5 vedettes québécoises qui ont marqué l'année 2020 | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

5 vedettes québécoises qui ont marqué l'année 2020

Image principale de l'article 5 vedettes qui ont marqué 2020

Que ce soit pour leurs prises de parole, leur travail exceptionnel face à une situation hors de l'ordinaire ou leurs projets remarquables qui nous ont fait tant de bien, plusieurs personnalités se sont démarquées à leur façon. Voici 5 portraits de ceux qui ont marqué l'année selon le magazine Échos Vedettes.

• À lire aussi: Voici ce que font vos 27 vedettes préférées pour Noël

• À lire aussi: 9 vedettes québécoises nous racontent leurs plus beaux souvenirs de Noël

Sophie Prégent

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

L’année 2020 tire à sa fin. Elle n’a pas été de tout repos pour Sophie Prégent, qui a eu pas mal de pain sur la planche, mais qui a su garder la tête haute dans les moments plus difficiles. Jamais son rôle de présidente de l’Union des artistes n’aura été aussi important, avec tous les dossiers chauds à régler cette année!

D’abord, elle a dû se pencher sur la pandémie et toutes ses conséquences, qui ont touché durement les artistes et le secteur culturel. La ministre de la Culture et des Communications au provincial, Nathalie Roy, a annoncé le 2 octobre dernier un plan d’aide de 50 millions de dollars. Sophie a commenté: «Madame Roy s’est vraiment engagée de façon évidente face à la condition des artistes. On sait toutefois que les contrats annulés en mars n’ont pas du tout été respectés. Maintenant, il doit y avoir des garanties des diffuseurs et des producteurs pour que les contrats des artistes et techniciens soient respectés. C’est une mesure qui fera toute la différence. Ensuite, il faut voir comment elle s’applique et qui va l’appliquer. Mais j’ai senti son engagement vrai et sincère.»

Un autre immense défi auquel Sophie a dû faire face en tant que présidente a été la vague de dénonciations qui a déferlé cet été sur le monde artistique: le téléphone à l’UDA n’a pas dérougi pendant cette période. «Ça fait des victimes collatérales partout et c’est terrible, mais il y a là quelque chose à entendre qui est important: c’est le ras-le-bol, l’écœurement. Ça, il faut l’entendre. Il faut que les choses changent», a-t-elle d’ailleurs mentionné au Journal de Montréal.

DE LA NOUVEAUTÉ


En lien avec la diffusion d’Autiste, maintenant majeur cet automne à MOI ET CIE, Sophie Prégent et son conjoint, Charles Lafortune, ont mis sur pied la Fondation Autiste & majeur pour venir en aide aux autistes de plus de 21 ans qui n’ont plus accès à la scolarisation. À cet âge, ils sont censés travailler dans des endroits spécialisés ou être placés dans un centre avec des personnes plus handicapées qu’eux.

«On veut essayer de créer une instance qui financera des programmes dans le but de les laisser poursuivre leurs études, de les intégrer dans des lieux de travail, de leur faire faire des activités ou d’avoir du répit dans des centres de jour», a-t-elle fait savoir à notre magazine en octobre. Cet automne, sa famille a quitté sa maison pour s’installer dans un condo situé dans le même quartier, sur la Rive-Sud. Avec leur fils Mathis, Sophie et Charles ont dû habiter quelques mois dans un condo modèle en attendant que leur condo neuf soit finalisé. La comédienne a aussi repris le chemin des plateaux de tournage dans Alertes, la série dérivée d’Alerte Amber, qu’on pourra voir cet hiver, à TVA. 

• À lire aussi: Les bébés de vedettes québécoises dont les naissances sont prévues en 2021

Mélissa Bédard

PHILIPPE-OLIVIER CONTANT/AGENCE QMI

Mélissa Bédard rayonne au Québec, mais aussi à l’étranger, car la vague d’amour pour M’entends-tu? s’est propagée au-delà des frontières. En effet, la première saison de la série qui a dévoilé au public ses talents de comédienne se déploie maintenant à l’international; elle est diffusée dans 190 pays grâce à Netflix. La série québécoise a été doublée dans 30 langues.

La deuxième saison a fait son entrée sur la plateforme de visionnement en ligne en novembre dernier. C’est dans un épisode de cette saison, qui a été présentée au début de l’année à Télé-Québec, que la comédienne et chanteuse s’est montrée pour la première fois sans perruque. Par la suite, elle a récidivé avec ce même look en publiant des photos sur les réseaux sociaux. Il faut aussi souligner que son interprétation de Fabiola lui a valu le prix de l’actrice de l’année au Gala Dynastie, en mars dernier.

La chanteuse en elle n’était pas au rancart pour autant. À la fin de mars, Mélissa a lancé un nouvel extrait radio, Nirvana, tiré de son album Fleur de verre, paru à l’automne 2019. Elle a aussi changé d’équipe de gérance pour se joindre à Tandem. On l’a vue chanter plusieurs fois au petit écran, notamment au spectacle de la Saint-Jean Tout le Québec à l’unisson, présenté en simultané à TVA, Télé-Québec, Radio-Canada et Noovo, au téléthon Opération Enfant Soleil, de même qu’à l’émission Une chance qu’on s’a, présentée à TVA et à Télé-Québec. D’ailleurs, Mélissa était l’une des présentatrices de cet événement, qui se voulait un hommage à nos anges gardiens pendant la pandémie.

Celle qui est porte-parole de l’organisme Deuil-Jeunesse a, en outre, chanté aux funérailles de Norah et Romy Carpentier, les deux fillettes assassinées en juillet.

VIVE LA DIVERSITÉ CORPORELLE

En octobre, la jeune femme qui a eu 30 ans le 7 septembre s’est dénudée sur Instagram au nom de la diversité corporelle. Sa photo était accompagnée d’un long message. «Je suis grosse et je m’aime. Chaque bourrelet de mon corps raconte une histoire... Nous vivons dans un monde superficiel où le corps de la femme devrait être découpé, retouché ou modelé selon un certain standard pour plaire. Dans mon monde à moi, je préfère des corps différents. Voir au-delà du physique, être capable de défaire une carapace pour voir à l’intérieur ce qui s’y trouve vraiment», pouvait-on notamment lire.

L’artiste qui, avec son mari, Karl Fortier, forme une famille recomposée de six enfants, a aussi dénoncé, en juin dernier, le racisme dont elle a été victime à l’aide d’une photo-choc: on la voit nue, entourée d’insultes et de qualificatifs dénigrants qu’elle a reçus. Avec ces messages, Mélissa a fait réagir, mais aussi réfléchir. 

Cœur de pirate 

PHOTO COURTOISIE/Productions Déferlantes

• À lire aussi: Josiane et Jacques Comeau: La Voix les a rapprochés

À sa première saison comme coach à La Voix, Cœur de pirate a vécu une pléiade d’émotions. Elle était loin de se douter qu’il y aurait une interruption de l’émission à l’hiver et un retour là où elle avait été laissée en septembre. Somme toute, la pause a été bénéfique, puisque ça a permis à sa candidate Josiane Comeau de se hisser en finale et d’ensuite remporter la huitième édition de ce concours de chant.

L’auteure-compositrice-interprète ne retire que du positif de son expérience. «J’ai appris beaucoup, notamment que je pouvais être patiente! (rires) On a quand même de longues journées de tournage... J’ai aussi appris à évoluer dans un studio de télévision. C’est une expérience que je n’avais pas nécessairement avant. Je me suis également rendu compte que c’était le fun de faire de la télé. Enfin, j’ai appris que je pouvais pleurer souvent, mais pas tout le temps!» nous a confié Cœur de pirate à l’aube de la finale de l’émission, en octobre dernier.

MIEUX LA CONNAÎTRE


Cette année, l’artiste nous a donné un autre accès à elle, lorsqu’elle a lancé, le 1er octobre, la chanson et le vidéoclip T’es belle, où elle dénonce le patriarcat et le sexisme. «Plusieurs personnes, des messieurs surtout, écrivaient des commentaires inopportuns sous mes photos Instagram. De tels propos peuvent paraître inoffensifs, mais ils révèlent un problème plus grand. Comme quoi pour être acceptée en société, la femme doit paraître avenante. J’étais un peu tannée de tout ça! Ça regorge de plein d’autres affaires, entre autres du sexisme latent toujours présent. En tant que femme et personnalité publique, je suis vraiment sujette à ça», nous a-t-elle aussi dit en entrevue au mois d’octobre.

Pour promouvoir la chanson, elle a publié sur les réseaux sociaux un numéro de téléphone avec la mention: «Appelez-nous si vous avez une dent contre quelqu’un.» En composant ledit numéro, on pouvait entendre un message vocal du Centre dentaire Cœur de pirate et trois options: celle d’écouter un extrait de la chanson, celle de recevoir des conseils pour calmer sa rage envers un ex-partenaire ou, en dernier lieu, celle de recevoir un message personnel.

Dans son vidéoclip T’es belle, on peut voir sa fille, Romy, l’ex-candidate trans d’Occupation double Khate Lessard et son amie Naomi Hilaire. «Ça faisait vraiment longtemps que ma fille voulait être dans un de mes clips. Je trouvais intéressant de voir La naissance de Vénus représentée avec Khate. J’imagine que sa transition a aussi signifié une forme de naissance. Je trouve ça fort, beau et touchant. J’ai également demandé à une de mes amies, Naomi, d’incarner la Vierge qui pleure. La Vierge n’a jamais été représentée par une Afro-descendante. Je trouvais vraiment important de le faire cette année.» La chanson T’es belle sera de son prochain album, dont la sortie est prévue pour 2021. 

Ginette Reno

DOMINICK GRAVEL/AGENCE QMI

• À lire aussi: Les plus beaux sapins de Noël des vedettes québécoises

Après 60 ans de carrière, Ginette Reno arrive toujours à nous surprendre, et d’une sacrée belle façon. En février dernier, la chanteuse à la voix puissante à en donner des frissons a causé toute une surprise à La Voix en passant une Audition à l’aveugle! Les coachs ont reconnu, dès les premières secondes de son interprétation, la voix incomparable de cette artiste chouchou. Toute cette mise en scène était pour annoncer son rôle de supercoach à l’émission. Une nouvelle qui a ravi autant les candidats que les téléspectateurs!

On se souviendra qu’en 2012, elle avait été professeure à Star Académie. En tant que supercoach à La Voix, Ginette a pu faire bénéficier aux candidats en danger, durant les Chants de bataille, de tout son bagage professionnel. On a pu la voir à l’œuvre, cet automne, au retour de ce concours de chant mis en pause en raison de la pandémie. Quand Ginette parle, on ne fait pas que l’écouter, on prend ses précieux conseils avec une grande reconnaissance; c’est ce qu’ont fait les participants, qui étaient heureux de recevoir ses judicieux commentaires.

En septembre, la supercoach est revenue sur son expérience lors d’une entrevue à notre magazine. «J’ai vraiment eu un plaisir fou, parce que j’ai revu à travers eux tous mes défauts, mes qualités et mes talents. J’ai eu beaucoup de plaisir à leur demander de faire certaines choses; ça m’a aussi permis de me remémorer toutes les choses que j’avais apprises quand j’étais toute jeune. Je me suis amusée comme une folle.»

ÇA VA BIEN ALLER

Qui de mieux que Ginette Reno pour nous remonter le moral en ces temps difficiles. Le 10 mai dernier, plus de deux millions de personnes ont pu découvrir sa nouvelle chanson, Ça va bien aller, qu’elle a interprétée à l’extérieur de chez elle, lors de l’émission spéciale Une chance qu’on s’a, diffusée sur les ondes de TVA et de Télé-Québec. «Ça va bien aller. Ça va bien aller. On est plus forts que tout. Unis, ensemble jusqu’au bout. Ça va bien aller. Ça va bien aller. Car au bout du tunnel, il y a un arc-en-ciel», a-t-elle chanté à ce rendez-vous télévisuel pour rendre hommage à nos anges gardiens et à la population qui lutte contre la covid.

La touchante pièce, composée par son fils Pascalin et André M. Gagnon, a été lancée sur toutes les plateformes numériques et a cumulé plus de 415 000 vues, uniquement sur YouTube. Voilà la preuve qu’elle a toujours le don de nous émouvoir et qu’on ne se tanne jamais de l’entendre chanter! 

Fabien Cloutier

Photo courtoisie, Eric Myre

• À lire aussi: Michel Louvain raconte ses plus beaux souvenirs de Noël

Dieu merci, en 2020, grâce à la deuxième saison de Léo en ondes à TVA, Fabien Cloutier nous a changé les idées en nous faisant rire avec sa comédie! Celle-ci a été un véritable coup de cœur des téléspectateurs, à la fois pour le personnage principal — que le comédien et créateur interprète — et pour le reste de la bande, composée de personnages tous plus rigolos les uns que les autres. Léo a vraiment charmé le public, si bien que la performance de Fabien dans cette seconde saison lui a valu son premier prix Artis.

En septembre dernier, le trophée du Meilleur premier rôle masculin dans une comédie lui a été remis par Patrice Bélanger à l’émission Sucré salé. Concernant cet honneur, l’acteur a indiqué, en entrevue dans nos pages: «Ça fait extrêmement plaisir, et je continue de penser qu’on a la responsabilité de toujours rester honnête avec le public, d’être authentique. Tant mieux si les gens nous apprécient sans qu’on leur mente ou qu’on leur cache des choses. J’en suis très fier.»

On a déjà hâte à la troisième saison, dont les tournages — qui devaient se faire en mai — ont été repoussés à une date inconnue pour le moment en raison de la covid-19. «On en est encore à évaluer s’il est possible de tourner prochainement. C’est une série dans laquelle il y a beaucoup de proximité entre les personnages. Il y a des choses qui peuvent être changées, mais d’autres dont on ne veut pas se départir... La troisième saison va se faire, mais on verra dans quelles conditions», a-t-il dit à Échos Vedettes. En attendant, les deux premières saisons sont toujours disponibles sur Club illico. Fabien a aussi remporté un Gémeaux pour son rôle dans Léo.

UN CONFINEMENT DÉDRAMATISÉ

Ça faisait quelques jours que le confinement était commencé quand, le 6 avril, Fabien Cloutier a fait sa première animation télé, avec Marie Soleil Dion, à la barre de Ça va bien aller à TVA. Pendant huit semaines, le duo a eu une moyenne quotidienne de 960 000 téléspectateurs en cotes d’écoute. Les deux artistes ont réussi à mettre du bonheur dans cette période pas rose avec cette émission réalisée avec un petit budget et dont le concept a été pondu en quelques semaines seulement. Au fil des semaines, ils nous ont présenté des entrevues intéressantes et ont abordé des sujets pertinents, tout en y ajoutant des moments drôles et légers: la recette parfaite pour nous aider à passer au travers du confinement! 

Découvrez les 5 autres vedettes qui ont marqué 2020 dans le magazine Échos Vedettes actuellement en kiosque.

À VOIR AUSSI: 16 vedettes qui ont un talent caché

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus