Caroline Néron confie avoir été nerveuse de retourner à la télé | 7 Jours
/magazines/7jours

Caroline Néron confie avoir été nerveuse de retourner à la télé

Image principale de l'article Nerveuse de retourner à la télé
Karl Jessy

Après une présence remarquée dans le film La déesse des mouches à feu, voilà que Caroline Néron revient au métier de comédienne par la grande porte avec un premier rôle en 12 ans à la télévision: celui de Pascale Lanier dans District 31. Tout semble aller pour le mieux pour Caroline qui, dans les derniers mois, a publié le livre Néron inc. et remis sa compagnie de bijoux sur les rails.

• À lire aussi: Caroline Néron est victime de commentaires désobligeants et la production de District 31 intervient

Depuis cette semaine, Caroline Néron est de retour à la télévision dans le rôle de Pascale Lanier, dans la populaire quotidienne District 31.

Comme il s'agissait de son grand retour au petit écran, dans une des séries les plus populaires au Québec, qui plus est, la comédienne n'a pas caché sa nervosité à joindre la distribution.

«C’était très gros pour moi. J’ai beaucoup étudié mes textes et je suis arrivée très préparée. Je connaissais mes scènes par cœur et, pourtant, j’étais tellement nerveuse en arrivant que j’oubliais mes mots! Malgré tout, ça s’est bien passé. Les deux personnes avec qui j’ai tourné la première journée m’ont rassurée en me disant que tous les nouveaux acteurs sont stres- sés lorsqu’ils arrivent sur ce plateau, parce que c’est un rythme de tournage très rapide et qu’on entre dans une famille établie depuis cinq ans. Mais tout le monde a été très accueillant et rassurant; ça m’a beaucoup aidée», a-t-elle confié à notre journaliste.

Karl Jessy

• À lire aussi: Caroline Néron fait des confidences exclusives sur ses épreuves des derniers mois

• À lire aussi:
Caroline Néron admet que «La déesse des mouches à feu» a été une thérapie pour elle

Elle a également dévoilé quelques détails à propos de cette fameuse Pascale Lanier, escorte de luxe et maîtresse du sous-ministre Bourgouin.

«C’est une «pas fine» qui est ratoureuse et qui est prête à tout pour arriver à ses fins. Elle est en fait tout ce que je déteste chez une personne! Mais jouer un tel rôle, c’est fantastique! C’est un rôle épisodique, mais qui risque d’avoir un certain impact. J’en apprends plus sur Pascale de semaine en semaine. Au départ, je ne savais pas que c’était une escorte de luxe et qu’elle allait être dangereuse. Après cinq semaines de tournage, je me sens bien et j’adore mon personnage. C’est une femme qui a bien joué ses pions et qui a bien choisi ses clients. C’est à peu près tout que je peux dire sur elle.

Lisez l'entrevue complète avec Caroline Néron dans la plus récente édition du magazine 7 Jours

À VOIR AUSSI: L'ÉVOLUTION DES COMÉDIENS DE DISTRICT 31

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus