Un nouveau projet pour Guylaine Tanguay | 7 Jours
/magazines/lasemaine

Un nouveau projet pour Guylaine Tanguay

Image principale de l'article Un nouveau projet pour Guylaine Tanguay
Photo : Bruno Petrozza

En cette année particulière, Guylaine Tanguay a su mettre de l’avant plusieurs beaux projets, épaulée comme toujours par Carl Bazinet, son compagnon de longue date. Elle désire ainsi conserver et faire grandir son lien avec son fidèle public.

• À lire aussi: Guylaine Tanguay raconte pourquoi elle a écrit une chanson sur sa ménopause et ça donne un moment très cocasse

• À lire aussi:
Guylaine Tanguay s'ouvre pour une rare fois sur son couple avec Carl Bazinet

Guylaine, vous avez lancé la vidéo de L’incontournable, un extrait de votre album Guylaine Tanguay Country. Pourquoi avoir choisi de mettre cette pièce en relief de cette façon?
Devant les commentaires sur les réseaux sociaux, Carl, mon mari et gérant, et moi avons réalisé que cette chanson était importante pour le public. Lorsqu’un conjoint avec qui on vit depuis longtemps décède, c’est tout un choc. Carl a perdu sa mère: elle est décédée du cancer en août 2019, à 75 ans. J’ai vu comment mon beau-père, Claude, s’est retrouvé dépourvu, lui qui fait habituellement preuve de beaucoup d’assurance. C’est Carl qui a eu l’idée de mettre L’incontournable en images. Jonathan Godin en a signé les paroles et la musique, mais avec son accord, j’ai adapté le texte pour qu’il corresponde encore plus à ce que nous venions de vivre. 

Comment votre beau-père se porte-t-il aujourd’hui?
Bien, il a un bon moral, Carl lui parle tous les jours. La journée du décès de sa mère, il a dit à son père: «Ça fait deux années qu’on s’occupe de maman sans arrêt. Là, on va s’occuper de toi.» Claude a décidé de continuer de vivre. Il habite toujours sa maison, je le trouve très courageux. 

Avez-vous réussi à garder le moral cette année?
Oui, mais pas tous les jours. (rires) Je ne suis pas une fille qui déprime longtemps, mais ça m’arrive régulièrement. Heureusement, mes bas sont de courte durée. Avec la pandémie, il a fallu que je me parle parce que comme bien d’autres, je ne savais pas ce qui m’attendait et je ne pouvais rien contrôler. C’est ce qui m’angoisse. J’ai un conjoint tellement calme, tout en étant très réaliste. Il sait quoi me dire pour m’aider. 

Photo : Dominic Gouin



• À lire aussi: Guylaine Tanguay sera en tournage à l'automne

• À lire aussi:
Martin Deschamps fait un saut dans l'univers du country

En novembre 2021, ça fera 20 ans que vous êtes mariée à Carl Bazinet. Avez-vous déjà prévu une célébration?
J’espère qu’à l’automne 2021, nous pourrons nous réu- nir, parce que je veux organiser une grande fête au Lac-Saint-Jean. Je m’ennuie de mes deux frères, de la famille de mon mari, de mes cousins et cousines. J’aimerais que Carl et moi puissions renouveler nos vœux. Parce qu’il s’agit de 20 belles années! Nous avons tout créé ensemble, et c’est de plus en plus solide. Carl a su m’apporter du calme. Avant lui, il y avait beaucoup de noirceur dans mon cœur. 

Vous offrirez un spectacle de Noël. Parlez-nous-en.
Il sera préenregistré et, le 5 décembre, le public pourra le visionner sur la plateforme livedanstonsalon.com.

Vous avez aussi lancé La loge de Guylaine Tanguay...
Nous voulions trouver une façon d’être plus en lien avec le public. Nous avons contacté celui qui a lancé la plateforme La loge des artistes, et c’est ainsi que le projet est né. C’est comme si j’ouvrais les portes de ma maison aux gens. Je parle de ce qui me passionne, de ce que j’aime au-delà de la musique. Une fois par mois, on propose du nouveau contenu, des capsules vidéos. L’abonnement coûte 50 $ par année.      

Guylaine Tanguay Country, sorti à la fin mai, est désormais en vente en magasin et sur les plateformes de téléchargement et de musique en continu.



Le 5 décembre, la chanteuse donnera un show de Noël sur
livedanstonsalon.com.

Le 8 décembre,
un spectacle-bénéfice sera diffusé sur le Web, au profit de la Fondation québécoise du cancer.

Pour suivre
Guylaine Tanguay.

À VOIR AUSSI: GUYLAINE TANGUAY EN COLLABORATION AVEC ÉCHOS VEDETTES COUNTRY

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus