Marie-Claude Barrette donne des nouvelles de ses trois enfants | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Marie-Claude Barrette donne des nouvelles de ses trois enfants

Image principale de l'article Des nouvelles de ses trois enfants
Photo : Bruno Petrozza

Elle carbure aux projets; elle se définit dans l’action. En plus de son émission Deux filles le matin, Marie-Claude Barrette a plusieurs beaux projets en chantier. En entrevue dans le magazine La Semaine, elle donne des nouvelles de ses trois enfants.

• À lire aussi: Marie-Claude Barrette et France Castel posent un beau geste pour la cause des aînés

• À lire aussi: Remise en question pour Marie-Claude Barrette

«La vie familiale a aussi beaucoup changé, récemment. Durant le premier confinement, tout le monde était à la maison, à part Mario qui travaillait 12 heures par jour. Charles et sa blonde, le chum de Juliette étaient pratiquement toujours avec nous; c’est le choix que nous avions fait. Angela était là aussi. Et maintenant, on se retrouve moins nombreux. Charles est parti vivre en appartement avec sa blonde. Angela se cherche présentement un appartement ou un condo.» a avoué l'animatrice. 

Collection personnelle

Collection personnelle



«Pour Juliette (la plus jeune des trois), la situation est particulière. C’est elle qui n’a pas eu de bal de finissants, c’est elle qui étudie au cégep devant un écran et qui ne connaît pas cette étape de liberté, dans la vie, où tout est possible. Ce moment où on quitte le secondaire, où il y a plein de règles, et qu’on débarque au collège, où on nous considère presque comme un adulte — ça fait du bien, ça! Ce moment, elle ne le vit pas et je t’avoue que ça me chicote, comme plein de parents. J’ai même fait une émission là-dessus. Malgré tout, Juliette va bien quand même, on se parle beaucoup et elle n’a pas peur de dire qu’elle trouve ça difficile.» a-t-elle conclu sur le sujet.



Lisez l'entrevue complète dans le magazine La Semaine.

À VOIR AUSSI: Les vedettes québécoises qui ont écrit des romans 

 

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus