Antoine Bertrand et Catherine-Anne Toupin: une année spéciale pour le couple | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Antoine Bertrand et Catherine-Anne Toupin: une année spéciale pour le couple

Image principale de l'article Des nouvelles du couple
Photo : Dominic Gouin / TVA Pub

Ensemble depuis bientôt 13 ans, Catherine-Anne Toupin et Antoine Bertrand peuvent se targuer de partager une belle histoire d'amour et une très grande complicité. Après avoir incarné pendant cinq ans les personnages de Karine et Patrick dans la comédie Boomerang, à TVA, ils auront vu 2020 comme une année jalonnée de consécration, de repos et de beaux projets.

• À lire aussi:
Catherine-Anne Toupin réagit avec émotion à sa victoire au Gala Artis

Pendant des années, les téléspectateurs ont eu le plaisir de suivre l’imparfaite mais attachante famille Bernier dans Boomerang, une aventure télévisuelle qui aura marqué à jamais Catherine-Anne Toupin et Antoine Bertrand. En juillet 2019, le comédien confiait au magazine 7 Jours avoir mis tout son cœur à incarner son personnage de Patrick.

«Chaque fois qu’on fait de la comédie, il faut être concentré en tout temps sur tous les détails. C’était pratique d’habiter avec ma partenaire de jeu! Comme nos personnages de Karine et Patrick partageaient de nombreuses scènes ensemble, on peaufinait et on travaillait constamment.»

Antoine Bertrand a de quoi être fier du travail accompli, puisqu’il était en nomination cette année dans la catégorie Meilleur rôle masculin pour son travail dans Boomerang, pour un prix Artis et un prix Gémeaux. 

• À lire aussi: Marc Messier planche sur son premier «one-man-show»


LA FIN D’UNE GRANDE AVENTURE

De son côté, Catherine-Anne Toupin a toujours eu un grand attachement pour cette comédie, dont elle est la créatrice. Elle nous a d’ailleurs confié, l’été dernier, qu’elle avait été particulièrement touchée de recevoir, lors de son passage à Sucré salé, le prix Artis attribué au Meilleur rôle féminin dans une comédie, pour son personnage de Karine Bernier. «Lorsque j’ai vu qu’on me remettait un prix Artis, je suis restée bouche bée pendant deux minutes. J’étais dépassée par cette surprise. Ce prix souligne la fin de Boomerang, dont la cinquième et dernière saison a été diffusée à l’automne 2019, à TVA. C’est comme si le public avait couronné cette aventure extraordinaire sur laquelle je travaillais depuis 2011. Pour moi, c’est la cerise sur le sundae!»

UNE EXPÉRIENCE MARQUANTE


La comédienne a aussi tenu à remercier les producteurs d’Encore Télévision, l’équipe technique ainsi que tous les comédiens d’exception qui ont travaillé sur ce projet avec elle. «Quand tu fais des scènes avec Marie-Thérèse Fortin, Marc Messier, Antoine Bertrand et Magalie Lépine-Blondeau, ça fait de toi un meilleur comédien. Ils sont tellement bons! De plus, grâce à Boomerang, j’ai pu me familiariser avec toutes les étapes de la création d’une émission. Je connais maintenant l’envers du décor en télévision.» De plus, rappelons que Boomerang continue de vivre à l’étranger et que l’émission a été adaptée en Suède cette année sous le titre Fullt Hus.

«Antoine et moi étions complètement subjugués de voir nos scènes jouées par des acteurs suédois dans une langue qu’on ne comprend pas. Pour l’instant, un autre pays est aussi intéressé à Boomerang. De plus, la version québécoise que nous avons tournée ici a déjà été diffusée dans plusieurs pays d’Europe, avec sous-titres, sur TV5 Monde.»

 • À lire aussi: La pièce «La meute» de Catherine-Anne Toupin sera traduite en anglais

CRÉATRICE DANS L’ÂME


Malgré la pandémie, Catherine-Anne Toupin n’a pas chômé en 2020. Après avoir vu ses pièces À présent et La meute traduites et adaptées dans différents pays et en plusieurs langues ces dernières années, la comédienne continue de créer de nouveaux projets pour le théâtre et la télévision. Soulignons toutefois que les dernières représentations de sa pièce La meute, qui devaient être présentées en décembre au Théâtre Duceppe, ont été annulées à cause de la pandémie.

«Comme tous les acteurs, j’ai eu des deuils professionnels à faire. J’avais hâte, en février 2020, de renouer avec mon métier de comédienne et de jouer à nouveau sur un plateau de tournage, mais la covid-19 en a décidé autrement. Dans les derniers mois, je me suis plutôt concentrée sur l’écriture d’autres projets qui, je l’espère, verront le jour dans les prochaines années. Une chose est certaine, ma carrière de créatrice ne s’arrête pas là!»

DES FILMS ET DES VOYAGES

De son côté, Antoine Bertrand cumule les projets de films au Québec, mais surtout en France. Après avoir joué ici dans le film Menteur l’an dernier, aux côtés de Louis-José Houde, le comédien nous annonçait en juillet 2019 qu’il partait tourner deux semaines au Maroc, dans le film français Brutus vs César, mettant en vedette Thierry Lhermitte et Gérard Darmon. Ce long métrage a d’ailleurs pris l’affiche en septembre dernier dans l’Hexagone. Antoine Bertrand a aussi eu l’occasion de jouer, en octobre 2019 à Paris, dans le film français Trois fois rien, dont la date de sortie n’est toujours pas annoncée.

De plus, l’interprète de Louis Cyr figure dans la distribution du film français I, qui sortira en 2021 et qui aura pour tête d’affiche l’acteur Gérard Lanvin. Voyageur dans l’âme et passionné par le jeu, Antoine Bertrand a ainsi la chance de jumeler les voyages et le travail.

• À lire aussi: Marie-Thérèse Fortin: «L'art n'a pas d'âge»


UN BEAU PÉRIPLE AUX ÎLES-DE-LA-MADELEINE

Plus récemment, en octobre dernier, le comédien était de passage aux Îles-de-la-Madeleine afin de tourner dans la comédie Au revoir le bonheur, du réalisateur québécois Ken Scott. Ce long métrage, qui prendra l’affiche en 2021, illustrera l’histoire de quatre frères qui se promettent de mettre leurs différends de côté pour rendre un dernier hommage à leur père décédé. Les frères seront joués par Antoine Bertrand, Patrice Robitaille, Louis Morissette et François Arnaud. Les dernières séances de tournage ont eu lieu ce mois-ci (en décembre). Si on se fie aux photos publiées par François Arnaud et Louis Morissette sur les réseaux sociaux, tout porte à croire que les quatre acteurs ont eu bien du plaisir à travailler ensemble sur ce beau projet.

UN AMOUR PLUS FORT QUE TOUT

Sur le plan personnel, rappelons que Catherine-Anne Toupin et Antoine Bertrand avaient beaucoup touché le public lors de leurs remerciements à la Soirée Artis 2017. Antoine avait alors déclaré que sa blonde était à ses yeux «la plus travaillante, la plus drôle, la plus vraie, la plus “sexe” aussi.» De son côté, Catherine-Anne avait affirmé: «Il y a 10 ans, j’ai rencontré un grand gars de 6 pi 2 po avec de beaux yeux bleus, et je lui ai dit par un beau soir d’été que j’avais envie d’aller prendre une bière juste avec lui, pas avec la gang d’amis qu’on allait rejoindre. Je pense vraiment que c’est le plus beau move que j’ai jamais fait de toute ma vie. Merci, Antoine, de m’aimer et d’être à mes côtés comme tu l’es.»

L’acteur a ensuite dévoilé les secrets de sa complicité avec sa blonde en 2019, dans le magazine 7 Jours: «On se complète, parce qu’on est très différents, mais on a aussi beaucoup de points en commun. On n’a pas des personnalités “à conflit”. On aime le monde. Ce n’est pas compliqué entre nous. Je ne cherche pas à analyser notre relation. C’est simple. C’est beau. On est bien et on souhaite vivre ça encore longtemps!» Une chose est certaine, ces deux artistes se voient encore faire un très long bout de chemin ensemble.

UN HAVRE DE PAIX

Préférant vivre son bonheur loin de l’œil du public, c’est dans son chalet situé à Saint-Zénon, dans Lanaudière, que le couple aime se réfugier et y mener une vie paisible, à la campagne. Un lieu qui est presque devenu en 2020 sa résidence permanente. «Antoine et moi, nous sommes installés dans notre chalet depuis la mimars. Nous revenons en ville seulement pour voir nos familles et nos amis. Tout le monde va bien. Pour l’instant, nous trouvons cette nouvelle vie très agréable et nous préférons rester à la campagne plutôt qu’à la ville.» 

• À lire aussi: Secrets de plateau | Boomerang

VIE PUBLIQUE, VIE PRIVÉE

Pour sa part, celui qui a subi un infarctus en 2016, alors qu’il jouait le curé Labelle dans Les pays d’en haut, n’a jamais caché, depuis cet incident, son désir de ralentir la cadence et de prendre un certain recul face à la vie publique. Le comédien, qui envisage de prendre une retraite anticipée, refuse d’ailleurs bien des demandes d’entrevue qui lui sont faites. «Je n’aime pas jongler à trois balles. Je l’ai fait et je n’ai plus envie de le refaire. Je suis un paresseux et je m’assume», nous a-t-il confié.

Alors que leur réputation n’est plus à faire, Catherine-Anne Toupin et Antoine Bertrand peuvent désormais se permettre de mener la vie qu’ils souhaitent tout en se concentrant sur les projets qui les interpellent. Ils n’ont néanmoins pas fini de nous surprendre. Souhaitons-leur beaucoup de bonheur et de bien beaux projets à venir en 2021! 

à voir aussi: L'évolution des comédiens de «District 31»

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus