceux qui ne tripent pas sur la bouffe. Mais il parle de cuisine avec tellement de passion que cet amour est contagieux, même pour moi! Après le tournage de La Tour, je suis revenue chez moi et je me suis préparé une entrée d’avocat, féta et vinaigre balsamique, et j’ai envoyé la photo à Ricardo, toute fière d’avoir cuisiné! (rires)

Ce serait drôle qu’il t’invite à son émission!
Tellement! Je ne serais clairement pas la meilleure sous-chef, mais on aurait beaucoup de plaisir à cuisiner ensemble! 

En terminant, tu figures maintenant parmi les collaborateurs réguliers de La Tour. Comment est-ce arrivé?
J’ai participé une première fois à La Tour en tant qu’invitée, et la vibe sur le plateau était ben le fun. Quelques jours plus tard, alors que j’étais avec mon attaché de presse, je lui ai dit que si les producteurs me demandaient d’être collaboratrice régulière, j’accepterais sur-le-champ. Le lendemain, mon agente m’annonçait qu’elle avait reçu un appel de l’équipe de La Tour pour que je devienne une amie «officielle» de Patrick. Je n’en revenais pas de la belle coïncidence!

Patrick Huard ainsi que ses amis et invités de la semaine prochaine sauront vous divertir et vous surprendre! La Tour, du lundi au jeudi à 19 h 30, à TVA.


À VOIR AUSSI: PATRICK HUARD RÉPOND À NOTRE QUESTIONNAIRE TÉLÉ 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus