7 séries qui ont popularisé certains produits | 7 Jours
/magazines/starsysteme

7 séries qui ont popularisé certains produits

Plusieurs téléséries ont lancé ou relancé la popularité de certains produits. Coup d’œil sur ces phénomènes, pour la plupart assez inattendus!

The Last Dance  

Michael Jordan et Magic Johnson.

Photo : Getty Images

Michael Jordan et Magic Johnson.

Cette série documentaire a permis à une toute nouvelle génération de découvrir Michael Jordan... et ses fameuses espadrilles! Après chaque diffusion, les visites sur le site web StockX (la bourse mondiale des chaussures de sport) augmentaient en moyenne de 75 % par rapport au nombre habituel. Les fans s’intéressaient à tous les produits associés à la légende du basketball, mais particulièrement aux Air Jordan 1, qui se sont envolés comme des petits pains chauds. Une paire autographiée a même été vendue aux enchères pour la somme record de 560 000 $!  

Stranger Things  

Photo : Netflix

L’obsession d’Eleven (Millie Bobby Brown) pour les gaufres Eggo a fait gonfler les ventes de ce petit-déjeuner commercialisé par Kellogg’s – les jeunes «milléniaux» s’en sont régalés! Ce sont également eux qui dévalisent les magasins et les sites Web à la recherche de vêtements et d’accessoires mode inspirés des années 1980, comme les chouchous, les chemises à motifs colorés et les salopettes. 

The Queen’s Gambit  

Vasily Borgov (Marcin Dorocinski) lors d’un match avec Beth Harmon (Anya Taylor-Joy).

Photo : Netflix

Vasily Borgov (Marcin Dorocinski) lors d’un match avec Beth Harmon (Anya Taylor-Joy).

Les exploits de la jeune Beth Harmon, interprétée par Anya Taylor-Joy, ont donné envie aux téléspectateurs de découvrir, ou de redécouvrir, les échecs. Le site eBay a noté une hausse de 273 % des recherches pour les jeux d’échecs dans les jours suivant le lancement de la minisérie, et les commerçants ont vu leurs stocks baisser rapidement. Même les plateformes d’échecs en ligne comptent de plus en plus de joueurs...  

Game of Thrones  

Cersei Lannister (Lena Headey) et Jaime, son jumeau (Nikolaj Coster-Waldau).

Photo : ZUMAPRESS.com

Cersei Lannister (Lena Headey) et Jaime, son jumeau (Nikolaj Coster-Waldau).

La popularité de la série politico-fantastique de HBO en a surpris plusieurs, mais personne, absolument personne, ne s’attendait à ce qu’elle fasse mousser les ventes d’hydromel! Eh oui, la consommation de cet alcool à base de miel, une boisson millénaire quelque peu tombée dans l’oubli, a considérablement augmenté aux États-Unis depuis 2011. De nouvelles hydromelleries ont même fait leur apparition pour combler la demande des fans.  

Chernobyl  

Les touristes sont de plus en plus nombreux!

Photo : Shutterstock

Les touristes sont de plus en plus nombreux!

La minisérie portant sur la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, a relancé le tourisme dans la région. Au cours des semaines qui ont suivi la diffusion, le nombre de réservations de places dans les visites guidées a bondi de 30 à 40 %. Cet engouement a d’ailleurs fait jaser, car plusieurs touristes et influenceurs se sont pris en photo sans respect pour les milliers de victimes de cette tragédie...  

Sex and the City  

Charlotte (Kristin Davis) et Miranda (Cynthia Nixon) au sex shop.

Photo : YouTube

Charlotte (Kristin Davis) et Miranda (Cynthia Nixon) au sex shop.

En 1998, suivant la diffusion d’un épisode où Charlotte tombe littéralement amoureuse de son vibrateur, les ventes du fameux Rabbit ont explosé de plus de 700 %! En gros, Sex and the City a carrément mis le vibrateur sur la mappe!  

Sherlock  

Sherlock avec le docteur Watson (Martin Freeman) et Mary, sa femme (Amanda Abbington).

Photo : EXTRA Tou.tv

Sherlock avec le docteur Watson (Martin Freeman) et Mary, sa femme (Amanda Abbington).

Si plusieurs ont craqué pour la personnalité complexe, mais somme toute attachante, du détective incarné par Benedict Cumberbatch, d’autres n’avaient d’yeux que pour son trench coat! De nombreuses marques se sont en effet inspirées de la série pour créer (et vendre) de semblables manteaux à rabats, tandis que Belstaff a relancé la production du modèle original, vendu à 1350 £ (2300 $) et vite épuisé. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus