Jean Airoldi a remis une somme colossale à des organismes grâce à ses masques | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Jean Airoldi a remis une somme colossale à des organismes grâce à ses masques

Image principale de l'article Des dons importants
Production

Pendant plusieurs mois, Jean Airoldi avait mis sa vie professionnelle dans l’univers de la mode sur pause. Même qu’il avait entrepris des études pour faire autre chose! Quand la pandémie a frappé, le designer s’est lancé dans une aventure qui l’a amené là où il ne croyait pas retourner de sitôt.

• À lire aussi:
Jean Airoldi cumule les projets excitants

Quand la covid-19 s’est installée au Québec comme ailleurs dans le monde, Jean Airoldi suivait un cours pour devenir officiellement agent immobilier. Toutefois, en raison de la pandémie, certains produits sont rapidement devenus difficiles à obtenir, dont des masques. Le designer a alors eu l’idée d’en proposer en ligne. La réponse a été des plus appréciables, d’autant plus que chaque masque vendu rapportait à une cause (voir encadré). L’engouement qui a suivi a amené Jean Airoldi à aller de l’avant avec l’idée d’offrir à nouveau des collections de vêtements, mais cette fois par un canal de distribution différent: l’Internet. «C’est une nouvelle aventure que je ne pensais jamais vivre un jour, parce que je trouvais que le commerce en ligne avait l’air compliqué. Avec l’aventure des masques, qui m’a permis de vendre énormément, j’ai pris la décision, dans un délai très court, de lancer ma propre boutique en ligne et d’offrir une nouvelle collection. Elle a été réalisée en un temps record.» La décision a été prise en juillet et les articles de sa collection seront disponibles en novembre. Replonger dans le monde de la mode et avoir la possibilité de prendre toutes les décisions ont eu un effet bénéfique pour le designer. «J’ai l’impression d’être retourné à l’âge de 20 ans, quand j’ai lancé ma compagnie. C’est le même stress et la même pression, mais j’ai plus de connaissances. Ça sert à ça, vieillir. Tout est plus facile, dans le sens que j’ai plus de contacts, par exemple. J’ai vraiment l’impression d’avoir retrouvé l’adrénaline de mes débuts.»

UNE COLLECTION DE NOËL
Les vêtements et accessoires imaginés par Jean Airoldi s’inscrivent dans une nouvelle collection de Noël et sont destinés aux femmes, aux fillettes et aux garçons. «Je me suis dit que ce n’était pas vrai qu’à Noël on n’aurait pas le goût de s’habiller chic. Ça sera peut-être la seule occasion, parce que ça fait des mois qu’on est habillés en mou. J’ai décidé de créer des choses qui demeurent cependant assez simples et qui pourront aussi être portées après les fêtes.» Les enfants retrouveront, par exemple, des chemises avec des imprimés d’oursons. Pour la femme, le designer a pensé à offrir un amalgame. «J’ai fait un mélange entre du mou et du chic. J’ai, par exemple, un veston en tissu extensible.» 

• À lire aussi: Jean Airoldi lancera bientôt des masques prêts à coudre

UNE TRADITION FAMILIALE INSPIRANTE
Si, pour l’instant, l’essentiel de la nouvelle collection est destiné aux femmes et aux enfants, il y a quand même une petite exception très originale qui inclut les hommes. «J’ai imaginé une collection de pyjamas de Noël pour toute la famille, parce que je reprends chez moi, chaque année, une tradition que ma mère avait. Elle cousait des pyjamas identiques pour tous. On fêtait le réveillon le 24 décembre et, le matin de Noël, toute la famille se retrouvait avec le même pyjama.» Jean Airoldi a plein de projets en tête pour de nouvelles collections. Il entend aussi terminer sa formation pour devenir agent immobilier et mijote un projet pour la télé. À noter également qu’il participe une fois par semaine à l’émission de radio de Sophie Durocher à QUB radio. L’énergie de ses 20 ans, qu’on vous disait! 

• À lire aussi: Jean Airoldi et Rosalie Taillefer-Simard s’unissent pour créer des masques pour malentendants

PLUS DE 70 000 $ VERSÉS
Au début de la pandémie, Jean Airoldi a lancé une collection de masques, et pour chaque masque de la collection Designer, un dollar était versé à différents organismes. Par exemple, 10 000 $ ont été remis à la Fondation Le Chaînon, et 10 000 $, à la fondation du Centre jeunesse de la Montérégie. «Ils ne le savent pas encore (au moment de l’entrevue, le 20 octobre), mais je vais aussi remettre 10 000 $ à la Fondation Véro & Louis. Au total, j’ai remis plus de 70 000 $ à différents organismes.»

Pour découvrir la nouvelle collection de Jean Airoldi, consultez le airoldicouture.com.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus