TV Hebdo revisite les événements marquants de l'automne 2001 | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

TV Hebdo revisite les événements marquants de l'automne 2001

Rire malgré tout

Image principale de l'article On revisite les événements marquants de 2001
Photo d'archives

Le 11 septembre demeure, pour ceux qui ont vécu cette journée tragique, un souvenir sombre, empreint de tristesse, de colère et d’incompréhension. Ironiquement, à la même époque, les comédies occupaient une place de choix au petit écran. Si le rire ne règle pas les conflits planétaires, on sait qu’il peut mettre, une fois la poussière retombée, un peu de baume sur les cœurs.

Photo d'archives

À la une 

La comédie à son meilleur

Michel Barrette et Gildor Roy, Km/h.

Photo : © TVA

Michel Barrette et Gildor Roy, Km/h.

Alors que sonnent les cloches de la rentrée, le quatuor d’Histoires de filles et ses amis, ainsi que la bande de Km/h, sont des incontournables à TVA. Dans cette dernière série, Michel Barrette, Gildor Roy et compagnie s’offrent un spécial rétro qui n’est pas sans rappeler les premières sitcoms à l’américaine — qui, à une autre époque, ont inspiré nos propres créateurs de comédies destinées au petit écran.

Guylaine Tremblay, Catherine Lachance, Marie-Chantal Perron et Nathalie Mallette, Histoires de filles.

Photo : © TVA

Guylaine Tremblay, Catherine Lachance, Marie-Chantal Perron et Nathalie Mallette, Histoires de filles.

Sylvie Moreau, l’interprète de Catherine dans la comédie du même nom, cartonne pour sa part du côté de Radio-Canada. Quelques années plus tard, la série deviendra un succès international grâce à la chaîne TV5 Monde. Au cours d’un épisode mémorable, les fans de notre tête de linotte préférée font la rencontre de sa jumelle. Rappelons que la véritable jumelle de Sylvie, Nathalie (décédée en 2016), a joué dans deux épisodes de la sitcom. 

Sylvie Moreau et Marie-Hélène Thibault, Catherine.

Photo : © Radio-Canada

Sylvie Moreau et Marie-Hélène Thibault, Catherine.

Photo d'archives

Par ailleurs, un certain groupe de six zigotos propose un retour en arrière avec RBO The Documentaire, une production qui rappelle les circonstances de la naissance de la formation et de ses personnages les plus mémorables, les diverses controverses qu’elle a suscitées au fil des années et des réseaux, et, surtout, les liens profonds que les membres du groupe ont tissés tout au long de cette grande aventure. 

Marina Orsini et Pierre Brassard, Cauchemar d’amour.

Photo : © TVA

Marina Orsini et Pierre Brassard, Cauchemar d’amour.

Si la tendance se maintient, avec Michel Côté et Maude Guérin.

Photo : © TVA

Si la tendance se maintient, avec Michel Côté et Maude Guérin.

Côté nouveautés, deux grosses pointures, Marina Orsini et Michel Côté, s’amusent dans des productions plus «légères» que Les filles de Caleb et Omertà. Alors que la première se lance à la recherche de l’âme sœur en compagnie de Pierre Brassard dans la comédie romantique Cauchemar d’amour, le second s’affuble, comme il sait si bien le faire, de la moustache de monsieur Tout-le-Monde dans Si la tendance se maintient. L’histoire de cette comédie sans prétention? La montée fulgurante d’Alain Gagnon, vedette politique en devenir qui, malgré ses bavures et ses capacités... disons, «limitées», devient premier ministre du Québec, contre toute attente et même un peu malgré lui. Ça vous rappelle quelqu’un?

Photo d'archives

Photo d'archives

La série de l’heure: La Vie, La Vie 

Et si on s’aimait un peu?

Photo : © Radio-Canada

La vie d’un trentenaire n’est pas facile quand les réponses aux grandes questions semblent lui glisser entre les doigts. Heureusement, ses amis sont là quand les petits drames de l’existence le guettent au tournant de la prochaine rue.

Comme plusieurs séries qui ont marqué l’histoire de la télé, cette création de Stéphane Bourguignon — à laquelle le réalisateur Patrice Sauvé a apposé sa signature esthétique — trace un portrait à la fois tendre et compatissant d’une génération aux prises avec ses propres enjeux.

Au gré des saisons, de nombreux téléspectateurs s’identifient à Claire, Jacques, Marie, Simon et Vincent (Macha Limonchik, Vincent Graton, Julie McClemens, Patrick Labbé et Normand Daneau), le quintette au cœur de cette série qui, chaque semaine, nous a rappelé la grandeur et l’importance de l’amitié. 

Photo d'archives

Flash actualité 

11 septembre 2001: le mardi noir

Photo: Getty Images

Tandis que la planète traverse une nouvelle crise, l’évocation de ces moments tragiques demeure tabou. Les récits de ceux qui, comme le journaliste Claude Deschênes de Radio-Canada, ont assisté en direct à l’effondrement des tours continuent de nous hanter. À moins d’un an de la commémoration de l’événement marquant de ce début de millénaire pour souligner son 20e anniversaire, nous espérons que les enfants qui ont vu le jour depuis sauront bâtir un monde dans lequel plus personne ne sera témoin d’une vengeance d’une telle ampleur. 

Ça fait jaser 

Je regarde moi non plus

Photo d'archives

Omniprésent à l’écran depuis un moment, le sexe demeure un sujet difficile à aborder de front à l’antenne. Téméraire tentative, l’émission, animée par Dominique Bertrand, propose une exploration des différents aspects de ce joyeux péché qui fait saliver les plus gourmands et rougir les oreilles des plus pudiques.

Au terme de la saison, qui a attiré en moyenne 700 000 télé-spectateurs voyeurs chaque semaine, Mme Bertrand décide de laisser derrière elle sa chaise et les conversations lubriques des chroniqueurs de l’émission. L’ex-mannequin, qui ne considère pas avoir le profil de l’emploi pour ce mandat particulier, décide de passer à autre chose. L’ex-VJ de MusiquePlus Marie Plourde est pressentie pour la remplacer, mais c’est plutôt la chroniqueuse et future auteure Renée-Claude Brazeau qui hérite du contrat.

Tapis rouges et tenues de gala 

A Tribute to Heroes

Céline Dion au cours du spectacle.

Photo: © Production

Céline Dion au cours du spectacle.

Cette fois, pas de champagne ni de colliers de perles; pas de trophées, de longs remerciements, ni de publicité pour les grandes maisons de couture. Lors de cette émission spéciale diffusée simultanément sur les grands réseaux aux États-Unis et au Canada, certaines des plus grandes vedettes du moment défilent au micro, entonnant des airs de circonstance, tandis que d’autres célébrités jouent les téléphonistes afin de recueillir les dons pour les victimes des attaques du 11 septembre.

Bruce Springsteen, Neil Young, Stevie Wonder, U2, Willie Nelson et Paul Simon font partie de la liste des invités triés sur le volet, et Céline Dion, notre représentante, interprète le solennel God Bless America. Julia Roberts, Cameron Diaz, Clint Eastwood, Robin Williams, George Clooney, Tom Hanks, Will Smith et Mohammed Ali participent aussi à cette sobre célébration de la vie et du courage des héros qui sont morts au cours de cette journée funeste. Deux cents millions de dollars sont amassés grâce à cette initiative qui, loin du clinquant hollywoodien, nous donne un grand moment de solidarité et de recueillement.  

William Hurt dans Rivière-des-Jérémie 

Avec Geneviève Rioux.

Photo : © Radio-Canada

Avec Geneviève Rioux.

Soyons honnêtes: la série, qui mettait en vedette Michèle-Barbara Pelletier, Dominic Darceuil, Raymond Cloutier, Chantal Collin, Geneviève Rioux et Louise Portal, ne passera pas à l’histoire. Le téléroman, qui nous entraîne dans la vie d’un homme à la tête d’une modeste société d’hydravions dans un village perdu au cœur de la forêt québécoise, n’aura fait que passer, le temps de 26 épisodes. Toutefois, Geneviève Rioux devrait se souvenir du tournage. En effet, pour les besoins d’une scène, elle se faisait conduire dans une chaloupe par un rameur plutôt inhabituel, l’acteur oscarisé William Hurt, qui s’est joint à la distribution dans le rôle d’un écrivain américain réfugié dans un chalet de la région. 

Si on peut se demander ce que ce bon Will allait faire dans cette galère — ou plutôt cette barque —, il semble que ce soit l’acteur qui ait demandé au scénariste Jean-Paul le Bourhis de lui écrire un petit rôle pendant qu’il était de passage à Montréal pour jouer dans le film Varian’s War. Il semble aussi que M. Hurt a trouvé qu’au Québec, les journées de tournages sont bien longues comparativement à ce qui est exigé des acteurs sur les plateaux de Hollywood... À noter que la diffusion du téléroman devait commencer le 11 septembre. Inutile de préciser qu’elle a été reportée. 

Télé-Zapette

• Après La fin du monde est à sept heures, Marc Labrèche continue de butiner d’un réseau à un autre. C’est à TVA qu’on peut voir sa nouvelle émission, Le grand blond avec un show sournois, qu’il anime avec l’humour déstabilisant dont il a fait sa marque de commerce.

• Le Zoo de Granby se dissocie de l’équipe d’Infoman et de son animateur, Jean-René Dufort, qui ont utilisé son chameau Pato dans leur topo sur le baptême de René-Charles Dion-Angélil sans avertir la direction de leurs intentions réelles. « Si Jean-René Dufort s’est servi du chameau pour ridiculiser le baptême de René-Charles, on n’est pas associés à ça », affirme alors la porte-parole du jardin zoologique, Cynthia Langevin. Ça a le mérite d’être clair.

• À Radio-Canada, on semble miser de plus en plus sur certaines têtes d’affiche, devenues depuis indissociables de la société d’État. Alors que Véronique Cloutier tourne (provisoirement) la page de La fureur et s’attaque à Stars à domicile, Patrice L’Ecuyer fait valoir ses talents sur le plateau du jeu Les beaux parleurs, l’adaptation de l’émission américaine Street Smart, qui lui vaudra un MétroStar en 2002.

Photo d'archives

• Aux États-Unis, le 20 septembre, le machiavélique Dr Will Kirby devient le grand gagnant de l’émission Big Brother 2 et demeure à ce jour un des participants les plus populaires, toutes téléréalités confondues.

• Dans la foulée des attentats du 11 septembre, les producteurs de La loi et l’ordre (Law & Order) doivent laisser tomber un projet de téléfilm regroupant tous les personnages des trois séries de la franchise — La loi et l’ordre, La loi et l’ordre: Crimes sexuels (Law & Order: Special Victims Unit) et New York: Section criminelle (Law & Order: Criminal Intent). Le sujet du téléfilm? Un attentat terroriste dans les rues de New York...

• L’automne 2001, c’est aussi la saison de naissance de futures vedettes de la pop, dont Zendaya (1er septembre), Lorde (7 novembre) et Billie Eilish (18 décembre). Côté vedettes québécoises, l’acteur Thomas Delorme, fils de Julie Perreault et Sébastien Delorme, est né le 11 septembre.

À lire aussi

Et encore plus