Mélissa Bédard et Gregory Charles unissent leurs voix pour Joyce Echaquan | 7 Jours
/magazines/7jours

Mélissa Bédard et Gregory Charles unissent leurs voix pour Joyce Echaquan

Mélissa Bédard et Gregory Charles et Mélissa Bédard ont uni leurs voix pour créer une chanson en hommage à Joyce Echaquan, décédée d'une mort cruelle à l'hôpital de Joliette il y a un mois et demi.

• À lire aussi: Elisapie adresse un message émouvant au premier ministre suite à la mort de Joyce Echaquan

• À lire aussi: Ariane Moffatt offre une performance émouvante à la mémoire de Joyce Echaquan

• À lire aussi: 43 vedettes québécoises qui se sont indignées de la mort de Joyce Echaquan sur les réseaux sociaux

Ta rage, une touchante composition au piano qui sera dévoilée en primeur lors de la chronique hebdomadaire de Gregory Charles à Salut Bonjour, à 9 h 15, ce matin, revient sur la lente agonie de la femme de Manawan.

«Tu attends la fin sans caresses, sans tendresse, tu pleures. Tu attends la fin sans amis, sans amour, tu meurs», y chante Mélissa Bédard.

Le 28 septembre, Joyce Echaquan a filmé avec son téléphone et publié sur Facebook Live une vidéo où on entend des professionnelles de la santé la maltraiter et lui lancer des insultes racistes.

• À lire aussi: Émotive, Mélissa Bédard fait ses adieux à son personnage dans «M'Entends-tu?»

• À lire aussi: Mélissa Bédard revient sur les réactions suscitées par sa photo en sous-vêtements sur Instagram

Personne d’autre que Mélissa
« C’était bouleversant », a partagé Gregory Charles, lors d’un entretien avec Le Journal, lundi. « Coup sur coup, j’ai eu à regarder avec ma fille de huit ans des images de ce qui est arrivé à George Floyd et à Joyce Echaquan et essayer de lui expliquer comment des êtres humains peuvent être si pas fins. »

La semaine dernière, il a donc composé la chanson. Pour l’interpréter, il ne voyait personne d’autre que son ancienne élève à Star Académie.

« Il y a quelque chose à propos de Mélissa, une espèce d’expérience de souffrance dans sa voix. Une puissance vocale aussi, mais que je voulais qu’elle utilise de façon plus discrète », indique Gregory Charles.

• À lire aussi: Gregory Charles revient avec émotion sur les enseignements de son défunt père

• À lire aussi: Gregory Charles explique pourquoi il sera un meilleur professeur dans cette nouvelle édition de Star Académie

Message puissant
L’artiste voit aussi comme un symbole que deux personnes de race noire, qui ont été bouleversées par le triste sort réservé à George Floyd plus tôt en 2020, soient à l’origine de cette chanson en mémoire de Joyce Echaquan.

« C’est une occasion de se rappeler que le racisme et la discrimination, ce n’est pas à sens unique. C’est un message puissant que deux Québécois qui ne sont pas de la même couleur que la majorité reconnaissent qu’ils font partie de cette entité qui a besoin de mieux traiter un groupe qui est souvent mal considéré. »

Écoutez la chanson dans la vidéo en haut de l'article!

À VOIR AUSSI: 27 comédiens québécois qui faisaient partie de la distribution de Chambres en ville    

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus