Coeur de pirate fait le bilan de cette saison rocambolesque de «La Voix» | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Coeur de pirate fait le bilan de cette saison rocambolesque de «La Voix»

Image principale de l'article Coeur de pirate fait se confie sur «La Voix»
PHOTO COURTOISIE/Productions Déferlantes

Suzie Villeneuve, Josiane Comeau, Flora Stein et Michaela Cahill ont gagné leur place pour la finale de cette huitième saison de La Voix. Pour la première fois depuis le début de l'émission, ce sera donc une finale entièrement féminine. Avant d'élire la plus belle voix du Québec de dimanche, Coeur de pirate fait un bilan de cette saison rocambolesque.

• À lire aussi: Voici ce que 24 vedettes québécoises ont fait pendant le long week-end de l'Action de grâce

• À lire aussi: Cœur de Pirate prend position sur l’image de la femme dans l’espace public

Cœur de pirate, comment analysez-vous le parcours de votre finaliste, Josiane Comeau?
C’est ma belle surprise de la saison. Dans la première partie de l’émission, je trouvais ça le fun quand elle chantait. Mais depuis notre retour cet automne, j’ai vraiment des frissons quand je l’entends. Elle a pris beaucoup de maturité, elle va surprendre tout le monde. Elle a la personnalité et le look parfaits pour La Voix. Je pense que cette expérience va aussi lui permettre de se découvrir, car elle veut vraiment apprendre.

Quel bilan faites-vous de votre première saison à La Voix?
C’était vraiment le fun, même si on a vécu une sorte de coït interrompu, parce qu’on a dû arrêter au moment où ça allait lever! Mais ce n’est pas grave: on se rattrape en ce moment. J’ai beaucoup de plaisir à occuper le fauteuil de coach à La Voix. J’ai eu du fun à être sur le plateau, avec les autres coachs et avec les candidats. Je suis aussi en train de découvrir que je suis capable de dire aux gens ce qu’ils peuvent faire pour s’améliorer, de donner des conseils... Je ne pensais pas avoir cette capacité, mais finalement ça marche.

Est-ce que votre équipe correspond à celle que vous aviez imaginée?
J’ai une équipe très diversifiée. Tous les candidats me faisaient à peu près le même effet: chaque fois que je les entendais chanter, ça me faisait vivre une émotion. Il n’y a rien d’étudié en eux; ce sont des talents bruts. Il y a eu un peu de tous les styles dans mon équipe, et c’est exactement ce que je recherchais. Je suis très contente que ce soit une équipe à mon image. 

• À lire aussi: Josiane Comeau séduit avec sa version complètement réinventée de «La Balade de Jean Batailleur»

Qu’avez-vous retiré de cette première expérience?
J’ai appris beaucoup, notamment que je pouvais être patiente! (rires) On a quand même des longues journées de tournage... J’ai aussi appris à évoluer dans un studio de télévision. C’est une expérience que je n’avais pas nécessairement avant. Je me suis également rendu compte que c’était le fun de faire de la télé. Enfin, j’ai appris que je pouvais pleurer souvent, mais pas tout le temps!

Qu’aimeriez-vous que vos candidats retiennent de votre coaching?
J’espère d’abord qu’ils vont retenir quelque chose! J’espère qu’ils ont aimé travailler avec moi et que j’ai pu leur apporter de nouvelles connaissances. Certains de mes candidats étaient déjà dans leurs affaires; ils prenaient moins les conseils et allaient plus dans leur sens, mais je les laissais faire. Je ne suis pas là pour leur dire quoi faire, mais davantage pour les aiguiller et leur apporter des petits trucs. J’ai hâte de voir comment ils vont évoluer par la suite.

• À lire aussi: Coeur de Pirate a l'intention d'acheter sa maison de disques

Lisez l'entrevue complète dans le magazine Échos Vedettes

 À VOIR AUSSI: 29 vedettes québécoises nées sous le signe de la Balance

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus