Cœur de Pirate prend position sur l’image de la femme dans l’espace public | 7 Jours
/magazines/echosvedettes

Cœur de Pirate prend position sur l’image de la femme dans l’espace public

Image principale de l'article Elle dénonce le patriarcat et le sexisme
Photo : Bruno Petrozza

Béatrice Martin, alias Coeur de Pirate, en avait assez de se faire dire sur les réseaux sociaux qu'elle était plus belle quand elle souriait. Pour répondre à ces hommes un peu trop intrusifs, elle a écrit une chanson et réalisé un clip: T'es belle.

• À lire aussi: Coeur de Pirate a l'intention d'acheter sa maison de disques

• À lire aussi:
Cette vidéo de Coeur de Pirate et sa fille devient virale

Cœur de Pirate dénonce le patriarcat et le sexisme dans la chanson T’es belle, lancée le 1er octobre. «C’est parti d’un truc anodin, explique au téléphone l’auteure-compositrice-interprète. Plusieurs personnes, des messieurs surtout, écrivaient sous mes photos Instagram des commentaires inopportuns. De tels propos peuvent paraître inoffensifs, mais ils révèlent un problème plus grand. Comme quoi, pour être acceptée en société, la femme doit paraître avenante. J’étais un peu tannée de tout ça! Ça regorge de plein d’autres affaires, du sexisme latent toujours présent. En tant que femme et personnalité publique, je suis vraiment sujette à ça.» 

Lors de la promotion de T’es belle sur les réseaux sociaux, Cœur de pirate a publié un numéro de téléphone avec la mention «Appelez-nous si vous avez une dent contre quelqu’un.» Lorsqu’on compose le 1 438 813-8903, on entend un message vocal du «Centre dentaire Cœur de Pirate» avec trois options: 1. Écouter un extrait de sa chanson, 2. Recevoir des conseils pour calmer sa rage envers un ex-partenaire, 3. Un message personnel. Des vêtements à l’effigie du Centre dentaire se retrouvent même sur sa boutique en ligne! «L’idée de ce stunt vient de mon équipe, mais le texte et le message vocal sont de moi, explique Cœur de Pirate. C’est le fun de faire ce genre de concept, mais il faut quand même que ce soit drôle! Je suis contente du résultat. Il y a eu environ 5000 appels en une journée! C’était vraiment cool!» 


Des images fortes

La réalisation du vidéoclip de la chanson constituait une première pour Cœur de Pirate. «Je suis allée revisiter mes cours d’histoire de l’art du cégep, confie-t-elle, fébrile. J’ai repris des peintures et des iconographies très célèbres mettant en vedette des femmes, souvent soumises, dans l’obligation de se cacher, ou encore vénérées. Pour La naissance de Vénus, de Botticelli, ou la Vierge qui pleure, par exemple, j’ai revampé tout ça et j’en ai fait ma version 2020!» 

Le vidéoclip axé sur la diversité met en vedette Cœur de Pirate et plusieurs femmes ainsi que sa fille, Romy, et Khate Lessard, personne trans. «Ça faisait vraiment longtemps que ma fille voulait être dans un de mes clips, souligne la chanteuse. Au début du confinement, on allait faire le clip juste avec elle parce qu’on ne pouvait pas trop voir de gens. On a finalement réussi à le faire en studio avec une distribution formidable!» 

«Il y a des messages un peu cachés, poursuit-elle. Je trouvais intéressant de voir La naissance de Vénus représentée avec Khate. J’imagine que sa transition a aussi signifié une forme de naissance. Je trouve ça fort, beau et touchant. J’ai également demandé à une de mes amies, Naomi Hilaire, d’incarner la Vierge qui pleure. La Vierge n’a jamais été représentée par une afrodescendante. Je trouvais ça vraiment important de le faire cette année...» 

L’année 2020 a en effet été ponctuée de mouvements et de dénonciations liés aux agressions sexuelles, au racisme systémique (Black Lives Matter) et au sexisme.

• À lire aussi: Coeur de pirate annonce une collaboration inusitée

• À lire aussi:
Coeur de Pirate reprend la chanson thème d'une émission que vous reconnaîtrez instantanément

Des prises de position
Présente dans l’espace public depuis plus d’une décennie, Cœur de Pirate remarque depuis longtemps qu’il y a deux poids deux mesures dans l’industrie musicale selon qu’on est un homme ou une femme. Malgré sa voix douce, elle a souvent été reconnue pour ses prises de position fortes et directes. «Quand j’ai commencé dans le domaine, on insistait beaucoup sur des choses qui ne concernaient pas ma musique, révèle l’auteure-compositrice-interprète: ce dont j’avais l’air, mes tatouages... On me représentait comme une femme-objet. Je le comprends, j’étais jeune, mes tatouages pouvaient être un peu surprenants et on ne comprenait pas d’où j’arrivais. C’est comme si les journalistes, en tout cas pour les hommes, n’arrivaient pas à parler de ma carrière comme du monde.» 

Ça s’est atténué, heureusement pour elle. «Maintenant, ça se fait vraiment moins, parce que je me suis assez fait entendre là-dessus, mais des journalistes posent encore des questions complètement inappropriées dans des émissions de télé, en France ou ailleurs, et c’est lourd! Ils me demandent des informations personnelles, posent des questions sur la maternité avec des commentaires du genre “Ah, ça doit être dur d’être loin de ta fille” ou “C’est difficile d’être mère”... Pourtant, on ne pose jamais ce genre de questions à un homme. Est-ce qu’on demande à Louis-Jean Cormier s’il s’ennuie de ses enfants quand il est en tournée? Non! C’est évident qu’on s’ennuie d’eux, mais ça ne se demande pas. Peut-être qu’ils le lui ont déjà demandé, je ne le sais pas, mais pour la femme mère qui se met de l’avant et qui travaille, c’est tellement récurrent! On remet toujours en question sa capacité d’être simplement quelqu’un à part entière.»

Une «écoeurantite»
T’es belle fera partie d’un album qui devrait voir le jour en 2021. «J’avais déjà fait un album dont les chansons étaient engagées, mais un peu plus imagées ou dans la métaphore. Cette fois-ci, les paroles sont plus directes; on comprend tout de suite de quoi il s’agit. Ce seront des chansons avec des prises de conscience, où je suis un peu fâchée envers des gens ou des situations... ou des choses pour lesquelles j’ai une “écœurantite”! (rires) J’ai hâte de retourner en studio et de reprendre les spectacles!» 


Annonces virtuelles
En août, la musicienne avait annoncé sur ses réseaux sociaux qu’elle déposait une lettre d’intention en vue de faire une offre d’achat pour Dare to Care Records et Grosse Boîte, la maison de disques dans laquelle elle évolue depuis le début de sa carrière. «Les démarches sont en cours, explique Cœur de Pirate. C’est long, mais je croise les doigts.» 

Cœur de Pirate est aussi en nomination au 42e Gala de l’ADISQ dans la catégorie Chanson de l’année pour Ne m’appelle pas. Un gala qui devra respecter toutes les règles sanitaires en vigueur... «Ça va être spécial, parce qu’on ne pourra sûrement pas y aller en personne, dit-elle, déçue. J’imagine qu’on sera sur Zoom... Mais ce sera tout de même une belle journée, et je suis toujours contente d’être en nomination! C’est super apprécié!» 

En septembre, Cœur de Pirate avait présenté sur ses réseaux sociaux le nouveau membre de son unité familiale, un chien nommé Atreyu. Au grand désespoir de son autre chien, Némo. «Maintenant, ils s’entendent super bien! s’exclame Béatrice. Ce sont les meilleurs amis du monde! C’était quelque chose au début, mais là ça va!»
     

On peut voir le vidéoclip T’es belle sur YouTube et écouter la chanson sur plusieurs plateformes en ligne. Vous pouvez également voir Cœur de Pirate comme juge à La Voix, les dimanches à 19 h, à TVA.

À VOIR AUSSI: COEUR DE PIRATE RÉPOND À NOTRE QUESTIONNAIRE SPÉCIAL LA VOIX

s

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus