TV Hebdo visite le plateau de «Bijoux de famille» | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

TV Hebdo visite le plateau de «Bijoux de famille»

DÉBUT: dimanche le 25 octobre, 20h30, TVA

Image principale de l'article TV Hebdo visite le plateau de «Bijoux de famille»
Photo : Eric Myre

Tout le monde a passé bien des moments inoubliables en famille. Cet automne, Charles Lafortune et ses invités racontent des anecdotes drôles, touchantes et authentiques dans la nouvelle émission de variétés Bijoux de famille. TV Hebdo s’est rendu sur le plateau.

Yan Turcotte


• À lire aussi: Charles Lafortune explique pourquoi il a choisi d’animer «Bijoux de famille»

Le printemps dernier, au début de la crise de la covid-19, le producteur et animateur Charles Lafortune discutait — grâce à une webcam — avec ses collègues de la boîte de production Pixcom. «En réaction à toute la lourdeur causée par le confinement, la PCU, la vague de dénonciations d’inconduites sexuelles et les théories du complot, nous avions le goût de créer un show léger, drôle et authentique, mélangeant émission de variétés et comedy club; bref, une émission qui fait du bien!      

La thématique de la famille s’est imposée d’elle-même parce que, durant le confinement, on a tous réalisé que ce qui nous manquait le plus, c’étaient nos proches. 

Au départ, je n’étais pas censé être à la barre du show, mais j’ai réalisé qu’animer une émission d’humour consacrée à la famille était pour moi une suite logique», raconte Charles Lafortune, identifié à la famille pour avoir animé L’école des fans, La Voix, La Voix junior et Autiste, bientôt majeur.

Des anecdotes personnelles
Tournée sur la terrasse arrière du défunt bar Le Saint-Sulpice, l’émission Bijoux de famille commence par un numéro d’ouverture de style stand-up offert par Charles Lafortune. «À quelques reprises dans ma vie, j’ai eu l’occasion de présenter des numéros d’humour, au cours de galas Juste pour rire ou à la barre du gala Artis. Chaque fois, ça me terrorisait, mais après avoir fini, je me rendais compte que j’avais adoré l’expérience! Avec la cinquantaine, j’ai le goût de sortir de ma zone de confort, de me mettre en danger, et c’est ce que je fais lorsque je présente un numéro d’humour à Bijoux de famille. Quand je fais rire le public, je me sens comme une véritable vedette rock!» confie l’animateur. 

Les anecdotes personnelles qu’il livre donnent le ton à l’émission. «Chaque semaine, je reçois trois invités qui présentent des numéros liés à un pan de leur vie familiale. Grâce à leurs anecdotes, on a accès à une autre facette de leur personnalité. Moi aussi, je me livre pas mal sur le plateau. D’ailleurs, à la maison, je prenais soin de répéter mes textes loin de ma blonde, Sophie, de peur qu’elle trouve que je me racontais trop! (rires)» 

Photo : Eric Myre


• À lire aussi: Un nouveau défi pour Anaïs Favron

Des invités heureux
Chaque invité a accordé une préentrevue aux recherchistesde Bijoux de famille. À partir de cette conversation, les auteurs de l’émission ont préparé un numéro d’humour. «Léane Labrèche-Dor raconte que sa grand-mère a appris la position de la liane grimpante avec son guide lors d’un voyage en Inde. Anaïs Favron, qui est née un 11 janvier, explique pourquoi les dates d’anniversaire sont importantes dans une famille. Jérémy Demay se remémore ses vacances de jeunesse. C’était la première fois depuis quelques mois que la plupart de mes invités montaient sur scène. Ils étaient visiblement heureux d’être là et de présenter un numéro d’humour non pas devant une webcam, mais devant un véritable public, qui riait et qui applaudissait! Cette joie est palpable à l’écran», souligne l’animateur.

Photo : Eric Myre

Photo : Eric Myre


• À lire aussi: Le prochain défi de Sophie Cadieux

Défi humour
Si la plupart des invités exercent le métier de comédien ou d’humoriste, notamment Dominic Paquet, Philippe Laprise, Rosalie Vaillancourt, Sam Breton et Marie Soleil Dion, d’autres ont accepté de relever le défi de présenter un numéro d’humour. «Je pense entre autres à Marie-Claude Barrette; j’ai dû travailler un peu plus fort pour la convaincre de participer. Elle a accepté quand je lui ai dit que Bijoux de famille, c’était comme Deux filles le matin, mais avec des blagues! (rires) Cela dit, elle était à fois drôle et touchante lorsqu’elle nous a raconté qu’elle a déménagé 12 fois durant son enfance, dont une fois juste avant son bal des finissants!» 

L’animateur conclut sur cette réflexion: «Après avoir enregistré 12 émissions de Bijoux de famille, je retiens que, peu importe qu’on les aime d’amour ou qu’ils nous tapent sur les nerfs, les membres de notre famille sont souvent ce qu’on a de plus précieux!»      

Photo : Eric Myre

Photo : Eric Myre


La sécurité: un souci constant

Les spectateurs qui assistent aux enregistrements de Bijoux de famille portent le couvre-visage à l’arrivée, lors de leurs déplacements et au moment de quitter le plateau. «Seuls les gens habitant à la même adresse étaient assis autour d’une même table. On ne sent donc pas la distanciation sur le plateau. Ça fait du bien d’assister à un semblant de vie normale en ces temps de pandémie!» précise Charles Lafortune. 

DÉBUT: dimanche le 25 octobre, 20h30, TVA
  

À VOIR AUSSI: 15 ANS DE LOOKS DE CHARLES LAFORTUNE    

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus