Les misérables | Une vie meilleure | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

Les misérables | Une vie meilleure

Samedi 21 novembre à 20 h, Radio-Canada

L’arrivée de Jean Valjean (Dominic West) permet à Cosette (Mailow Defoy) d’échapper enfin à son triste sort.
Photo : Radio-Canada

L’arrivée de Jean Valjean (Dominic West) permet à Cosette (Mailow Defoy) d’échapper enfin à son triste sort.

Près de trois ans après avoir fait sa promesse à Fantine, Jean Valjean débarque à Montfermeil pour prendre Cosette en charge. Il est horrifié de voir comment les Thénardier la traitent. 

C’est la veille de Noël, et tout le monde fête à Montfermeil sauf Cosette, qui est en train de transporter deux lourds seaux d’eau. Elle vient de s’arrêter devant un kiosque de poupées coiffées de vrais cheveux lorsque Madame Thénardier surgit derrière elle et lui assène plusieurs coups en menaçant de lui donner une raclée si elle ne se dépêche pas d’accomplir ses corvées. Une fois que la fillette s’est exécutée, l’aubergiste trouve une autre excuse pour la frapper avec une ceinture devant les clients de l’établissement, qui jugent la situation très amusante. 

Un nouveau départ

La rencontre entre Jean Valjean et Cosette a lieu près de la rivière où cette dernière est retournée chercher de l’eau. Il va sans dire que l’ancien maire Madeleine est bouleversé de découvrir que l’enfant vêtue de haillons qui se tient devant lui est la fillette de Fantine. 

À l’auberge Au sergent de Waterloo, Valjean doit insister et payer le gros prix pour louer une chambre. En voyant les filles des Thénardier jouer avec des poupées, il s’étonne que Cosette ne puisse pas faire de même la veille de Noël. Insatisfait de la réponse de Madame Thénardier, il sort acheter une poupée qu’il donne à Cosette, puis verse aux aubergistes l’équivalent d’une soirée de travail pour qu’elle s’amuse avec son jouet. 

Le lendemain matin, Monsieur Thénardier n’est pas surpris d’apprendre que Valjean veut emmener Cosette avec lui. Après avoir affirmé qu’il n’oserait jamais vendre une enfant qui a été confiée à ses bons soins, puis avoir déclaré qu’il aurait le cœur brisé par son départ, il accepte de s’en séparer en échange d’une compensation de 1500 francs.

Madame Thénardier (Olivia Colman) reproche à son mari de ne pas avoir exigé assez d’argent en échange de la fillette.

Photo : Radio-Canada

Madame Thénardier (Olivia Colman) reproche à son mari de ne pas avoir exigé assez d’argent en échange de la fillette.

Il ne faut pas beaucoup de temps aux aubergistes pour réaliser qu’ils auraient dû soutirer davantage d’argent à leur visiteur. Encouragé par son épouse, Monsieur Thénardier prend la route à son tour et, quand il rattrape le tandem, menace Valjean avec une arme pour obtenir 3000 francs, sans succès. 

Installés à Paris, Cosette et Valjean n’y restent pas longtemps en sécurité.

Photo : Radio-Canada

Installés à Paris, Cosette et Valjean n’y restent pas longtemps en sécurité.

On retrouve ensuite Valjean et Cosette à Paris, où ils s’installent en prétendant qu’ils sont père et fille. Même si leur situation n’est pas hors du commun, elle éveille la curiosité de leur voisine, Madame Rully.

Encore Javert

Au cours de la même période, l’intérêt de l’inspecteur de police Javert est piqué par un incident qui s’est produit à Montfermeil. Le propriétaire d’une auberge a signalé l’enlèvement de sa fille par un individu armé. Il n’en faut pas plus pour que le policier décide de s’y rendre. Il demande aussi à un gendarme de vérifier si des décès ou des évasions ont eu lieu récemment au bagne de Toulon. 

Javert (David Oyelowo) remonte la piste de son ennemi juré jusque chez les Thénardier

Photo : Radio-Canada

Javert (David Oyelowo) remonte la piste de son ennemi juré jusque chez les Thénardier

Dès que Monsieur Thénardier décrit l’homme qui, selon lui, a kidnappé Cosette, Javert soupçonne qu’il parle de Valjean. Le gendarme qu’il a envoyé à Toulon le lui confirme en annonçant que le prisonnier évadé portait le matricule 24601. Un avis de recherche avec un portrait de Valjean est placardé à travers la ville. Lorsque l’ancien maire de Montreuil voit une des affiches, il se contente de l’arracher, tandis que Madame Rully s’empresse d’aller le dénoncer à la police. 

L’OBSESSION DE JAVERT  

Aux États-Unis, la minisérie a été diffusée par la chaîne PBS, qui propose sur son site officiel des informations sur les lieux de tournage et de courtes entrevues vidéos avec quelques acteurs et le scénariste Andrew Davis. L’une d’elles porte sur l’obsession de l’inspecteur de police Javert pour Jean Valjean. Andrew Davis explique notamment qu’elle est motivée par le fait que les parents de l’inspecteur étaient des criminels et qu’au lieu de suivre leur exemple, il a choisi de consacrer sa vie à appliquer la loi. À ses yeux, Valjean est un paradoxe: il refuse de se plier à l’autorité tout en étant très altruiste. Cette contradiction l’affecte tellement qu’elle devient une obsession à l’égard d’une seule personne.

À lire aussi

Et encore plus