Ce projet de Joël Legendre serait l’œuvre d’une vie | 7 Jours
/magazines/7jours

Ce projet de Joël Legendre serait l’œuvre d’une vie

Image principale de l'article Ce projet serait l’œuvre d’une vie
Photo : Dominic Gouin / TVA Pub

Joël Legendre a signé la mise en scène de plusieurs spectacles, ces dernières années. Maintenant, il nous revient avec la mise en scène de Noël, une tradition en chanson et du traditionnel gala Célébration, qui aura lieu en janvier 2021. Il nous donne de ses nouvelles.

• À lire aussi: Voici comment 50 vedettes québécoises ont souligné la fête des Pères

• À lire aussi:
Joël Legendre revient sur le moment professionnel le plus déterminant de sa carrière

Joël, tu signes la mise en scène de la quatrième édition de Noël, une tradition en chanson. Est-ce devenu un rendez-vous annuel pour toi?
Oui, je suis fidèle au poste. Cette année, évidemment, ce sera un spectacle bien différent, puisque tous les artistes seront à 2 m les uns des autres. Je me suis mis à penser à ça et, comme je voulais avoir tout le monde sur scène tout le long du spectacle, j’ai imaginé un chalet où chacun participe au tour de chant des autres. Ce sera très festif, rassembleur et spontané. Les six artistes du spectacle, Michel Louvain, Annie Villeneuve, Marie Denise Pelletier, Yves Lambert, Michaël et Marie Michèle Desrosiers, livreront de magnifiques chansons.
 

Comment vis-tu la période actuelle?
Moi, je priais le Bon Dieu pour que les enfants puissent retourner à l’école. Ce que je trouvais le plus difficile, c’était de devoir être en même temps le professeur, le père, l’ami, le confident. Mon fils a eu 18 ans durant la pandémie, et mes deux filles ont eu cinq ans; ça n’a pas été facile pour eux de célébrer leur fête dans ces circonstances. Je trouvais ça tellement restreignant pour mes enfants de devoir vivre ainsi confinés, avec les mêmes personnes. Au début, je trouvais ça le fun d’avoir mes enfants avec moi en tout temps. Mais, à un moment donné, je me suis dit qu’ils devaient voir d’autre monde.
 

Qu’as-tu appris sur toi durant cette période?
Que j’étais vraiment capable de m’organiser, que j’étais plus solide que je pensais et que j’avais un côté très débrouillard. Je me suis fait un jardin, j’ai pris soin de ma tribu et j’ai adoré ça. J’étais vraiment un moniteur avec mes filles et, plus tard, avec les autres enfants de mon coin aussi. J’ai diverti plusieurs enfants durant l’après-midi. On a joué au volleyball, on a fait du bricolage et plein d’autres activités.
 

Tu aurais été un excellent moniteur de camp de vacances!
Oui, je l’ai d’ailleurs déjà été. C’est un des premiers emplois que j’ai occupés: j’étais moniteur de camp de jour à 14 ans, et mon domaine était le théâtre. Nous montions une pièce que nous présentions dans la salle paroissiale de l’église par la suite.
 

Tu fais de plus en plus de mises en scène. Était-ce un virage voulu et calculé pour toi?
Oui, je pense bien. Denise Filiatrault a fait sa première mise en scène à 50 ans, et je jouais dans sa pièce. Elle m’a dit que, dans ce métier, il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier, il faut se diversifier. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. La mise en scène m’apporte beaucoup: ça me passionne et ça me nourrit.

• À lire aussi: Joël Legendre réalise un rêve d'enfance

Si je te disais que tu pouvais réunir sur une même scène trois artistes que tu admires, lesquels choisirais-tu, et pourquoi?
Shirley MacLaine, dont j’admire l’immense talent. Elle peut tout faire. Je dirais aussi Joe Bocan, parce que cette chanteuse me fait capoter depuis toujours. Et j’ajouterais Dominique Michel, qui est mon idole. Ça donnerait tout un spectacle!
 

Qu’aimerais-tu faire que tu n’as pas encore fait?
Dernièrement, j’ai contacté l’auteure d’une pièce de théâtre que j’ai aimée pour lui demander si elle me donnait la permission d’écrire des chansons à partir de son texte; je compte en faire du théâtre musical. Je rêve d’un tel projet depuis longtemps, et la covid m’a donné le temps de le faire. J’y travaille fort. Si ça aboutit, ce sera vraiment un grand rêve qui se concrétisera. Pour moi, c’est l’œuvre d’une vie.
 

Si je te dis le mot mentor, qui te vient en tête?
Denise Filiatrault. Elle m’a vraiment pris sous son aile et m’a montré ce qu’on ne lui avait pas montré à elle. J’ai vraiment beaucoup appris avec elle et je lui dois beaucoup.
 

Noël, une tradition en chanson sera disponible en webdiffusion du 7 décembre 2020 au 7 janvier 2021. Pour vous procurer des billets: lepointdevente.com.


À VOIR AUSSI: 25 comédiens qui ont joué dans
Les Parent

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus