L’amour en séries | Tout est bien qui finit bien | 7 Jours
/magazines/tvhebdo

L’amour en séries | Tout est bien qui finit bien

Julia et Alex, de La Dérape

Image principale de l'article Tout est bien qui finit bien
Photo : Yan Turcotte

Les premières histoires d’amour sont celles dont on se souvient le plus longtemps, celles qui nous donnent des ailes et qui nous font rêver à un avenir plein de promesses. Même si Julia Samson et Alex St-Pierre ont parfois des chicanes, ils vivent ce genre d’histoire dans La Dérape.

Julia Samson (Camille Felton) a passé une grande partie de sa vie aux États-Unis. Son père, Jeff Samson (Sébastien Delorme), a entraîné sa famille dans ce pays, où il travaillait dans le milieu de la course automobile, d’abord en tant que pilote, puis en tant que mécanicien. Thomas (Lou-Pascal Tremblay), le frère de Julia, qui était lui aussi coureur automobile, a perdu la vie dans un tragique accident. C’est d’ailleurs pour cette raison que sa famille est revenue vivre au Québec. Nathalie (Hélène Florent), la mère de Julia, ne voulait plus rien savoir de la course. Elle a même fait promettre à son conjoint et à sa fille de s’en tenir loin. 

Lorsque Julia se joint à l’équipe de karting BRR, elle a maille à partir avec Matt St-Pierre, qui sent en elle une rivale dangereuse.

Photo : Inconnu / TVA

Lorsque Julia se joint à l’équipe de karting BRR, elle a maille à partir avec Matt St-Pierre, qui sent en elle une rivale dangereuse.

Alex St-Pierre (Samuel Gauthier) a grandi dans le même milieu que Julia. Sa mère, Sandra (Marie Turgeon), est propriétaire d’une concession automobile et d’un club de karting dirigé par son conjoint, Rick (Guy Jodoin), un ancien coureur. Jeff et Rick ont été des rivaux sur la piste avant que la carrière de Jeff prenne son envol et qu’il déménage de l’autre côté de la frontière. 

La première rencontre

Alex St-Pierre est beaucoup plus gentil que son frère. Julia l’intéresse...

Photo : Yan Turcotte

Alex St-Pierre est beaucoup plus gentil que son frère. Julia l’intéresse...

À son retour au Québec, Jeff n’a ni emploi ni argent. Rick lui offre de vendre des voitures et de travailler comme mécanicien au club de karting. Lorsqu’elle vient voir son père, Julia fait la connaissance d’Alex et de son frère jumeau, Matt (Maxime Gibeault). Les garçons font partie de l’équipe de karting BRR, qui appartient à leurs parents. Sans trop réfléchir, Julia profite de sa présence au club pour s’asseoir au volant d’un kart et faire un tour de piste. Sa conduite et sa vitesse sont impressionnantes, et on lui propose une place dans l’équipe. Malgré la promesse qu’elle a faite à sa mère, Julia accepte, car son envie de piloter est trop grande. Matt St-Pierre, la vedette du club, se montre arrogant, voire carrément méchant avec elle. Alex est beaucoup plus gentil. On sent rapidement qu’il a envie de se rapprocher de Julia et de mieux la connaître. Malgré la rivalité entre son frère et l’adolescente, Alex suit son cœur, et une histoire d’amour naît.

... et ce qui devait arriver arrive.

Photo : Yan Turcotte

... et ce qui devait arriver arrive.

Une période mouvementée

Quand la famille Samson s’installe à l’île d’Orléans, Matt et Julia s’éloignent, et la trop charmante Géraldine Sullivan en profite.

Photo : © TVA

Quand la famille Samson s’installe à l’île d’Orléans, Matt et Julia s’éloignent, et la trop charmante Géraldine Sullivan en profite.

Julia et Alex forment un beau couple. Avec le temps, l’animosité qui existait entre l’adolescente et Matt se dissipe. Or, la mort du grand-père de Julia amène la famille Samson à déménager à l’île d’Orléans. Une grande distance sépare désormais Alex et Julia. C’est à ce moment qu’entre en scène la jolie Géraldine Sullivan (Amaryllis Tremblay). Cette jeune fille riche fréquente la même école privée qu’Alex. Ils ont plusieurs points communs et, même si Alex prétend le contraire, Géraldine semble s’intéresser à lui. Julia se méfie d’elle, d’autant plus qu’Alex semble développer une véritable fascination pour les membres de la famille Sullivan, avec qui la jeune fille ne se croit pas en mesure de rivaliser.

De son côté, Julia se rapproche de son ami Sasha.

Photo : © TVA

De son côté, Julia se rapproche de son ami Sasha.

Alors qu’elle sent Alex s’éloigner, elle se rapproche de Sasha (Karl-Antoine Suprice), ce qui était totalement imprévu. Ils sont tous deux pris au dépourvu, surtout qu’ils sont déjà en couple, Julia avec Alex, et Sasha avec Émilie (Ludivine Reding). Ils n’ont pas l’intention de donner suite au baiser qu’ils ont échangé, mais leur couple respectif en souffre. Julia et Alex frôlent même la rupture.

Vers des jours meilleurs

L’amour a toutefois le dernier mot: Alex et Julia sont destinés à être ensemble.

Photo : © TVA

L’amour a toutefois le dernier mot: Alex et Julia sont destinés à être ensemble.

Julia et Alex finissent leur secondaire. L’adolescente est aussi mordue de course que son père. Elle veut aller plus loin que le karting, et l’occasion lui est offerte de passer à une classe supérieure. Elle a aussi envie que les choses deviennent plus sérieuses avec Alex. Elle lui propose d’emménager ensemble, mais il n’est pas prêt. Une séance photo d’Alex avec une très jolie mannequin et le fait que Julia devienne la coloc d’un garçon crée de nouvelles tensions dans le jeune couple. Mais Alex et Julia s’aiment, et c’est tout ce qui compte!

À lire aussi

Et encore plus