Jean-François Breau révèle ce qu’il aimerait accomplir avant ses 50 ans | 7 Jours
/magazines/7jours

Jean-François Breau révèle ce qu’il aimerait accomplir avant ses 50 ans

Image principale de l'article Jean-François révèle ce qu’il aimerait accomplir

Jean-François Breau, porte-parole de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD), vous invite à la 20e édition de l’événement. Le chanteur nous parle de ce projet et nous donne de ses nouvelles.

• À lire aussi: Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau s'ouvrent sur la possibilité d'agrandir leur famille

Jean-François, tu es porte-parole de la Semaine québécoise de réduction des déchets pour une deuxième année. Parle-moi de l'édition 2020.
Comme c’est la 20e édition cette année, Zéro Déchet souligne cet anniversaire en lançant notamment l’application Projet Z, qui offre plein de conseils et de trucs pour réduire grandement nos déchets. C’est important pour moi de faire partie de la solution, et c’est dans mes objectifs personnels de mettre la main à la pâte pour laisser un avenir meilleur à ma fille et à sa génération. J’ai envie de laisser derrière moi une planète plus propre, parce que, disons-le, les poubelles, ce n’est pas sexy. Il faut aller dans le bon sens et aider notre belle Terre. 

Tu as changé plusieurs de tes habitudes pour adopter une attitude plus écologique. Quels changementsas-tu faits précisément?
Chez nous, on diminue la quantité de nos déchets le plus possible. Il y a aussi plusieurs petites actions qu’on peut faire: ne pas utiliser d’ustensiles et de pailles de plastique, éliminer le plusde contenants possible... On composte aussi beaucoup plus. Ma fierté personnelle est quand le camion de collecte des déchets n’arrête pas devant chez nous. 

Qu’est-ce qui occupe tes journées ces temps-ci?
La série d’une soixantaine de spectacles que je devais présenter avec mon groupe, Salebarbes, est annulée, et ça fait mal au cœur. Nous nous sommes récemment réunis durant une semaine pour écrire du nouveau matériel. Sinon, je fais de la radio à Rythme FM une fois par semaine. Et il y a un autre projet qui m'anime. Il s'agit de La Vibz, une plateforme de diffusion artistique que j’élabore avec Éloi Painchaud, qui aura pour mission de faire découvrir les artistes musicaux du Québec. Elle verra le jour en novembre. Ce sera un endroit où les créateurs pourront proposer des produits audiovisuels, et ils seront rémunérés. 

As-tu des projets en solo en tant que chanteur?
Non, le chanteur solo est rangé. En ce moment, la musique passe par Salebarbes. Ça me nourrit beaucoup musicalement. 

Pensais-tu que ta carrière allait prendre un tel virage et que tu ferais de l’animation un jour?
Non, j’ai démarré ma carrière en voulant devenir un Bruce Springsteen, mais il y a eu la comédie musicale, puis le duo avec Marie-Eve, puis l’animation, qui n’était pas prévue. J’aime bien être déstabilisé par de nouveaux projets et j’aime faire autre chose que de la musique.

• À lire aussi: La lettre que Jean-François Breau a écrite à sa fille vous donnera les larmes aux yeux 

Tu as une petite fille. Qu’est-ce que ton rôle de père t’a appris sur toi?
Beaucoup de choses! Je pense que ça a fait de moi un meilleur être humain. J’aime m’occuper d’un autre être humain et la vie de famille me rend heureux.

Tu as 42 ans. Qu’aimerais-tu accomplir au cours de ta quarantaine?
J’aimerais transmettre les meilleures valeurs possible à ma fille. J’aimerais continuer à avancer avec ma blonde dans la vie. Je souhaite que le projet Salesbarbes aille encore plus loin, et j’aimerais m’imposer encore plus en animation. J’aimerais aussi jouer, travailler sur un projet en tant que comédien. 

Tu voulais plusieurs enfants. Est-ce que les plans ont changé?
Idéalement, je voudrais avoir deux ou trois enfants. Hélas, on ne décide pas de tout! Mais l’envie d’agrandir la famille est toujours là. 

Est-ce difficile pour toi de vieillir?
Non. J’ai l’impression que je suis dans le meilleur de ma vie, et je ne retournerais pas à 20 ans.

De quoi es-tu le plus fier?
De notre fille, Léa. Je n’atteindrai jamais ce sentiment de fierté dans ma vie professionnelle, peu importe le projet. Du haut de ses cinq ans, Léa est une petite fille extraordinaire qui nous surprend chaque jour. Elle est une vraie clown, et elle aime prendre soin des autres. 

Pour plus d’informations sur la Semaine québécoise de réduction des déchets.

Pour suivre les activités de Jean-François.

À VOIR AUSSI: 17 VEDETTES QUÉBÉCOISES QUI SE SONT EXILÉES EN CAMPAGNE 

s



Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus