Un épisode réconfortant pour la finale de Refuge animal | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Un épisode réconfortant pour la finale de Refuge animal

Lundi 30 novembre à 19 h, TVA

Image principale de l'article Un épisode réconfortant pour la finale

La dernière saison de Refuge animal a été riche en émotions pour Stéphane Fallu et les employés de la SPCA Roussillon, qui ont eu droit à plusieurs cas complexes. Toutefois, l’animateur nous propose de conclure l’année avec un épisode rempli de surprises touchantes.

• À lire aussi: Stéphane Fallu ouvre la porte à une huitième saison de «Refuge animal»

• À lire aussi: 5 vedettes québécoises nous présentent leur animal de compagnie

Ceux qui suivent Refuge animal depuis le début ont pu constater à quel point l’équipe de la SPCA Roussillon et son unique bénévole, Stéphane Fallu, ont vu leur travail changé par la pandémie. En plus de s’adapter aux consignes gouvernementales et au manque de personnel, ils ont dû composer avec des conséquences inattendues de la crise sanitaire. 

«Cette saison a été dure, quand même. Il y a eu beaucoup de sauvetages par rapport aux abandons, parce que les gens étaient à la maison et gardaient leurs animaux. Mais deux semaines après la fin du tournage, quand les gens sont retournés au travail, le refuge a reçu une vingtaine de chiens», explique Stéphane Fallu.      

TVA

TVA

Comme un vrai
Devant ces circonstances exceptionnelles, l’animateur n’a pas hésité à se retrousser les manches. «Je suis là pour montrer ce qu’est la vie d’un bénévole et j’ai vraiment respecté mon mandat cette année, affirme-t-il. J’embarquais à 100 %. Si une tâche prenait une heure à accomplir, je la faisais jusqu’au bout, pas juste pendant 30 secondes pour la caméra.» Déterminé à contribuer au bien-être des animaux du refuge, il s’est impliqué tant dans le nettoyage et le transport que dans des interventions inhabituelles, dont la traque d’une colonie de lapins à Châteauguay! 

Disons que l’expression «suer sang et eau» a pris tout son sens au cours de ces interventions. «Les lapins, c’était quelque chose! Ils m’ont griffé toute la poitrine, j’aurais dû prendre des photos! (rires) De plus, une de mes épaules m’a lâché et un perroquet m’a mordu au sang; il m’a presque ouvert le doigt», révèle l’humoriste. C’est pourtant le chinchilla — Stéphane a été mordu par un de ces animaux à un jeune âge — qui l’a le plus effrayé!      

TVA

TVA

L’homme et la bête
L’animateur éprouve évidemment une grande satisfaction à prendre soin de ces animaux, même s’il aimerait parfois en faire plus pour leurs maîtres. «Il y a les bêtes et, à côté, il y a tous les problèmes de comportement, d’argent et de santé mentale. C’est comme partout ailleurs, mais on est vraiment confrontés à ça», souligne Stéphane, qui ajoute que les employés de la SPCA offrent déjà beaucoup d’aide aux maîtres en détresse. 

C’est pourquoi il profite du dernier épisode de la saison pour rendre hommage à ses collègues dans un discours qui dévoile toute sa sensibilité. «J’ai contrôlé mes émotions toute l’année, mais à la fin de la saison, je parle un peu de ce qu’on a vécu et, à un moment donné, on comprend que... eh bien, que je suis un petit peu fatigué! (rires) J’étais brûlé, et pas juste physiquement», avoue-t-il. 

TVA

Une surprise n’attend pas l’autre
Heureusement, Stéphane Fallu peut se réconforter avec une bonne dose de rires et de moments attendrissants. Par exemple, la finale de saison lui permet de rencontrer Olaf, un gros chiot qui a trouvé sa famille de rêve après avoir passé toute la saison au refuge. «On a aussi une surprise pour Jessica, qui s’occupait de Scully avant le début du tournage. C’est un chien qui a été trouvé dans le bois, maigre et en sang. On organise une petite rencontre sans qu’elle s’y attende», révèle l’animateur. 

De plus, le refuge accueille un animal vagabond qui compte parmi les plus étonnants de la saison. «Chaque année, les gens amènent des animaux qui sont un peu comme des surprises, et celui-là est assez drôle», annonce l’animateur. On se demande bien de quelle espèce il s’agit! 

TVA



Rendez-vous l'année prochaine
Tout comme son public, Stéphane Fallu attend toujours de savoir si une huitième saison de Refuge animal aura lieu. «Je l’espère, dit-il, parce que les chiffres ont été vraiment bons, la réaction des gens est super, et il y a encore des choses que j’ai le goût de faire. On verra!» 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus